La croissance de l’emploi salarié se poursuit au deuxième trimestre 2017

Isabelle Pertile, Insee

Au deuxième trimestre 2017, en Occitanie, l’emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles progresse de 0,8 % par rapport au trimestre précédent, soit deux fois plus vite qu’en métropole. L’Occitanie se classe ainsi au deuxième rang des régions métropolitaines tout comme la Bretagne et juste derrière la Corse (+ 1,5 %). Sur un an, l’emploi salarié augmente de 2,5 % dans la région, contre + 1,6 % pour la France métropolitaine.

Les services aux entreprises ont le vent en poupe

Au deuxième trimestre 2017, avec un gain net de 6 900 emplois salariés, le secteur tertiaire marchand hors intérim est le principal contributeur à la croissance régionale (figure 1). Au sein de ce regroupement, les services aux entreprises, le commerce et l’hébergement-restauration créent le plus d’emplois (respectivement + 2 300, + 2 100 et + 1 700 emplois). Tous les autres secteurs du tertiaire hors intérim sont excédentaires, hormis les activités immobilières qui perdent quelques emplois.

Figure 1 – Évolution de l'emploi salarié marchand régional par secteur

indice base 100 au 1er trimestre 2008
Évolution de l'emploi salarié marchand régional par secteur
Industrie Construction Commerce Services marchands hors intérim
2008T1 100,0 100,0 100,0 100,0
2008T2 99,5 100,1 99,8 99,7
2008T3 99,2 99,4 99,3 99,1
2008T4 98,9 98,9 99,3 99,7
2009T1 98,0 97,6 99,0 99,7
2009T2 97,2 96,2 98,8 99,8
2009T3 96,6 95,8 99,0 100,1
2009T4 95,9 95,5 99,8 100,9
2010T1 95,7 94,8 99,5 101,4
2010T2 95,3 94,6 99,8 101,5
2010T3 94,9 94,6 99,9 102,0
2010T4 94,7 94,1 99,8 102,5
2011T1 94,6 94,3 100,2 102,7
2011T2 94,6 94,2 100,7 103,5
2011T3 94,9 93,6 100,5 103,9
2011T4 95,0 93,2 100,3 103,9
2012T1 95,5 92,7 100,4 104,4
2012T2 95,6 92,0 100,3 105,0
2012T3 96,1 91,2 100,4 105,1
2012T4 96,2 90,1 99,8 105,1
2013T1 96,5 89,3 99,8 105,6
2013T2 96,3 88,7 99,0 105,6
2013T3 96,6 88,3 99,4 105,7
2013T4 96,9 87,4 99,6 106,0
2014T1 97,1 86,6 99,2 106,1
2014T2 97,3 85,8 99,4 106,4
2014T3 97,3 85,0 99,3 106,2
2014T4 97,3 84,6 99,6 106,7
2015T1 97,4 84,2 99,9 106,9
2015T2 97,4 83,6 100,2 107,1
2015T3 97,4 83,1 100,5 107,9
2015T4 97,5 83,0 100,6 108,6
2016T1 97,7 82,7 101,4 109,6
2016T2 97,7 82,7 101,4 110,3
2016T3 97,8 82,8 101,8 111,1
2016T4 98,1 82,8 102,5 111,4
2017T1 98,2 83,4 102,7 112,2
2017T2 98,3 83,8 103,5 113,2
  • Champ : emploi salarié dans les secteurs essentiellement marchands (hors agriculture, hors salariés des particuliers employeurs) ; données corrigées des valeurs saisonnières
  • Sources : Insee, estimations d'emploi - estimations trimestrielles Acoss-Urssaf-Insee - données provisoires pour le 2 trimestre 2017

Figure 1 – Évolution de l'emploi salarié marchand régional par secteur

Au deuxième trimestre 2017, l’emploi intérimaire progresse de 3,1 % (figure 2). La construction est encore en hausse pour le second trimestre consécutif (+ 0,5 %), confirmant une reprise de l’activité en 2017 après une année de stabilisation. L’industrie de son côté affiche une légère hausse (+ 0,1 % soit + 300 emplois). Ceci est le résultat d’une baisse dans la fabrication d’autres produits industriels non compensée par les créations, en particulier dans le domaine de la fabrication des équipements électriques, électroniques et informatiques. La fabrication de matériels de transport est peu dynamique ce trimestre (figure 3).

