L’impact du spatial sur l’économie de la Guyane

Rémi Charrier, Clémentine Garandeau, Katia Le Goaziou

Que ce soit en termes de valeur ajoutée, d’emploi ou de sous-traitance, le secteur spatial a un impact important sur l’économie guyanaise. L’essor démographique de la ville de Kourou s’est fait en parallèle du développement de la base spatiale. Depuis le début des années 2000, le spatial génère 15 % de la création de richesse en Guyane. L’activité spatiale rejaillit sur de nombreuses entreprises. Ces entreprises sont plus ou moins impliquées et plus ou moins dépendantes selon leur rôle dans la chaîne du spatial. Ces contrats et ces opportunités donnent de la visibilité aux entreprises concernées et soutiennent ainsi l’emploi en Guyane.

Insee Dossier Guyane N° 5
No 5
Paru le : 09/11/2017
Consulter

Le spatial, marché créateur d’opportunités locales

Lanwenn Le Corre

En 2014, le chiffre d’affaires de plus de 400 établissements guyanais est lié à l’activité spatiale. En effet, les principaux sous-traitants du spatial, appartenant à l’Union des employeurs de la base spatiale et localisés sur le site du Centre Spatial Guyanais, ne sont pas les seuls établissements à répondre aux besoins générés par l’activité spatiale sur le territoire.
De l’ordre de quelques milliers d’euros à des montants nettement plus conséquents, les sous-traitants peuvent être plus ou moins dépendants de l’activité spatiale. Parallèlement au développement de la filière spatiale, les besoins touchent différents secteurs d’activité économique et font appel à une palette variée d’établissements, reflet du tissu économique guyanais. Majoritairement employeurs, ces sous-traitants font face à des difficultés de recrutement et de développement des compétences des salariés. Hormis les sous-traitants totalement dédiés à l’activité spatiale, la recherche de nouveaux clients est un enjeu essentiel pour une large partie des sous-traitants et se traduit en partie par des besoins de financements.

Insee Dossier Guyane
No 5
Paru le : 09/11/2017