La population normande à l'horizon 2050 - Un vieillissement accéléré dans un contexte de croissance faible

Laurent Brunet, Nabil Mounchit

À l'horizon 2050, si les tendances récentes se prolongeaient, la population de la Normandie continuerait de croître, mais faiblement. Seul le département de l'Eure témoignerait d'un certain dynamisme démographique. Cette croissance modérée de la population normande serait, à terme, essentiellement due à l'excédent migratoire, le nombre de naissances devenant inférieur au nombre de décès après 2035.

La Normandie ferait face à un vieillissement important de sa population. Ce phénomène serait dû à la progression aux âges avancés de la génération du baby-boom, à l'installation sur le territoire de seniors retraités, et au recul des populations plus jeunes. Les départements normands seraient plus ou moins fortement touchés par cette mutation démographique. Les départements de la Manche et de l'Orne seraient les plus concernés par ce vieillissement soutenu de la population.

En formulant des hypothèses sur la fécondité, la mortalité et les comportements migratoires, les projections démographiques permettent d'apprécier les évolutions possibles de la population (cf. encadré). Dans le cas où les tendances récentes se prolongeraient, la Normandie, à l'instar de la France métropolitaine et de toutes les autres régions, continuerait de gagner des habitants avec des rythmes de croissance différenciés d'un territoire à l'autre.

La croissance de la population serait faible en Normandie à l'horizon 2050

En Normandie, si les tendances récentes se poursuivaient, la population continuerait de croître dans les décennies à venir figure 1. La région gagnerait 100 000 habitants d'ici 2050, pour atteindre 3 400 000 habitants. Le rythme de croissance serait moindre que lors des décennies passées. Jusqu'en 2040, la population normande augmenterait continûment pour se stabiliser sur la période 2040-2050. Ainsi, la population normande croîtrait de 0,1 % par an à l'horizon 2050, soit un rythme quatre fois moindre que celui de la France métropolitaine. Ce rythme placerait la région au 12e rang des treize régions métropolitaines juste devant la région Grand Est et loin derrière les régions Pays de la Loire, Auvergne-Rhône-Alpes et Occitanie, qui présenteraient les plus fortes progressions démographiques.

Figure 1 – Des perspectives de croissance démographique faible en NormandieÉvolution annuelle moyenne de la popualtion entre 2013 et 2050 selon le scénario central

%
Des perspectives de croissance démographique faible en Normandie
codgeo Évolution annuelle moyenne
11 0,26
24 0,17
27 0,13
28 0,08
32 0,11
44 0,07
52 0,56
53 0,49
75 0,44
76 0,54
84 0,54
93 0,20
94 0,50
  • Source : Insee, Omphale 2017 – scénario central

Figure 1 – Des perspectives de croissance démographique faible en NormandieÉvolution annuelle moyenne de la popualtion entre 2013 et 2050 selon le scénario central

La dynamique serait soutenue dans l'Eure, proche de la tendance métropolitaine

Si les dernières tendances se prolongeaient, l'Eure serait le département normand le plus dynamique démographiquement avec une croissance de 0,3 % par an, proche de celle de la France métropolitaine. La population euroise atteindrait 668 500 habitants en 2050, soit un gain de 73 500 habitants. Le gain de population de ce département contribuerait principalement à l'essor démographique de la Normandie (figure 2 et figure 3 ). Le Calvados aurait le même rythme de croissance que la moyenne régionale. La croissance de la population de la Seine-Maritime serait quasi-nulle. La population de la Manche progresserait peu. Seul le département de l'Orne connaîtrait une baisse de sa population, à l'instar de treize autres départements métropolitains, majoritairement situés dans l'est et le centre de la France.

