En juillet 2017, le prix du pétrole se redresse à peinePrix du pétrole et des matières premières importées - juillet 2017

En juillet 2017, le prix du pétrole en euros se redresse à peine (+0,6 % après −8,8 %). Les prix en euros des autres matières premières importées sont quasi stables, après quatre mois consécutifs de baisse (−0,2 % après −4,3 %). Les prix des matières industrielles se redressent (+0,9 % après −4,2 %) et ceux des matières alimentaires diminuent moins fortement qu'en juin (−2,1 % après −4,4 %).

Informations rapides
No 224
Paru le : 25/08/2017
Prochaine parution le : 20/12/2017 à 12h00 - novembre 2017

En juillet 2017, le prix du pétrole en euros se redresse à peine (+0,6 % après −8,8 %). Les prix en euros des autres matières premières importées sont quasi stables, après quatre mois consécutifs de baisse (−0,2 % après −4,3 %). Les prix des matières industrielles se redressent (+0,9 % après −4,2 %) et ceux des matières alimentaires diminuent moins fortement qu'en juin (−2,1 % après −4,4 %).

Le prix du pétrole se redresse un peu

En juillet 2017, le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse légèrement (+0,6 % après −8,8 %). Il s'établit à 42,2 € en moyenne par baril. En dollars, le rebond est plus marqué (+3,2 % après −7,4 %), l'euro s'étant apprécié de nouveau au cours du mois.

Graphique1 – Prix du pétrole (Brent)

  • Source : Insee

Tableau1 – Pétrole et dérivés

en euros
Pétrole et dérivés
Prix Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Prix du Brent en $/baril 48,6 3,2 –8,4 7,9
Prix du Brent en €/baril 42,2 0,6 –14,7 3,6
Supercarburant €/L 0,362 5,6 –9,8 11,1
Gazole 393,1 4,0 –12,1 7,3
Fioul lourd 286,2 0,2 –4,0 31,6
Naphta 362,3 0,7 –18,3 4,1
  • Les prix sont en euros par tonne sauf indication contraire.
  • Source : Insee

Les prix des matières premières industrielles se redressent légèrement

En juillet 2017, les prix en euros des matières premières industrielles se redressent quelque peu (+0,9 % après −4,2 %). Cette hausse provient d'un rebond des prix des matières premières minérales (+1,8 % après −4,3 %) principalement du fait du minerai de fer (+14,1 % après −9,0 %). Les prix des métaux non ferreux sont quasi stables (−0,2%) après une baisse marquée (−7,6 % sur les trois derniers mois). La baisse des prix des métaux précieux s'accentue (−5,6 % après −1,3 %). Les prix des matières premières agro-industrielles diminuent moins nettement que le mois précédent (−2,5 % après −3,9 %). En particulier, le prix des bois tropicaux baisse moins qu'en juin (−1,8 % après −4,0 %), tout comme celui des fibres naturelles (−3,9 % après −5,9 %). Toutefois, le prix de la pâte à papier se replie (−2,8 % après +0,4 %) et celui des cuirs chute de nouveau (−8,6 % après −4,3 %). Seul le prix du caoutchouc rebondit (+2,6 % après −8,0 %), l'offre étant déficitaire.

Les prix des matières premières alimentaires diminuent moins fortement qu'en juin

Les prix en euros des matières premières alimentaires baissent moins fortement qu'en juin (−2,1 % après −4,4 %). Ils atteignent néanmoins leur plus bas niveau depuis janvier 2014. Les prix des denrées tropicales baissent moins nettement qu'en juin (−2,2 % après −4,2 %). Les prix des oléagineux se redressent (+1,8 % après −5,4 %), ainsi que ceux du sucre (+1,0 % après −16,4 %) sous l'effet de l'appréciation du réal brésilien. En revanche, les prix des céréales se replient (−1,8 % après +3,4 %) et ceux de la viande bovine chutent (−11,7 % après –4,1 %).

Graphique3 – Ensemble des matières alimentaires

  • Source : Insee

Graphique2 – Matières premières importées (ensemble, hors énergie)

  • Source : Insee

Graphique4 – Ensemble des matières industrielles

  • Source : Insee

Tableau2 – Matières premières importées (hors énergie) en euros

base 100 en 2000
Matières premières importées (hors énergie) en euros
Indices Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Alimentaires 189,1 –2,1 –7,6 –14,3
Denrées tropicales 161,0 –2,2 –9,8 –25,4
Oléagineux 218,8 1,8 –4,6 –11,1
Céréales 158,6 –1,8 2,9 –3,4
Sucre 134,2 1,0 –21,3 –32,7
Viande bovine 141,4 –11,7 –13,8 –2,6
Industrielles 165,4 0,9 –9,1 5,5
Agro-industrielles 121,0 –2,5 –10,5 3,6
Fibres textiles naturelles 139,1 –3,9 –11,0 –0,3
Caoutchouc naturel 142,4 2,6 –13,8 4,0
Cuirs 62,2 –8,6 –22,3 –18,7
Pâte à papier 102,5 –2,8 –3,4 3,0
Bois sciés tropicaux 91,9 –1,8 –6,5 –7,3
Bois sciés de conifères 112,7 –3,2 –17,3 6,9
Minérales 189,4 1,8 –8,7 5,9
Minerai de fer 430,3 14,1 –11,9 13,6
Métaux non ferreux 155,5 –0,2 –7,6 6,3
Métaux précieux 227,6 –5,6 –12,4 –15,8
Ensemble 169,4 –0,2 –8,6 –2,4
  • Source : Insee