Le logement en Guadeloupe - Un parc renouvelé mais peu de propriétaires accédants

Audrey Naulin, Nicolas Kempf, Xavier Baert

Consommation, patrimoine, vie familiale, relations de voisinage et de quartier : le logement est au centre de la vie de chacun. Riche dans sa description des ménages et de leurs logements, principale enquête de l’Insee par son ancienneté et la taille de son échantillon, l’enquête Logement constitue depuis 60 ans la source statistique majeure pour décrire le parc de logements et les conditions d’occupation par les ménages de leur résidence principale. Elle permet également de mesurer le coût du logement que supportent les différents types de ménages. C’est cette richesse d’informations, avec le souci de sa mise en cohérence, que ce dossier « Enquête Nationale Logement en Guadeloupe » restitue.

La Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement, le Département de Guadeloupe et l’Institut national de la statistique et des études économiques s’associent pour réaliser et analyser cette importante source d’informations sur les conditions de logement des ménages et sur leurs dépenses en logement à l’échelle du territoire de la Guadeloupe.

Insee Dossier Guadeloupe
No 12
Paru le : 10/05/2017
Consulter

Opinion des ménages sur leur logement et son environnement - Le niveau de peuplement est l’élément déterminant dans l’opinion d’un ménage sur son logement

Audrey Naulin, Nicolas Kempf, Xavier Baert

L’opinion des ménages guadeloupéens sur leurs conditions de logement reste mitigée malgré une amélioration depuis 1996. Seul 52 % d’entre eux sont satisfaits de leurs logements et 13 % sont insatisfaits. Ces niveaux sont supérieurs à ceux observés en Martinique mais restent inférieurs à la France métropolitaine. Le niveau de peuplement du logement est le critère le plus déterminant de la satisfaction et de l’insatisfaction. L’état général de la façade est l’élément le plus impactant sur l’insatisfaction. Le type d’habitat, pourtant central sur les questions de logement, joue un rôle secondaire sur la satisfaction. Malgré ce constat, le désir de mobilité des ménages guadeloupéens n’est pas plus marqué qu’en Martinique ou dans l’Hexagone, la mobilité reste limitée, 62 % des ménages guadeloupéens habitant dans le même logement depuis plus de 8 ans.

Insee Dossier Guadeloupe
Paru le : 10/05/2017