Figure 2 – Les trois quarts de la hausse de population normande seraient portés par l'EurePopulations 2013 et 2050 et évolutions de population selon le scénario central

nombre, %
Les trois quarts de la hausse de population normande seraient portés par l'Eure
Population 2013 Population 2050 Variation de population 2013-2050 Évolution annuelle moyenne 2013-2050 Évolution 2013-2050
Calvados 689 900 707 900 18 000 +0,1 +2,6
Eure 595 000 668 500 73 500 +0,3 +12,4
Manche 499 900 503 600 3 700 0 +0,7
Orne 288 900 267 600 – 21 300 –0,2 – 7,4
Seine-Maritime 1 254 600 1 278 000 23 400 0 +1,9
Normandie 3 328 400 3 425 600 97 200 +0,1 +2,9
France métropolitaine 63 700 900 71 600 000 7 900 000 +0,3 +12,4
  • Source : Insee, recensement de la population 2013, Omphale 2017 – scénario central

Figure 3 – Seul le département de l'Orne perdrait des habitants à l'horizon 2050Évolution de la population entre 2013 et 2050 (base 100 année 1999) selon le scénario central

Base 100 : année 1999
Seul le département de l'Orne perdrait des habitants à l'horizon 2050
Calvados Eure Manche Orne Seine-Maritime Normandie France métropolitaine
1999 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
2000 100,5 100,7 100,4 100,0 100,0 100,3 100,6
2001 101,0 101,4 100,7 100,1 100,1 100,6 101,3
2002 101,6 102,1 101,1 100,2 100,2 100,9 102,0
2003 102,1 102,8 101,4 100,2 100,2 101,2 102,7
2004 102,6 103,4 101,7 100,2 100,2 101,5 103,4
2005 103,1 104,1 102,0 100,2 100,3 101,8 104,2
2006 103,6 104,9 102,3 100,1 100,3 102,0 105,0
2007 104,0 105,8 102,8 100,0 100,4 102,4 105,6
2008 104,7 106,7 103,2 99,9 100,7 102,8 106,2
2009 105,1 107,7 103,4 99,9 100,8 103,2 106,8
2010 105,4 108,4 103,6 99,7 100,9 103,4 107,3
2011 105,8 108,7 103,8 99,4 100,9 103,5 107,8
2012 106,2 109,4 103,7 99,1 101,2 103,8 108,3
2013 106,5 110,0 103,8 98,7 101,2 103,9 108,9
2014 106,7 110,7 103,9 98,4 101,3 104,1 109,4
2015 106,8 111,4 104,0 98,1 101,4 104,3 109,9
2016 107,0 112,1 104,1 97,8 101,5 104,5 110,4
2017 107,2 112,7 104,2 97,4 101,6 104,6 110,9
2018 107,3 113,3 104,2 97,1 101,7 104,8 111,4
2019 107,4 113,8 104,3 96,8 101,8 104,9 111,8
2020 107,6 114,4 104,3 96,5 101,9 105,0 112,3
2021 107,7 114,9 104,3 96,2 101,9 105,1 112,7
2022 107,8 115,3 104,3 96,0 102,0 105,2 113,2
2023 107,9 115,8 104,3 95,7 102,1 105,3 113,6
2024 108,0 116,2 104,4 95,4 102,2 105,4 114,0
2025 108,1 116,7 104,4 95,2 102,2 105,5 114,4
2026 108,2 117,1 104,4 95,0 102,3 105,7 114,8
2027 108,3 117,4 104,4 94,8 102,4 105,8 115,2
2028 108,4 117,8 104,5 94,6 102,5 105,9 115,6
2029 108,5 118,2 104,5 94,4 102,6 106,0 116,0
2030 108,6 118,5 104,6 94,2 102,6 106,1 116,4
2031 108,7 118,9 104,6 94,1 102,7 106,2 116,7
2032 108,8 119,2 104,7 93,9 102,8 106,3 117,1
2033 108,9 119,6 104,8 93,8 102,9 106,4 117,5
2034 109,0 119,9 104,8 93,6 102,9 106,5 117,9
2035 109,1 120,3 104,9 93,5 103,0 106,6 118,2
2036 109,2 120,6 104,9 93,4 103,0 106,6 118,6
2037 109,2 120,9 105,0 93,3 103,1 106,7 118,9
2038 109,3 121,2 105,0 93,2 103,1 106,8 119,3
2039 109,3 121,5 105,0 93,1 103,2 106,9 119,6
2040 109,4 121,7 105,1 92,9 103,2 106,9 119,9
2041 109,4 122,0 105,1 92,8 103,2 107,0 120,2
2042 109,4 122,2 105,1 92,7 103,2 107,0 120,5
2043 109,4 122,4 105,0 92,5 103,2 107,0 120,8
2044 109,4 122,6 105,0 92,4 103,2 107,0 121,1
2045 109,4 122,8 105,0 92,2 103,2 107,0 121,3
2046 109,4 123,0 104,9 92,1 103,2 107,0 121,6
2047 109,4 123,2 104,8 91,9 103,2 107,0 121,8
2048 109,3 123,3 104,8 91,8 103,2 107,0 122,0
2049 109,3 123,5 104,7 91,6 103,1 107,0 122,2
2050 109,3 123,6 104,6 91,5 103,1 107,0 122,4
  • Source : Insee, Omphale 2017 – scénario central

