À l’horizon 2050, plus d’un quart de personnes âgées de 65 ans ou plus dans les Pays de la Loire

Philippe Bourieau, Insee

Si les tendances démographiques se poursuivaient, les Pays de la Loire compteraient 4,5 millions d’habitants en 2050, soit 840 000 de plus qu’en 2013. La région serait la plus dynamique de France métropolitaine par sa croissance démographique. Les flux migratoires y contribueraient pour deux tiers. Le nombre de naissances demeurerait supérieur au nombre de décès mais le solde naturel se réduirait fortement. Au total, la croissance démographique ralentirait par rapport à la période 2008-2013. Elle serait principalement portée par la Loire-Atlantique, mais aussi par le Maine-et-Loire et la Vendée. La population vieillirait : en 2050, les personnes âgées de 65 ans ou plus représenteraient entre 25 % de la population en Loire-Atlantique et 36 % en Vendée.

Si les tendances démographiques récentes en termes de fécondité, de mortalité et de migrations se poursuivaient (méthodologie), les Pays de la Loire compteraient 4,5 millions d’habitants en 2050, soit 840 000 de plus qu’en 2013. La croissance de la population ralentirait : + 0,56 % en moyenne chaque année entre 2013 et 2050, après + 0,84 % entre 2008 et 2013. Dans la région, la croissance démographique demeurerait dynamique (figure 1) : les Pays de la Loire seraient la première région métropolitaine en termes de taux de croissance, devant l’Occitanie et Auvergne-Rhône-Alpes.

Les flux migratoires contribueraient pour deux tiers à cet accroissement de population. Ils seraient portés par les plus jeunes : les 65 ans ou plus ne représenteraient que 10 % de l’excédent migratoire. Le solde naturel, excédent du nombre de naissances par rapport aux décès, contribuerait pour le tiers restant à la croissance de la population. Le solde naturel se réduirait nettement d’ici 2050. L’arrivée aux âges de forte mortalité des générations du baby-boom (1942-1973) entraînerait une forte hausse des décès. Dans la région, le solde naturel resterait toutefois positif à horizon 2050, comme dans trois autres régions seulement. En 2050, dans la région, 350 000 femmes seraient âgées de 25 à 39 ans, tranche d’âge la plus féconde, soit une hausse de 0,2 % en moyenne annuelle depuis 2013, alors que leur nombre serait stable en moyenne nationale.

Figure 1 – Une croissance plus dynamique qu’au niveau national, quel que soit le scénarioÉvolution de la population selon différents scénarios (base 100 en 2013)

Une croissance plus dynamique qu’au niveau national, quel que soit le scénario
Scénario Haut Pays de la Loire Scénario Haut France Métropolitaine Scénario Central Pays de la Loire Scénario Central France Métropolitaine Scénario Bas Pays de la Loire Scénario Bas France Métropolitaine
2013 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
2014 100,8 100,5 100,8 100,5 100,8 100,5
2015 101,7 100,9 101,7 100,9 101,7 100,9
2016 102,5 101,4 102,5 101,4 102,5 101,4
2017 103,3 101,9 103,3 101,8 103,2 101,8
2018 104,2 102,5 104,0 102,3 103,9 102,1
2019 105,1 103,0 104,8 102,7 104,5 102,4
2020 106,0 103,6 105,5 103,1 105,1 102,6
2021 106,9 104,3 106,2 103,5 105,6 102,8
2022 107,8 104,9 106,9 103,9 106,1 103,0
2023 108,7 105,5 107,6 104,3 106,6 103,2
2024 109,6 106,1 108,3 104,7 107,1 103,4
2025 110,6 106,8 109,0 105,1 107,5 103,5
2026 111,5 107,4 109,6 105,4 108,0 103,7
2027 112,4 108,0 110,3 105,8 108,4 103,8
2028 113,3 108,6 111,0 106,1 108,8 103,9
2029 114,2 109,3 111,6 106,5 109,2 104,0
2030 115,2 109,9 112,3 106,9 109,7 104,2
2031 116,1 110,6 112,9 107,2 110,1 104,3
2032 117,1 111,2 113,6 107,6 110,4 104,4
2033 118,0 111,8 114,2 107,9 110,8 104,5
2034 118,9 112,5 114,8 108,2 111,2 104,6
2035 119,9 113,1 115,4 108,6 111,6 104,6
2036 120,8 113,8 116,1 108,9 111,9 104,7
2037 121,7 114,4 116,7 109,2 112,2 104,8
2038 122,6 115,0 117,2 109,5 112,6 104,8
2039 123,5 115,7 117,8 109,8 112,8 104,9
2040 124,4 116,3 118,4 110,1 113,1 104,9
2041 125,3 116,9 118,9 110,4 113,4 104,9
2042 126,1 117,5 119,4 110,7 113,6 104,9
2043 127,0 118,0 119,9 110,9 113,8 104,9
2044 127,8 118,6 120,4 111,2 114,0 104,8
2045 128,6 119,1 120,9 111,4 114,2 104,8
2046 129,3 119,7 121,3 111,6 114,3 104,7
2047 130,1 120,2 121,7 111,8 114,4 104,6
2048 130,8 120,8 122,1 112,1 114,5 104,5
2049 131,6 121,3 122,5 112,3 114,6 104,4
2050 132,3 121,8 122,9 112,4 114,6 104,3
  • Source : Insee, Omphale 2017.