Figure 2 – Évolution de l'emploi intérimaire régional

indice base 100 au 1er trimestre 2008
Évolution de l'emploi intérimaire régional
Intérim
2008T1 100,0
2008T2 93,7
2008T3 92,1
2008T4 82,1
2009T1 75,9
2009T2 75,4
2009T3 77,0
2009T4 79,4
2010T1 80,5
2010T2 85,2
2010T3 86,7
2010T4 89,1
2011T1 92,5
2011T2 97,6
2011T3 95,3
2011T4 91,3
2012T1 88,3
2012T2 85,0
2012T3 81,2
2012T4 79,6
2013T1 81,0
2013T2 78,0
2013T3 79,9
2013T4 79,8
2014T1 80,2
2014T2 79,8
2014T3 79,8
2014T4 81,7
2015T1 81,8
2015T2 86,3
2015T3 88,1
2015T4 89,0
2016T1 88,1
2016T2 90,1
2016T3 93,8
2016T4 103,6
2017T1 102,4
2017T2 105,5
  • Champ : emploi salarié dans les secteurs essentiellement marchands (hors agriculture, hors salariés des particuliers employeurs) ; données corrigées des valeurs saisonnières
  • Sources : Insee, estimations d'emploi - estimations trimestrielles Acoss-Urssaf-Insee - données provisoires pour le 2 trimestre 2017

Figure 2 – Évolution de l'emploi intérimaire régional

Figure 3 – Emploi salarié régional par secteur d'activité

Emploi salarié régional par secteur d'activité
Niveau Évolution (en %)
2e trimestre 2017 sur un trimestre sur un an*
Industrie 220 431 + 0,1 + 0,6
Fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac 41 925 + 0,2 + 1,3
Industries extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution 30 803 + 0,1 - 2,0
Fabrication d'équipements électriques, électroniques, informatiques ; fabrication de machines 23 268 + 1,0 + 0,5
Fabrication de matériels de transport 45 861 + 0,2 + 2,9
Fabrication autres produits industriels 78 574 - 0,2 + 0,1
Construction 109 735 + 0,5 + 1,3
Tertiaire marchand hors Intérim 830 086 + 0,8 + 2,4
Commerce ; réparation d'automobiles et de motocycles 256 097 + 0,8 + 2,1
Transports et entreposage 97 072 + 0,4 + 1,3
Hébergement et restauration 87 698 + 1,9 + 5,4
Information et communication 48 487 + 0,5 + 3,2
Activités financières et d'assurance 51 885 + 0,1 - 0,3
Activités immobilières 16 895 - 0,3 - 0,2
Activités scientifiques et techniques ; services administratifs et de soutien 196 822 + 1,2 + 3,3
Autres activités de services 75 129 + 0,3 + 1,4
Intérim 47 886 + 3,1 + 17,2
Occitanie 1 208 137 + 0,8 + 2,5
France 15 878 040 + 0,4 + 1,6
  • * Évolution en glissement annuel (par rapport au même trimestre de l'année précédente)
  • Champ : emploi salarié dans les secteurs essentiellement marchands (hors agriculture, hors salariés des particuliers employeurs) ; données corrigées des valeurs saisonnières
  • Sources : Insee, estimations d'emploi - estimations trimestrielles Acoss-Urssaf-Insee - données provisoires pour le 2e trimestre 2017

Progression de l’emploi dans l’Hérault et en Haute-Garonne

L’emploi salarié marchand non agricole progresse de 0,8 % dans l’Hérault (+ 1 900 emplois nets) au même rythme que dans l’ensemble de la région (figure 4). Cette hausse concerne l’ensemble des secteurs ; elle est particulièrement marquée dans l’intérim (+ 2,2 %), suivi par la construction (+ 0,9 %) et le secteur tertiaire hors intérim (+ 0,8 %). Pour ce dernier, l’hébergement-restauration et les services aux entreprises sont les plus porteurs (+ 400 emplois chacun) suivis de l’information et de la communication (+ 200 emplois). Les activités liées à la finance et aux assurances perdent de leur côté une centaine d’emplois. Dans l’industrie, la croissance est moindre (+ 0,6 %) : les gains, en particulier dans l’agroalimentaire (+ 100 emplois), ne compensent pas l’atonie des autres secteurs.