Figure 3 – Seul le département de l'Orne perdrait des habitants à l'horizon 2050Évolution de la population entre 2013 et 2050 (base 100 année 1999) selon le scénario central

L'excédent migratoire, nouveau moteur de la croissance démographique normande ?

L'évolution de la population résulte de l'évolution du solde naturel, c'est-à-dire la différence entre les naissances et les décès, et de l'évolution du solde migratoire, correspondant à la différence entre les entrées et les sorties sur une période donnée et sur un territoire donné. En Normandie, à l'horizon 2050, selon les hypothèses d'une reproduction des tendances récentes, la croissance de la population serait principalement portée par l'excédent migratoire qui deviendrait positif à partir de 2025. En effet, les tranches d'âges de population quittant le plus la région (étudiants, jeunes actifs) seraient moins nombreuses à cet horizon. À l'inverse, les seniors, notamment attirés par le cadre de vie normand, seraient plus nombreux au plan national et arriveraient donc en plus grand nombre en Normandie d'ici 2050. Le solde naturel serait quant à lui très légèrement excédentaire. Toutefois, il deviendrait déficitaire à partir de 2035, c'est-à-dire que le nombre de décès serait supérieur à celui des naissances. Ainsi, en Normandie, le nombre de naissances passerait de 38 000 à 34 000 d'ici à 2050 et le nombre de décès de 31 000 à 39 000 (toujours avec une hypothèse de maintien du nombre d'enfants par femme). Au niveau métropolitain, le nombre de naissances s'approcherait du nombre de décès mais resterait toujours supérieur.

En Normandie, seul le département de la Seine-Maritime afficherait un solde migratoire négatif à l'horizon 2050. De ce fait, l'excédent naturel porterait à lui seul la croissance démographique modérée du département (figure 4 et figure 5). Un excédent naturel serait constaté dans l'Eure. A contrario, dans les départements de la Manche et de l'Orne, le solde naturel serait déficitaire d'ici 2050 et ce, dès le début de la période de projection.

Figure 4 – Un déficit du solde naturel serait constaté à l'horizon 2050 dans la Manche et dans l'OrneContribution à l'évolution annuelle de population du solde naturel selon le scénario central

%
Un déficit du solde naturel serait constaté à l'horizon 2050 dans la Manche et dans l'Orne
codgeo Contribution au solde naturel
01 0,27
02 0,00
03 -0,40
04 -0,37
05 -0,36
06 -0,07
07 -0,29
08 -0,03
09 -0,37
2A -0,45
2B -0,22
10 0,06
11 -0,27
12 -0,44
13 0,34
14 0,02
15 -0,71
16 -0,30
17 -0,38
18 -0,39
19 -0,55
21 0,12
22 -0,29
23 -0,92
24 -0,56
25 0,32
26 0,16
27 0,17
28 0,17
29 -0,16
30 -0,06
31 0,58
32 -0,41
33 0,29
34 0,23
35 0,44
36 -0,50
37 0,13
38 0,44
39 -0,19
40 -0,24
41 -0,20
42 0,18
43 -0,30
44 0,37
45 0,26
46 -0,64
47 -0,22
48 -0,41
49 0,34
50 -0,31
51 0,22
52 -0,28
53 0,11
54 0,20
55 -0,17
56 -0,27
57 -0,07
58 -0,63
59 0,44
60 0,33
61 -0,31
62 0,16
63 0,14
64 -0,19
65 -0,38
66 -0,21
67 0,26
68 0,05
69 0,78
70 -0,16
71 -0,31
72 0,06
73 0,10
74 0,39
75 0,73
76 0,19
77 0,60
78 0,55
79 -0,12
80 0,12
81 -0,09
82 0,00
83 -0,19
84 0,11
85 -0,22
86 0,14
87 -0,12
88 -0,38
89 -0,26
90 0,18
91 0,70
92 0,78
93 1,05
94 0,79
95 0,81
  • Source : Insee, Omphale 2017 – scénario central

