Conjoncture hôtelière au 1er trimestre 2017 : retour de la clientèle chinoise ?

Florent Ovieve, Insee Bourgogne-Franche-Comté

Au cours du premier trimestre 2017, les hôtels de Bourgogne-Franche-Comté ont totalisé 1,34 million de nuitées, soit une activité en léger repli par rapport au premier trimestre 2016. La fréquentation de la clientèle française est quasi stable mais celle de la clientèle étrangère diminue de 2,4 %. Le nombre de nuitées des Chinois, première clientèle étrangère, augmente de 27,4 %.

Au cours du premier trimestre 2017, avec 1,34 million de nuitées, la fréquentation hôtelière est légèrement plus faible qu'au premier trimestre 2016, meilleur premier trimestre des cinq dernières années. En France métropolitaine, le nombre de nuitées diminue dans sept régions sur treize. La Bourgogne-Franche-Comté est celle qui enregistre la plus faible baisse, à égalité avec les Pays de la Loire.

La fréquentation de janvier est la plus élevée des cinq dernières années (figure 1). Au cours de ce mois, la hausse de la clientèle française compense le repli de la clientèle étrangère. En février, la forte progression de la fréquentation étrangère ne suffit pas à effacer la baisse française. En mars, la fréquentation diminue, conséquence du double recul des clientèles française et étrangère.

Lors du premier trimestre 2017, le nombre de nuitées françaises décroît de 0,1 %, par rapport à début 2016. Le nombre de nuitées étrangères diminue de 2,4 %. La fréquentation des touristes belges, deuxième principale clientèle étrangère, recule de 1,4 % (figure 2). La fréquentation des Britanniques et des Allemands chute respectivement de 17,4 % et 15,8 %. Pourtant, la hausse de la fréquentation britannique au cours du mois de février, après dix mois consécutifs de baisse (en glissement annuel) était encourageante. Mais, cette clientèle reste pénalisée par une monnaie faible par rapport à l’euro. À l’inverse, le nombre de nuitées des touristes hollandais croît de 12,6 %. Le retour de la clientèle chinoise amorcé en décembre, se poursuit. Leur fréquentation progresse chaque mois du trimestre et augmente de 27,4 %.

Le taux d’occupation, toutes catégories d’hôtels confondues, s’élève à 45,9 %, en hausse de 0,7 point par rapport au premier trimestre 2016 (figure 4). Il fléchit légèrement dans l’hôtellerie non classée et reste stable dans les hôtels bas de gamme. Il croît dans l’hôtellerie trois étoiles et haut de gamme.

La fréquentation hôtelière s’améliore dans cinq départements sur huit (figure 3). La fréquentation des Français et des étrangers progresse dans la Nièvre et dans le Territoire de Belfort. En Côte-d’Or, en Saône-et-Loire et dans le Doubs, la hausse de la clientèle française compense largement la moindre fréquentation étrangère. Dans l’Yonne, la fréquentation étrangère augmente mais la fréquentation française régresse. En Haute-Saône et dans le Jura, les fréquentations française et étrangère diminuent.

Figure 1 – Nombre mensuel de nuitées du trimestre au cours des cinq dernières années

Nombre mensuel de nuitées du trimestre au cours des cinq dernières années
mois Nuitées totales
jan. T1 2013 329 975
fév. T1 2013 388 439
mars T1 2013 494 711
jan. T1 2014 348 893
fév. T1 2014 405 346
mars T1 2014 461 969
jan. T1 2015 360 917
fév. T1 2015 444 694
mars T1 2015 472 675
jan. T1 2016 369 201
fév. T1 2016 460 447
mars T1 2016 522 948
jan. T1 2017 382 260
fév. T1 2017 455 263
mars T1 2017 506 455
  • Sources : Insee ; DGE ; CRT

Figure 1 – Nombre mensuel de nuitées du trimestre au cours des cinq dernières années

Figure 2 – Fréquentation par pays de résidence

Fréquentation par pays de résidence
Pays de résidence Arrivées Nuitées
Nombre Évolution en % Nombre Évolution en %
1T 2017 1T 2017/1T 2016 1T 2017 1T 2017/1T 2016
France 737 262 -0,8 1 058 538 -0,1
Autres pays 222 070 -1,0 285 440 -2,4
dont:
Royaume-Uni 29 363 -18,3 35 827 -17,4
Belgique 39 472 +0,2 47 987 -1,4
Pays-Bas 18 608 +15,1 21 935 +12,6
Allemagne 18 013 -17,2 25 167 -15,8
Italie 8 738 +3,5 12 514 -1,3
Chine 54 960 +31,8 61 416 +27,4
Suisse 12 529 -17,3 17 904 -16,3
États-Unis 6 839 -5,4 10 553 -4,1
Ensemble 959 332 -0,8 1 343 977 -0,6
  • Sources : Insee ; DGE ; CRT

Figure 3 – Fréquentation par département

Fréquentation par département
Département Nuitées Taux d'occupation
Nombre Évolution en % En % Évolution en points
1T 2017 1T 2017/1T 2016 1T 2017 1T 2017/1T 2016
Côte-d'Or 442 700 +1,2 46,6 +1,2
Doubs 210 809 +1,5 48,0 +1,4
Jura 108 460 -12,1 45,5 -0,8
Nièvre 76 749 +1,6 41,0 +0,5
Haute-Saône 30 892 -4,7 35,9 -1,6
Saône-et-Loire 272 990 +2,6 46,2 +2,3
Yonne 136 087 -8,0 44,3 -2,9
Territoire de Belfort 65 290 +5,5 50,5 +1,1
Bourgogne-Franche-Comté 1 343 977 -0,6 45,9 +0,7
  • Sources : Insee ; DGE ; CRT

Figure 4 – Fréquentation par catégorie d'hôtel

Fréquentation par catégorie d'hôtel
Catégorie d'hôtel 1T 2017 1T 2016
1 et 2 étoiles 3 étoiles 4 et 5 étoiles Non classés Ensemble Ensemble
Taux d'occupation (en %) 45,5 50,0 45,4 36,0 45,9 45,2
Nombre moyen de personnes par chambre occupée 1,52 1,37 1,46 1,47 1,44 1,45
Durée moyenne de séjour (en jours) 1,48 1,34 1,30 1,53 1,40 1,40
  • Sources : Insee ; DGE ; CRT

Définitions

Arrivées ou séjours : nombre de clients différents qui séjournent une ou plusieurs nuits consécutives dans le même hôtel.

Nuitées : nombre total de nuits passées par les clients dans un hôtel. Un couple séjournant 3 nuits consécutives dans un établissement correspond à 6 nuitées de même que 6 personnes séjournant chacune une nuit.

Taux d’occupation : rapport entre le nombre de chambres d’hôtels occupées et le nombre de chambres d’hôtels effectivement disponibles (en tenant compte des fermetures diverses).Durée moyenne de séjour : rapport entre le nombre de nuitées et le nombre d’arrivées.

Nombre moyen de personnes par chambre occupée : nombre total de nuitées rapporté au nombre de chambres occupées.

Pour en savoir plus

Ovieve F., «  Conjoncture hôtelière au 4e trimestre 2016 : une fin d’année encourageante », Insee Flash Bourgogne-Franche-Comté n° 23, février 2017