Figure 1 – Une croissance plus dynamique qu’au niveau national, quel que soit le scénarioÉvolution de la population selon différents scénarios (base 100 en 2013)

À l’horizon 2050, deux fois plus de personnes de 65 ans ou plus qu’en 2013

À l’image de la France métropolitaine, la population des Pays de la Loire vieillirait (figure 2) avec l’arrivée aux âges avancés de la génération baby-boom. Selon le scénario central, la part des 65 ans ou plus atteindrait 28 % en 2050, soit 10 points de plus qu’en 2013. Dans la région, la moyenne d’âge s’élèverait à 45 ans en 2050, contre 40 ans en 2013.

La croissance du nombre de seniors serait plus élevée qu’au niveau national : + 1,8 % en moyenne annuelle, contre + 1,5 % en France métropolitaine. L’augmentation du nombre de personnes âgées serait accentuée par l’excédent migratoire, comme dans la plupart des autres régions littorales. Au total, la région compterait 610 000 habitants supplémentaires âgés de 65 ans ou plus à horizon 2050.

Les seniors porteraient l’essentiel de l’accroissement de la population ligérienne. Toutefois, le reste de la population serait plus dynamique qu’au niveau national : le nombre de personnes âgées de 0 à 64 ans augmenterait de 0,2 % en moyenne annuelle, contre 0,0 % en France métropolitaine. À horizon 2050, il y aurait 150 000 personnes âgées de 20 à 64 ans supplémentaires et 80 000 jeunes de moins de 20 ans supplémentaires.

Figure 2 – Une population vieillissantePyramide des âges des habitants des Pays de la Loire en 2013 et en 2050 (en nombre)