Figure 4 – Un déficit du solde naturel serait constaté à l'horizon 2050 dans la Manche et dans l'OrneContribution à l'évolution annuelle de population du solde naturel selon le scénario central

Figure 5 – Un solde migratoire qui serait excédentaire dans quatre départements normands sur cinqContribution à l'évolution annuelle de population du solde migratoire selon le scénario central

%
Un solde migratoire qui serait excédentaire dans quatre départements normands sur cinq
codgeo Contribution au solde migratoire
01 0,56
02 -0,11
03 0,47
04 0,64
05 0,74
06 0,16
07 0,78
08 -0,42
09 0,68
2A 0,67
2B 0,95
10 0,07
11 0,77
12 0,66
13 -0,14
14 0,05
15 0,65
16 0,44
17 0,92
18 0,28
19 0,58
21 0,08
22 0,56
23 0,94
24 0,74
25 0,06
26 0,35
27 0,15
28 0,04
29 0,42
30 0,44
31 0,25
32 0,75
33 0,44
34 0,41
35 0,35
36 0,20
37 0,26
38 0,11
39 0,29
40 0,71
41 0,24
42 0,08
43 0,53
44 0,41
45 -0,01
46 0,84
47 0,45
48 0,76
49 0,22
50 0,33
51 0,08
52 0,00
53 0,15
54 -0,19
55 -0,22
56 0,78
57 0,06
58 0,40
59 -0,28
60 -0,08
61 0,11
62 -0,14
63 0,41
64 0,63
65 0,33
66 0,67
67 0,10
68 0,13
69 -0,20
70 0,17
71 0,29
72 0,11
73 0,36
74 0,50
75 -0,74
76 -0,14
77 -0,13
78 -0,30
79 0,39
80 0,03
81 0,47
82 0,71
83 0,45
84 0,09
85 0,75
86 0,41
87 0,28
88 0,00
89 0,32
90 0,20
91 -0,34
92 -0,35
93 -0,86
94 -0,51
95 -0,60
  • Source : Insee, Omphale 2017 – scénario central

Figure 5 – Un solde migratoire qui serait excédentaire dans quatre départements normands sur cinqContribution à l'évolution annuelle de population du solde migratoire selon le scénario central

Dans la Manche et l'Orne, plus d'un habitant sur trois serait un senior en 2050

À l'instar des autres régions de métropole, la Normandie connaîtrait à l'horizon 2050 un vieillissement progressif de sa population. Selon les hypothèses de poursuite des dernières tendances passées, les seniors (65 ans ou plus) représenteraient 30 % de la population régionale, soit une progression de 11 points entre 2013 et 2050 (figure 6). En termes de dynamique d'évolution pour cette classe d'âge, cela placerait la région de Normandie en deuxième position, juste derrière la Corse. La croissance démographique de la Normandie serait donc due au gain de près de 400 000 seniors. Cet essor serait accompagné d'une baisse concomitante des jeunes de moins de 20 ans (- 80 000) et des personnes âgées de 20 à 64 ans (- 220 000). D'ici 2050, la proportion de jeunes de moins de 20 ans baisserait ainsi de 8 points, passant de 57 % à 49 %, tandis que celle des Normands aux âges intermédiaires (classe des 20-64 ans) fléchirait de trois points (25 % en 2013 contre 22 % en 2050).

Bien que ce vieillissement s'observe sur l'ensemble du territoire régional, il ne se manifesterait pas avec la même intensité dans les différents départements normands. À l'ouest de la Normandie, la Manche et l'Orne se détacheraient avec une part de seniors avoisinant les 35 % (figure 7). Cela placerait ces deux territoires parmi les vingt départements métropolitains où la présence de seniors serait la plus conséquente.