Figure 4 – Évolution de l'emploi salarié par secteur dans l'Hérault

indice base 100 au 1er trimestre 2008
Évolution de l'emploi salarié par secteur dans l'Hérault
Industrie Construction Commerce Services marchands hors intérim Intérim
2008T1 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
2008T2 99,9 100,1 99,5 99,3 98,1
2008T3 100,0 99,7 98,0 98,0 89,2
2008T4 100,1 98,1 98,6 99,5 85,0
2009T1 99,5 96,4 98,0 98,8 77,8
2009T2 98,8 95,1 97,9 100,2 77,4
2009T3 98,5 94,7 98,3 100,9 80,8
2009T4 99,5 94,2 99,2 101,8 79,1
2010T1 99,6 93,3 98,4 102,9 84,0
2010T2 100,0 93,2 98,8 103,1 90,8
2010T3 98,9 93,0 98,8 103,0 92,1
2010T4 98,7 91,2 98,1 103,8 87,5
2011T1 98,2 91,6 99,4 104,7 87,7
2011T2 98,2 91,0 99,9 104,6 94,7
2011T3 98,5 90,1 99,8 105,8 85,3
2011T4 97,5 89,7 99,5 106,0 84,3
2012T1 98,3 88,9 99,7 106,5 80,8
2012T2 97,9 87,8 99,8 107,3 77,9
2012T3 98,1 86,4 99,6 107,0 76,1
2012T4 98,2 85,2 99,5 107,0 76,1
2013T1 98,1 84,7 99,6 107,4 73,8
2013T2 97,9 83,6 98,5 107,5 71,0
2013T3 97,6 83,3 99,0 107,8 69,5
2013T4 97,7 82,4 99,0 107,5 70,1
2014T1 98,1 81,4 98,5 107,7 73,1
2014T2 98,4 80,7 98,6 108,7 72,1
2014T3 97,8 80,3 98,7 108,5 74,7
2014T4 98,5 80,3 99,0 109,3 79,4
2015T1 98,6 80,6 99,2 109,7 81,7
2015T2 98,4 80,7 99,9 110,4 85,9
2015T3 98,9 80,6 100,1 111,2 90,2
2015T4 98,5 80,8 100,7 112,5 89,0
2016T1 98,9 80,5 101,7 114,0 84,4
2016T2 98,9 80,7 101,0 114,7 82,6
2016T3 99,0 81,3 101,4 115,8 82,3
2016T4 99,3 81,7 102,0 116,1 88,6
2017T1 99,7 83,3 102,3 117,5 90,3
2017T2 100,3 84,0 103,4 118,3 92,2
  • Champ : emploi salarié dans les secteurs essentiellement marchands (hors agriculture, hors salariés des particuliers employeurs) ; données corrigées des valeurs saisonnières
  • Sources : Insee, estimations d'emploi - estimations trimestrielles Acoss-Urssaf-Insee - données provisoires pour le 2 trimestre 2017

Figure 4 – Évolution de l'emploi salarié par secteur dans l'Hérault

En Haute-Garonne (figure 5), sur ce trimestre, l’emploi salarié est aussi en progression (+ 0,7 %, soit + 3 000 emplois). La construction et le secteur tertiaire hors intérim sont à l’origine de cette croissance (+ 1,3 % et + 0,9 %). L’industrie est stable. Par ailleurs, l’intérim perd des emplois (- 0,4 %).

Dans le secteur tertiaire hors intérim, la hausse est portée essentiellement par les services aux entreprises et par le commerce (respectivement + 1 300 et + 500 emplois). Les autres activités de services ainsi que l’hébergement-restauration contribuent également à cette hausse avec un gain net de + 300 et + 200 emplois.

