La consommation des ménages en biens rebondit en avril (+0,5 %)Dépenses de consommation des ménages en biens - avril 2017

En avril 2017, les dépenses de consommation des ménages en biens augmentent en volume* (+0,5 %) après deux mois de recul. Les dépenses en énergie rebondissent et la consommation alimentaire accélère nettement. En revanche, les achats de produits manufacturés se replient.

Informations rapides
No 140
Paru le : 30/05/2017
Prochaine parution le : 30/06/2017 à 08h45 - mai 2017

En avril 2017, les dépenses de consommation des ménages en biens augmentent en volume* (+0,5 %) après deux mois de recul. Les dépenses en énergie rebondissent et la consommation alimentaire accélère nettement. En revanche, les achats de produits manufacturés se replient.

*Les volumes sont mesurés aux prix de l'année précédente chaînés (en milliards d'euros 2010) et corrigés des variations saisonnières et des effets des jours ouvrables (CVS-CJO).

Graphique1 – La consommation totale de biens

  • Source : Insee

Énergie : rebond

En avril 2017, la consommation d'énergie se redresse (+3,1 %), après deux mois consécutifs de baisse. Les dépenses en gaz et électricité augmentent vivement : en effet, les températures se rapprochent de leur moyenne saisonnière après deux mois relativement chauds pour la saison. En revanche, la consommation de produits raffinés diminue à nouveau (−1,9 % après +0,9 % en mars), pour tous les types de carburants (essence, gazole, gaz de pétrole liquéfiés).

Graphique2 – Décomposition de l'énergie

  • Source : Insee

Alimentaire : nette hausse

En avril 2017, la consommation de produits alimentaires accélère nettement (+0,9 % après +0,1 % en mars). Cette hausse concerne pratiquement tous les types de produits : fruits et légumes, viande, produits laitiers, boissons, etc. Seule la consommation de tabac diminue.

Graphique3 – Alimentaire, biens fabriqués et énergie

  • Source : Insee

Biens fabriqués : repli

En avril 2017, les achats de biens fabriqués se replient (−0,8 % après une stabilité en mars), particulièrement les achats d'habillement-textile et de biens d'équipement du logement.

Biens durables : en baisse

En avril, les dépenses en biens durables diminuent après deux mois de hausse, en particulier les biens d'équipement du logement, notamment les meubles et l'audiovisuel. Les achats d'automobiles baissent légèrement.

Habillement-textile : de nouveau en baisse

En avril, les dépenses en habillement-textile diminuent de nouveau (−2,1 % après −1,9 % en mars), que ce soit les achats de textiles, de vêtements ou de chaussures.

Autres biens fabriqués : quasi-stabilité

En avril, les achats en autres biens fabriqués sont quasi stables (−0,1% après +0,5 %). Les dépenses en quincaillerie-bricolage se replient nettement, mais les achats de parfums augmentent.

Graphique4 – Décomposition des biens fabriqués

  • Source : Insee

L'évolution de mars 2017 est rehaussée

L'évolution des dépenses de consommation des ménages en biens en mars 2017 est rehaussée de 0,3 point (−0,1 % au lieu de −0,4 %). Cependant, la baisse sur l'ensemble du premier trimestre est inchangée (−0,4 %). L'ampleur de ces révisions est habituelle à ce moment de l'année. Elle résulte du calage des comptes infra-annuels sur les comptes annuels révisés sur les années 2014 à 2016, de la réestimation des modèles de CVS, de CJO et d'étalonnage, ainsi que de l'intégration de nouvelles informations connues depuis la dernière publication sur les indicateurs utilisés.

Tableau – Dépenses de consommation des ménages

Évolutions en pourcentage
Dépenses de consommation des ménages
Poids (1) Fév. 2017 Mars 2017 Avr. 2017 Avr. 17 / Avr. 16 T / T-1 (2)
Alimentaire 38 0,2 0,1 0,9 2,2 0,8
- hors tabac 35 –0,3 0,6 1,1 2,7 0,7
Biens fabriqués 45 2,2 0,0 –0,8 –1,0 0,9
- biens durables 22 1,7 0,5 –0,7 –2,7 0,5
dont :
- automobiles 12 0,9 0,0 –0,4 1,3 –1,1
- équipement du logement 8 3,3 1,5 –1,8 −10,0 3,3
- habillement 9 7,8 –1,9 –2,1 1,1 3,2
- autres biens fabriqués 13 –0,6 0,5 –0,1 0,5 –0,2
Énergie 17 −10,5 –0,7 3,1 –4,8 –7,6
- dont énergie, eau, déchets 10 –16,3 –2,0 7,1 –8,1 −11,5
- dont produits raffinés 7 –1,9 0,9 –1,9 –0,2 –2,1
Total 100 –0,9 –0,1 0,5 –0,5 –0,7
- dont produits manufacturés 84 1,2 –0,1 –0,4 0,4 0,6
  • (1) Pondération dans la consommation des ménages en biens en valeur en 2016
  • (2) Trois derniers mois rapportés aux trois mois précédents
  • Source : Insee