Figure 6 – Des seniors qui seraient de plus en plus présents dans la populationPyramides des âges de la Normandie en 2013 et en 2050 selon le scénario central

Des seniors qui seraient de plus en plus présents dans la population
âge Femmes 2013 Hommes 2013 Femmes 2050 Hommes 2050
0 18665 19734 16783 17627
1 19159 20058 16702 17569
2 19589 20446 16901 17838
3 19790 20790 17108 18094
4 20284 20985 17385 18357
5 20144 21254 17594 18634
6 20314 21477 17778 18875
7 20061 21477 17956 19089
8 20229 21278 18099 19256
9 20221 21004 18236 19375
10 20470 21725 18393 19505
11 21104 22034 18456 19668
12 21444 22258 18543 19766
13 20399 21474 18624 19786
14 20665 21511 18623 19815
15 20025 21227 18708 19954
16 20570 21180 18777 20080
17 20177 21170 18814 20143
18 19381 20526 18463 19914
19 18848 19767 18169 19632
20 18957 20306 17941 19319
21 18745 19511 17706 18915
22 18541 19356 17323 18472
23 18517 18782 17042 18109
24 18736 18858 16812 17656
25 18585 18730 16753 17396
26 18849 18630 16706 17250
27 19314 18873 16842 17238
28 19167 18443 16968 17238
29 18868 18620 17116 17327
30 20339 19778 17265 17445
31 20213 19710 17496 17554
32 20487 20029 17745 17735
33 18963 18752 17933 17896
34 19018 18461 18230 18097
35 18865 18815 18731 18643
36 18558 18587 18768 18660
37 19638 19078 18838 18810
38 20762 20691 19469 19208
39 22238 21853 19816 19540
40 22800 22949 19782 19643
41 22691 22508 19974 19722
42 22458 22278 19790 19624
43 22328 22212 20010 19885
44 22294 21809 19626 19577
45 22213 21375 19569 19328
46 22726 21961 19458 19043
47 22744 22592 19497 19344
48 23156 22697 19834 19501
49 23356 22639 20095 19725
50 22875 21762 19076 18925
51 22920 22357 19125 18736
52 23237 22176 18599 18304
53 23460 22672 18850 18270
54 22630 21995 18581 18069
55 22855 22110 18195 17726
56 22978 21854 18108 17538
57 23064 22230 18830 18454
58 22828 21760 19112 18511
59 22573 21717 19502 18902
60 23356 21733 19786 18861
61 22548 21318 20233 19208
62 23575 21917 20273 19220
63 22844 21409 20613 19292
64 22883 21337 20772 19396
65 22481 20511 20611 19013
66 20918 19581 20223 18929
67 15710 14251 21451 19797
68 15060 13727 21213 19586
69 14740 12933 21211 19686
70 13678 11723 19612 18313
71 12464 10441 19347 17832
72 13058 10452 19054 17798
73 14205 11233 18524 17216
74 14012 11041 19191 17262
75 14162 10691 19940 18218
76 14473 10554 20951 18725
77 13956 10206 21167 19038
78 14140 9874 20759 18229
79 13762 9077 20146 17465
80 13880 8865 19605 16776
81 13449 8168 19147 15891
82 12699 7767 18611 15006
83 11455 6707 18478 14713
84 10966 6075 17947 14225
85 9990 5513 17569 13419
86 9768 4719 16844 12459
87 8664 4189 15633 11054
88 7757 3328 14726 10212
89 6740 2871 13820 9151
90 6250 2387 12825 8227
91 5355 1904 11247 6903
92 4486 1597 10081 5854
93 2301 685 8798 4826
94 1553 411 7614 3946
95 1198 248 6449 3035
96 821 178 5259 2289
97 697 153 4354 1682
98 794 171 3279 1185
99 484 79 2762 889
100 323 52 1841 592
101 215 35 1227 395
102 144 23 818 263
103 96 16 546 176
104 64 10 364 117
105 43 7 242 78
  • Source : Insee, recensement de la population 2013, Omphale 2017 – scénario central

Figure 6 – Des seniors qui seraient de plus en plus présents dans la populationPyramides des âges de la Normandie en 2013 et en 2050 selon le scénario central