Figure 5 – Évolution de l'emploi salarié par secteur en Haute-Garonne

indice base 100 au 1er trimestre 2008
Évolution de l'emploi salarié par secteur en Haute-Garonne
Industrie Construction Commerce Services marchands hors intérim Intérim
2008T1 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
2008T2 99,6 101,2 99,9 100,3 97,1
2008T3 98,8 99,0 99,2 99,8 98,6
2008T4 98,5 100,4 99,2 100,4 91,0
2009T1 97,8 98,7 98,9 100,8 81,1
2009T2 97,1 97,6 98,4 101,0 81,6
2009T3 97,1 97,5 98,7 101,3 84,2
2009T4 96,5 97,6 99,1 101,8 87,2
2010T1 96,0 96,4 99,3 102,2 88,0
2010T2 95,5 96,8 99,8 102,5 92,6
2010T3 94,9 97,1 100,0 103,8 90,6
2010T4 94,6 97,0 99,9 104,4 96,3
2011T1 94,6 97,8 99,8 104,8 100,3
2011T2 94,9 98,0 100,1 106,1 105,1
2011T3 96,1 97,5 99,7 106,8 103,1
2011T4 97,0 98,0 99,8 107,5 100,6
2012T1 98,1 97,7 100,0 108,2 97,8
2012T2 98,7 97,3 99,9 108,6 96,8
2012T3 99,5 97,2 100,3 109,5 92,0
2012T4 100,4 96,1 99,3 109,8 89,7
2013T1 101,4 95,1 99,5 110,2 93,8
2013T2 101,9 95,7 99,1 110,9 91,7
2013T3 102,8 94,6 99,5 111,1 93,1
2013T4 103,8 94,1 99,4 111,3 93,5
2014T1 104,4 93,6 99,3 112,1 91,0
2014T2 104,9 93,2 99,5 112,1 89,4
2014T3 104,8 93,1 99,3 111,8 91,2
2014T4 104,6 92,7 100,1 112,3 91,9
2015T1 104,8 92,2 100,6 112,5 90,2
2015T2 105,0 91,5 100,8 112,6 93,3
2015T3 105,4 90,7 101,0 113,7 95,5
2015T4 106,5 90,7 101,0 114,5 96,7
2016T1 106,6 91,0 102,0 115,2 98,4
2016T2 106,5 91,2 102,7 116,6 108,2
2016T3 107,3 91,9 104,0 117,7 111,4
2016T4 108,0 92,5 105,2 118,6 129,3
2017T1 108,0 92,8 105,5 119,3 122,0
2017T2 108,0 94,0 106,2 120,5 121,5
  • Champ : emploi salarié dans les secteurs essentiellement marchands (hors agriculture, hors salariés des particuliers employeurs) ; données corrigées des valeurs saisonnières
  • Sources : Insee, estimations d'emploi - estimations trimestrielles Acoss-Urssaf-Insee - données provisoires pour le 2e trimestre 2017

Figure 5 – Évolution de l'emploi salarié par secteur en Haute-Garonne

Seul l’emploi ariégeois est en baisse

Dans les autres départements de la région (figure 6), l’emploi salarié marchand non agricole progresse dans neuf d’entre eux, dans une fourchette allant de + 0,3 % pour l’Aveyron à + 2,2 % pour le Gers. Seule l’Ariège affiche un repli avec une baisse de - 0,4 %.

Dans le secteur tertiaire marchand hors intérim, l’Ariège est le seul département de la région à perdre des emplois (- 0,8 %).

L’industrie crée des emplois dans les départements de l’Aude, de la Lozère, des Hautes-Pyrénées, du Tarn et du Tarn-et-Garonne. L’emploi industriel est stable dans les Pyrénées-Orientales, il baisse en Ariège, dans l’Aveyron, le Gard, le Gers et le Lot.

Dans la construction, 4 départements sur 11 affichent une hausse de l’emploi salarié, s’échelonnant de + 0,2 % pour les Hautes-Pyrénées à + 1,0 % pour l’Ariège. L’emploi est stable dans l’Aude et le Gard, les autres départements (Gers, Lot, Lozère, Pyrénées-Orientales et Tarn-et-Garonne) sont en repli.