Une population vieillissante
Âge Répartition des hommes 2013 Répartition des femmes 2013 Répartition des hommes 2050 Répartition des femmes 2050
0 22958 21760 24089 22937
1 23264 22053 24031 22861
2 23867 22790 24411 23177
3 23956 23459 24729 23561
4 24564 23212 25005 23840
5 24423 23398 25400 24224
6 24875 23599 25746 24407
7 24701 23755 26042 24727
8 24649 23450 26299 24928
9 24474 23473 26537 25082
10 24754 23416 26684 25193
11 24961 24208 26798 25314
12 25106 24189 26904 25351
13 23761 22920 26907 25364
14 23707 22626 26937 25373
15 23200 22401 27049 25348
16 23304 22595 27091 25411
17 23221 21823 27077 25390
18 22115 21059 27237 25173
19 21645 20180 27007 24778
20 22418 20398 26365 24148
21 21368 20152 25428 23255
22 21543 20667 24635 22680
23 20688 20013 23873 22108
24 20441 19707 23286 21630
25 19897 19958 22840 21381
26 20409 20317 22628 21389
27 20453 20387 22749 21506
28 20593 20644 22886 21778
29 20682 20785 23124 22010
30 22468 21991 23370 22305
31 22413 22904 23714 22602
32 23551 23073 24015 22916
33 22239 21771 24361 23152
34 22022 21897 24771 23610
35 22067 21910 25518 24468
36 21905 21756 25593 24548
37 22506 22488 25782 24807
38 24275 23783 26454 25564
39 25274 25263 27009 26125
40 26252 25634 27012 26237
41 25918 25682 27282 26239
42 25171 25209 27030 26147
43 24448 24399 27393 26409
44 24432 24160 26845 25995
45 24286 23561 26688 25810
46 24816 24993 26471 25639
47 24566 24995 26585 25691
48 24462 25294 26740 26124
49 24715 24804 26965 26329
50 23796 24285 25657 25068
51 23609 24055 25370 24837
52 24100 24302 24798 24361
53 23192 24416 24781 24412
54 23082 23749 24410 24029
55 23031 23634 23511 23376
56 22875 23412 23252 23022
57 22143 23576 24440 23891
58 22628 23310 24385 24336
59 22137 23272 25064 25053
60 22617 24401 24863 25073
61 22010 23801 25056 25301
62 23029 24970 24848 25551
63 22837 24391 25260 25925
64 22950 24319 25092 25779
65 21803 23411 24889 25729
66 20193 22225 24562 25449
67 15099 16816 25866 26597
68 14371 16364 25537 27062
69 13666 15701 26068 26943
70 12921 14389 24261 25272
71 11181 13345 23605 24841
72 11730 14088 23328 24500
73 12419 15237 22631 23957
74 12154 14923 22765 24318
75 11933 14752 23809 25214
76 11659 14832 24263 26323
77 11145 14637 24445 26316
78 11019 15162 23552 25855
79 10104 14315 22201 24872
80 9651 14519 21002 23821
81 9174 14048 20149 23118
82 8717 13590 19189 22066
83 7333 12254 18722 22555
84 6837 11871 17671 21882
85 6192 11166 16647 21395
86 5524 10410 15640 20157
87 4908 9499 13946 18670
88 4046 8451 12657 17504
89 3434 7688 11611 16457
90 2927 6831 10021 15217
91 2353 5908 8667 13476
92 1758 4983 7407 12066
93 768 2424 6169 10539
94 553 1749 4867 9197
95 337 1291 3888 7761
96 243 905 2866 6384
97 204 855 2181 5395
98 182 946 1547 4066
99 338 1728 3241 9973
  • Source : Insee, Omphale 2017 - scénario central.

Figure 2 – Une population vieillissantePyramide des âges des habitants des Pays de la Loire en 2013 et en 2050 (en nombre)

Une croissance tirée par la Loire-Atlantique

La dynamique de la région serait portée par la Loire-Atlantique, et dans une moindre mesure le Maine-et-Loire et la Vendée. La Loire-Atlantique resterait un des départements les plus dynamiques de France métropolitaine, avec une croissance soutenue à part égale par le solde naturel et le solde migratoire (figure 3). Elle contribuerait pour plus de la moitié à la croissance régionale (+ 445 000 habitants entre 2013 et 2050). En Maine-et-Loire, l’accroissement de la population se maintiendrait à un niveau proche de la période récente, également grâce aux soldes naturel et migratoire.

En Vendée, en revanche, l’accroissement de la population serait exclusivement porté par le solde migratoire, le solde naturel devenant négatif. Il s’agit du département de la région qui connaîtrait le ralentissement de croissance de population le plus marqué, tout en restant dynamique. L’attractivité du littoral pour les seniors pèserait fortement sur le solde migratoire et par ricochet sur le solde naturel. Ainsi, la part des personnes âgées de 65 ans ou plus passerait à 36 %. La moyenne d’âge des Vendéens serait supérieure à la moyenne régionale : 49,5 ans contre 45 ans.

La Mayenne et la Sarthe connaîtraient une croissance moindre, respectivement + 0,27 % et + 0,17 % en moyenne par an entre 2013 et 2050, en deçà de la moyenne nationale. Elle serait à la fois due au solde naturel et aux migrations. En Mayenne, les dernières estimations de population montrent un infléchissement de tendance et une stabilisation de la population, non prises en compte dans les présentes projections. Les prochaines estimations permettront de confirmer ou non cette inflexion.