Figure 7 – La Manche, département normand le plus âgé en 2050Part des 65 ans ou plus en 2050 selon le scénario central

%
La Manche, département normand le plus âgé en 2050
codgeo Part des 65 ans ou plus
01 25,64
02 28,40
03 32,91
04 35,51
05 36,41
06 31,91
07 34,43
08 29,88
09 35,37
10 27,98
11 35,43
12 35,92
13 26,82
14 29,57
15 38,25
16 34,22
17 35,90
18 33,68
19 35,54
21 26,71
22 34,16
23 40,30
24 38,21
25 25,33
26 29,32
27 27,81
28 28,46
29 31,02
2A 37,49
2B 32,55
30 32,34
31 21,51
32 34,85
33 25,45
34 28,03
35 24,30
36 35,30
37 28,03
38 24,70
39 32,51
40 33,50
41 32,80
42 26,96
43 33,37
44 24,96
45 27,07
46 39,92
47 33,24
48 33,97
49 26,10
50 35,04
51 24,86
52 31,57
53 29,49
54 24,71
55 30,88
56 34,52
57 29,11
58 37,18
59 23,00
60 25,41
61 34,54
62 26,73
63 25,25
64 32,29
65 33,21
66 34,08
67 26,24
68 29,16
69 20,54
70 32,75
71 34,15
72 29,77
73 30,06
74 25,15
75 21,66
76 26,69
77 22,38
78 23,59
79 31,63
80 26,67
81 31,47
82 30,32
83 33,86
84 30,71
85 35,74
86 26,81
87 29,85
88 34,85
89 32,62
90 24,72
91 22,07
92 22,15
93 19,79
94 22,33
95 21,57
  • Source : Insee, Omphale 2017 – scénario central

Figure 7 – La Manche, département normand le plus âgé en 2050Part des 65 ans ou plus en 2050 selon le scénario central

L'arrivée aux âges avancés des baby-boomers

Ce vieillissement généralisé reposerait sur la conjugaison de nombreux facteurs. L'arrivée aux âges avancés de la génération du baby-boom, née entre 1945 et 1974, est le premier facteur. Cet effet serait renforcé par l'allongement de l'espérance de vie des Normands, qui s'établirait à 85,4 ans pour les hommes et 89,1 ans pour les femmes en 2050 (gains respectifs de 8 ans et 6 ans par rapport à 2013). Après 2039, l'effet générationnel du baby-boom s'estompera et la part des seniors progresserait plus modérément.

À l'horizon 2050, toujours si les tendances passées se prolongeaient, la baisse de la natalité serait un autre facteur notable de ce vieillissement de la population. Ainsi, le nombre de femmes en âge de procréer (les 15-49 ans) fléchirait de 10 % à l'horizon 2050. Cette baisse se traduirait par un recul de même ampleur du nombre de naissances. Ce repli de natalité toucherait tous les départements normands, mais plus particulièrement la Manche et l'Orne (- 17 %).

Le vieillissement serait accentué par les migrations résidentielles

Un des moteurs du vieillissement de la population en Normandie résiderait dans les flux de migrations résidentielles. À l'horizon 2050, 2 300 seniors viendraient s'installer en Normandie en provenance d'une autre région de métropole, soit une forte hausse de plus de 60 %.

La Manche, le Calvados, et dans une moindre mesure l'Orne, seraient les départements les plus concernés. Ainsi, la Manche accueillerait trois fois plus de personnes âgées en 2050 qu'en 2013. Le Calvados et l'Orne inverseraient une dynamique migratoire défavorable pour fixer sur leur territoire des populations chaque année plus nombreuses. Les littoraux manchois et calvadosien attireraient ainsi un nombre croissant de seniors, à la recherche d'un cadre de vie propice à une installation post-retraite.

Le nombre de personnes de plus de 85 ans serait multiplié par trois en 2050

Le vieillissement de la population en Normandie entraînerait un accroissement prononcé de la population des 85 ans ou plus (figure 8). En 2050, ces personnes représenteraient plus de 7 % de la population normande, contre moins de 3 % en 2013. Le contraste entre hommes et femmes serait assez net puisque le nombre d'hommes âgés d'au moins 85 ans triplerait d'ici 2050, alors qu'il ne ferait que doubler chez les femmes. Cette forte évolution serait due à un gain d'espérance de vie plus important chez les hommes entre 2013 et 2050, conformément aux hypothèses convenues au plan national pour le modèle de projection.