Figure 6 – Emploi salarié régional par département

Emploi salarié régional par département
Niveau Total Industrie Construction Tertiaire (hors intérim) Intérim
Évolution en %
2e trimestre 2017 sur un trimestre sur un an* sur un trimestre sur un an* sur un trimestre sur un an* sur un trimestre sur un an* sur un trimestre sur un an*
Ariège 24 134 - 0,4 + 0,9 - 0,4 - 2,1 + 1,0 + 0,7 - 0,8 + 1,0 + 2,3 + 35,6
Aude 56 788 + 1,0 + 2,2 + 0,6 + 0,6 - 0,1 - 2,7 + 1,3 + 2,8 + 0,5 + 10,4
Aveyron 54 788 + 0,3 + 0,8 - 0,5 - 0,1 + 0,3 + 1,5 + 0,5 + 0,8 + 4,0 + 6,3
Gard 124 008 + 0,7 + 1,7 - 0,2 - 0,2 + 0,1 + 0,1 + 0,7 + 1,5 + 7,9 + 30,9
Haute-Garonne 407 113 + 0,7 + 3,3 + 0,0 + 1,4 + 1,3 + 3,0 + 0,9 + 3,4 - 0,4 + 12,3
Gers 30 331 + 2,2 + 3,1 - 0,4 - 1,5 - 1,4 - 2,3 + 1,3 + 2,4 + 40,1 + 58,8
Hérault 234 734 + 0,8 + 3,1 + 0,6 + 1,4 + 0,9 + 4,1 + 0,8 + 2,9 + 2,2 + 11,7
Lot 31 897 + 0,4 + 1,2 - 0,2 - 0,2 - 0,6 - 1,3 + 0,3 + 0,3 + 7,3 + 29,5
Lozère 12 291 + 0,5 + 0,8 + 0,7 + 0,6 - 0,8 - 0,6 + 0,6 + 1,0 + 25,6 + 21,1
Hautes-Pyrénées 41 981 + 0,8 + 1,0 + 1,0 + 0,3 + 0,2 - 2,2 + 0,4 + 0,6 + 8,0 + 22,3
Pyrénées-Orientales 80 584 + 1,1 + 2,3 + 0,0 + 0,1 - 0,3 - 0,5 + 1,4 + 2,2 + 2,3 + 23,3
Tarn 66 426 + 0,7 + 2,1 + 0,5 + 0,4 + 0,6 + 0,9 + 0,5 + 1,4 + 4,9 + 27,0
Tarn-et-Garonne 43 062 + 0,8 + 1,1 + 1,0 + 1,3 - 0,4 - 3,2 + 1,0 + 0,8 + 0,1 + 11,5
Occitanie 1 208 137 + 0,8 + 2,5 + 0,1 + 0,6 + 0,5 + 1,3 + 0,8 + 2,4 + 3,1 + 17,2
  • * Évolution en glissement annuel (par rapport au même trimestre de l'année précédente)
  • Champ : emploi salarié dans les secteurs essentiellement marchands (hors agriculture, hors salariés des particuliers employeurs) ; données corrigées des valeurs saisonnières
  • Sources : Insee, estimations d'emploi - estimations trimestrielles Acoss-Urssaf-Insee - données provisoires pour le 2 trimestre 2017
Avertissement

À partir des résultats du premier trimestre 2017, les estimations trimestrielles d’emploi localisées sont réalisées en partenariat avec l’Acoss, les Urssaf et la Dares. Sur le champ commun, les taux d’évolution peuvent différer légèrement, compte tenu du calage effectué sur le niveau national.

Par ailleurs, l’introduction de la déclaration sociale nominative (DSN) peut transitoirement affecter les comportements déclaratifs des entreprises. Ces modifications sont susceptibles de générer des révisions accrues sur les données.

Pour comprendre

Pour toutes les illustrations :

Données : en fin de trimestre, corrigées des variations saisonnières (cvs)

Champ : emploi salarié dans les secteurs essentiellement marchands (hors agriculture et hors salariés des particuliers employeurs).

Source : Insee, estimations d'emploi - estimations trimestrielles Acoss-Urssaf-Insee - données provisoires pour le deuxième trimestre 2017

Méthodologie
La note méthodologique  simplifiée à télécharger

Pour en savoir plus

«  Tableau de bord de conjoncture », indicateurs clés de la région Occitanie

« L’emploi au 1er trimestre 2017 conforte sa croissance » Insee Flash Occitanien° 41, juillet 2017