Figure 3 – Évolution de la population : des moteurs différents selon les départementsÉvolution de la population entre 2013 et 2050, décomposée selon le solde naturel et le solde migratoire et part des 65 ans ou plus

Évolution de la population : des moteurs différents selon les départements
Population (en milliers) Taux de croissance annuel moyen entre 2008 et 2013 (en %) Taux de croissance annuel moyen entre 2013 et 2050 (en %) dont solde naturel dont solde migratoire Part des 65 ans ou plus (en %)
2013 2050 2013 2050
Loire-Atlantique 1 329 1 774 1,13 0,78 0,37 0,41 16,2 25,0
Maine-et-Loire 800 985 0,65 0,56 0,34 0,22 17,4 26,1
Mayenne 308 339 0,30 0,27 0,11 0,15 19,3 29,5
Sarthe 569 606 0,34 0,17 0,06 0,11 19,1 29,8
Vendée 656 796 1,22 0,53 -0,22 0,75 20,7 35,7
Pays de la Loire 3 661 4 500 0,84 0,56 0,20 0,36 18,0 28,1
France métropolitaine 63 698 71 628 0,50 0,32 0,22 0,10 17,7 27,3
  • Source : Insee, Omphale 2017 - scénario central.

Encadré

Entre 4,2 et 4,8 millions d’habitants selon les hypothèses

Le gain de 840 000 habitants d’ici 2050 pour la région repose sur un scénario « central » qui prolonge au fil des années les tendances observées en termes de fécondité, de mortalité et de migrations. Ces résultats dépendent des hypothèses sous-jacentes (méthodologie). En 2050, la population des Pays de la Loire serait de 4,2 millions d’habitants selon le scénario « population basse », ou de 4,8 millions selon le scénario « population haute » (figure 1).

Pour comprendre

Méthodologie

Les présentes projections sont une déclinaison locale des projections pour la France entière diffusées par l’Insee en novembre 2016. Le modèle Omphale permet de réaliser des projections infra nationales en projetant d’année en année les pyramides des âges des différents territoires. L’évolution de la population par sexe et âge repose sur des hypothèses d’évolution de trois composantes : la fécondité, la mortalité et les migrations (flux internes à la France et solde migratoire avec l’étranger). Ces hypothèses sont appliquées aux quotients observés initialement sur la zone d’intérêt. Le point de départ des projections est le recensement de la population 2013.

Le scénario « central » reproduit les tendances observées sur le passé récent : solde migratoire France entière avec l’étranger de + 70 000 personnes par an, fécondité stable et évolution de la mortalité parallèle à la tendance nationale. Les autres scénarios constituent des modulations appliquées aux dernières tendances observées, en modifiant l’hypothèse d’évolution d’une ou de plusieurs composantes. Dans tous les scénarios, les quotients communaux d’émigration observés lors du recensement de la population 2013 sont supposés constants dans le temps pour estimer le solde migratoire interne. Les projections ne doivent pas être assimilées à des prévisions : les hypothèses retenues ne sont pas probabilisées.

Le scénario « population basse » repose sur des hypothèses basses de fécondité et de migrations avec l’étranger ainsi qu’un gain moins élevé d’espérance de vie. Le scénario « population haute » combine des hypothèses hautes de fécondité et de migrations avec l’étranger avec un gain d’espérance de vie élevé. Ces scénarios sont homogènes sur la France et les populations locales projetées sont calées sur les projections nationales. Certaines spécificités locales ou inflexions récentes pourront être prises en compte ultérieurement dans des scénarios à façon.

Pour en savoir plus

Projections régionales et départementales , juin 2017.

Desrivierre D., « D'ici 2050, la population augmenterait dans toutes les régions de métropole », Insee Première, n° 1652, juin 2017.

Blanpain N., Buisson G. (Insee) « Projections de population à l'horizon 2070 : Deux fois plus de personnes de 75 ans ou plus qu'en 2013», Insee Première N°1619, novembre 2016, Insee