Ce vieillissement marqué de la population en Normandie induirait de nouveaux enjeux sur le plan social, économique et territorial, notamment en termes d'accompagnement des personnes en situation de dépendance.

Figure 8 – Cinq fois plus de personnes de plus de 95 ans d'ici 2050Évolution par tranches d'âge de la part des seniors (en %) au sein de la population normande entre 2013 et 2050

Cinq fois plus de personnes de plus de 95 ans d'ici 2050
Année de projection Part des 65 à 74 ans Part des 75 à 84 ans Part des 85 à 94 ans Part des 95 ans ou plus
2013 8,8 6,6 2,7 0,2
2020 11,8 6,3 3,2 0,3
2025 12,1 7,8 3,4 0,4
2030 12,2 9,6 3,4 0,5
2035 12,2 10,0 4,6 0,6
2040 12,1 10,2 5,5 0,6
2045 11,6 10,4 5,9 0,9
2050 11,3 10,7 6,3 1,1
  • Source : Insee, Omphale 2017 – scénario central

Figure 8 – Cinq fois plus de personnes de plus de 95 ans d'ici 2050Évolution par tranches d'âge de la part des seniors (en %) au sein de la population normande entre 2013 et 2050

Encadrés

L'outil de projection Omphale

Le modèle Omphale permet de réaliser des projections infra-nationales en projetant d’année en année les pyramides des âges des différents territoires observés. L’évolution de la population par sexe et âge repose sur des hypothèses d’évolution de trois composantes : la fécondité, la mortalité et les migrations. Ces hypothèses d’évolution sont appliquées aux quotients observés initialement sur le territoire projeté.

Dans cette étude, les hypothèses d’évolution sont réunies au sein d’un scénario démographique dit « central ». Ce scénario central reproduit les différentes tendances observées sur le passé récent : comportements migratoires maintenus pour chaque âge, fécondité stable et évolution de la mortalité parallèle à la tendance nationale. Les projections ne doivent pas être assimilées à des prévisions : elles correspondent dans chaque cas à une simulation qui traduit l'effet d'hypothèses spécifiques.

Quelques scénarios d'évolution démographique de la Normandie à l'horizon 2050

Au-delà du scénario central, l'outil de projection démographique Omphale permet de construire des scénarios alternatifs correspondant à des modulations plus ou moins fortes des hypothèses sur la fécondité, l'espérance de vie et les flux migratoires.

La variante population haute correspond à un gain d'espérance de vie parallèle à la tendance haute de la France et un solde migratoire avec l'étranger plus élevé (de + 120 000 par an au plan national).

La variante population basse reproduit un gain d'espérance de vie parallèle à la tendance basse de la France et un solde migratoire avec l'étranger plus faible (de + 20 000 par an). Selon cette variante, la population de la Normandie en 2050 serait inférieure à celle de 2013.

La variante population jeune combine les hypothèses hautes de fécondité et de migrations avec l’étranger à l’hypothèse basse d’espérance de vie. Selon cette variante, la croissance de la population serait plus forte que dans le cadre du scénario central. L'effet de l’augmentation de la fécondité, associé à un plus fort excédent migratoire avec l’étranger, l'emporterait sur le moindre accroissement de l’espérance de vie.

La variante population âgée combine les hypothèses basses de fécondité et de migrations avec l’étranger à l’hypothèse haute d’espérance de vie. L’accroissement de population serait moins marqué que dans le scénario central.

Figure 9 – Un écart de 500 000 habitants à horizon 2050 selon le scénario choisiProjections de la population normande à horizon 2050, selon différents scénarios

Nombre d'habitants
Un écart de 500 000 habitants à horizon 2050 selon le scénario choisi
scénario central variante population haute variante population basse variante population âgée variante population jeune
2007 3 278 127 3 278 127 3 278 127 3 278 127 3 278 127
2008 3 293 092 3 293 092 3 293 092 3 293 092 3 293 092
2009 3 303 822 3 303 822 3 303 822 3 303 822 3 303 822
2010 3 310 448 3 310 448 3 310 448 3 310 448 3 310 448
2011 3 315 077 3 315 077 3 315 077 3 315 077 3 315 077
2012 3 322 756 3 322 756 3 322 756 3 322 756 3 322 756
2013 3 328 359 3 328 359 3 328 359 3 328 359 3 328 359
2014 3 334 066 3 334 252 3 333 866 3 333 866 3 334 252
2015 3 339 738 3 339 947 3 339 488 3 339 564 3 339 879
2016 3 345 333 3 345 426 3 345 202 3 345 418 3 345 205
2017 3 350 134 3 352 094 3 348 257 3 350 460 3 349 885
2018 3 354 605 3 359 464 3 349 927 3 354 509 3 354 869
2019 3 358 748 3 367 541 3 350 212 3 357 530 3 360 221
2020 3 362 652 3 376 377 3 349 240 3 359 608 3 366 008
2021 3 366 360 3 386 138 3 347 082 3 360 808 3 372 407
2022 3 369 930 3 396 010 3 344 647 3 362 002 3 378 641
2023 3 373 379 3 406 011 3 341 958 3 363 197 3 384 753
2024 3 376 742 3 416 177 3 339 066 3 364 431 3 390 787
2025 3 380 062 3 426 544 3 336 009 3 365 723 3 396 787
2026 3 383 329 3 437 095 3 332 805 3 367 090 3 402 767
2027 3 386 587 3 447 885 3 329 495 3 368 529 3 408 779
2028 3 389 871 3 458 912 3 326 101 3 370 094 3 414 839
2029 3 393 164 3 470 161 3 322 596 3 371 731 3 420 932
2030 3 396 445 3 481 621 3 318 996 3 373 445 3 427 055
2031 3 399 728 3 493 296 3 315 295 3 375 241 3 433 209
2032 3 403 009 3 505 130 3 311 483 3 377 088 3 439 351
2033 3 406 236 3 517 082 3 307 547 3 378 969 3 445 458
2034 3 409 386 3 529 089 3 303 430 3 380 821 3 451 459
2035 3 412 416 3 541 093 3 299 099 3 382 570 3 457 336
2036 3 415 276 3 553 011 3 294 511 3 384 184 3 463 016
2037 3 417 918 3 564 805 3 289 645 3 385 580 3 468 487
2038 3 420 331 3 576 388 3 284 457 3 386 726 3 473 703
2039 3 422 467 3 587 683 3 278 917 3 387 514 3 478 607
2040 3 424 269 3 598 648 3 272 992 3 387 883 3 483 202
2041 3 425 743 3 609 218 3 266 659 3 387 784 3 487 474
2042 3 426 857 3 619 374 3 259 889 3 387 163 3 491 421
2043 3 427 593 3 629 095 3 252 682 3 385 942 3 495 059
2044 3 427 983 3 638 411 3 245 001 3 384 119 3 498 422
2045 3 428 051 3 647 362 3 236 899 3 381 698 3 501 589
2046 3 427 888 3 656 042 3 228 381 3 378 689 3 504 647
2047 3 427 494 3 664 514 3 219 466 3 375 135 3 507 667
2048 3 426 961 3 672 879 3 210 203 3 371 044 3 510 729
2049 3 426 316 3 681 219 3 200 632 3 366 483 3 513 919
2050 3 425 605 3 689 584 3 190 768 3 361 483 3 517 266
  • Source : Insee, Omphale 2017 – scénario central

Figure 9 – Un écart de 500 000 habitants à horizon 2050 selon le scénario choisiProjections de la population normande à horizon 2050, selon différents scénarios

Pour en savoir plus

Desrivierre D. (Insee) « D'ici 2050, la population augmenterait dans toutes les régions de Métropole », Insee Première N° 1652, juin 2017, Insee

Blanpain N., Buisson G. (Insee) « Projections de population à l'horizon 2070 : Deux fois plus de personnes de 75 ans ou plus qu'en 2013», Insee Première N°1619, novembre 2016, Insee

Koubi M., Marrakchi A. (Insee) « Projections à l'horizon 2070 : Une hausse moins soutenue du nombre d'actifs », Insee Première N°1646, mai 2017, Insee