Le cumul emploi-retraite en Bretagne : un recours marginal, mais en hausse

Isabelle Baudequin et Jean-Charles Petit, Insee

Qu’il s’agisse d’un choix de vie ou d’une source de revenus complémentaires, travailler pendant sa retraite représente une situation de plus en plus fréquente mais qui reste marginale. En Bretagne, moins de 2 % des retraités bretons exercent un emploi en 2013. Cette situation se développe surtout parmi les retraités les plus jeunes et essentiellement sous forme de temps partiel.

En Bretagne, 12 800 personnes à la retraite ou en préretraite déclarent exercer un emploi en 2013 d’après le recensement de la population. Cela représente 1,6 % des 815 000 retraités ou préretraités résidant dans la région. En France métropolitaine, le cumul emploi-retraite concerne 2 % des retraités. Entre 2008 et 2013, le recours à ce dispositif a augmenté en Bretagne (+ 0,4 point) comme au niveau national (+ 0,6 point). Cette progression s’explique par l’assouplissement des conditions du cumul emploi-retraite intervenu pendant cette période.

Toutefois, travailler pendant sa retraite relève d’une situation globalement marginale puisqu’elle ne concerne qu’environ 1 % des emplois bretons et nationaux.

Des emplois à temps partiel plus fréquents et qui se féminisent

En 2013, 68 % des emplois occupés par les retraités bretons sont des emplois à temps partiel (65 % en France métropolitaine). Cette part a augmenté de 9 points depuis 2008 (+ 7,8 points en France métropolitaine).

Les hommes constituent la majorité (54 %) des personnes retraitées exerçant un emploi en Bretagne en 2013 (55 % en France métropolitaine). Ils y sont ainsi légèrement surreprésentés par rapport à leur poids dans l’ensemble de l’emploi (52 %). Cependant, l’écart entre hommes et femmes retraités exerçant un emploi a tendance à s’équilibrer au fil du temps. En Bretagne, la part des femmes dans les cumuls emploi-retraite a augmenté, passant de 44,8 % en 2008 à 46,4 % en 2013. Comparée au niveau national, la part des femmes retraitées exerçant un emploi en 2013 est supérieure de 1,3 point en Bretagne.

Des retraités bretons en emploi plus jeunes mais moins qualifiés

La Bretagne présente une répartition des retraités par classes d’âge similaire à la France métropolitaine. Il n’en est pas de même pour ceux exerçant un emploi. En effet, 57 % d’entre eux sont âgés de moins de 65 ans en Bretagne, contre seulement 47 % au niveau national (figure 1). Par ailleurs, entre 2008 et 2013, les effectifs de retraités exerçant un emploi des tranches 60-64 ans et 65-69 ans ont pratiquement doublé, en Bretagne comme en France métropolitaine. En revanche, ceux âgés de 50 à 59 ans sont moins nombreux, conséquence de l’allongement de la durée de cotisation pour une retraite à taux plein et du relèvement progressif de l’âge légal de départ à la retraite à partir de 2010.

Les différences de niveaux de qualification observées entre l’emploi global régional et national se retrouvent également pour les emplois occupés par les retraités (figure 2). Ainsi, l’emploi des retraités bretons est moins fréquemment qualifié que celui de la France métropolitaine (32,6 % de cadres, professions intellectuelles supérieures et professions intermédiaires en Bretagne, 37,0 % au niveau national). En outre, les retraités bretons en emploi sont plus fréquemment agriculteurs, employés ou ouvriers que pour l’ensemble de la France métropolitaine.

Figure 1 – Plus de la moitié des préretraités et retraités bretons exerçant un emploi sont âgés de moins de 65 ans.Répartition des préretraités et retraités exerçant un emploi selon leur tranche d’âge en 2013 (en %)

Plus de la moitié des préretraités et retraités bretons exerçant un emploi sont âgés de moins de 65 ans.
France métropolitaine Bretagne
50 à 59 ans 11,5 18,1
60 à 64 ans 36,1 39,0
65 à 69 ans 27,7 21,8
70 ans ou plus 24,7 21,1
  • Source : Recensement de la population 2013

Figure 1 – Plus de la moitié des préretraités et retraités bretons exerçant un emploi sont âgés de moins de 65 ansRépartition des préretraités et retraités exerçant un emploi selon leur tranche d’âge en 2013 (en %)

Figure 2 – Une nette surreprésentation des artisans, commerçants et chefs d'entreprise dans l'emploi des retraités par rapport à l'emploi régionalRépartition par PCS de l'ensemble des actifs et des préretraités et retraités âgés de 50 ans ou plus exerçant un emploi, en 2013

Une nette surreprésentation des artisans, commerçants et chefs d'entreprise dans l'emploi des retraités par rapport à l'emploi régional
Emploi des retraités Emploi total
Bretagne France métropolitaine Bretagne France métropolitaine
Agriculteurs exploitants 6,3 3,8 4,5 2,6
Artisans, commerçants, chefs entreprise 15,1 15,9 8,4 7,9
Cadres, professions intellectuelles supérieures 15,6 18,8 15,6 19,1
Professions Intermédiaires 17,1 18,2 23,5 24,2
Employés 26,6 25,1 26,6 27,0
Ouvriers 19,4 18,2 21,4 19,2
  • Source : Insee, Recensement de la population 2013.

Principalement dans les services à la personne et la santé

En Bretagne, les retraités en emploi exercent un métier principalement dans les services à la personne, la santé et la fonction publique. Il s’agit plus particulièrement d’aides à domicile, d’assistantes maternelles et d’employés de maison. Au niveau national, ces mêmes métiers apparaissent, avec cependant des spécificités bretonnes telles que les agriculteurs sur petite exploitation et les conducteurs livreurs, coursiers (figure 3).

Figure 3 – La profession d'agriculteur, très représentative du cumul emploi retraite en BretagneIndice de spécificité des principaux métiers exercés par les préretraités et retraités bretons en 2013 (en %)

La profession d'agriculteur, très représentative du cumul emploi retraite en Bretagne
Indice de spécificité
Agriculteurs sur petite exploitation 2,24
Conducteurs livreurs, coursiers 1,84
Assistantes maternelles, gardes enfants 1,23
Aides à domicile, aides ménagères 1,21
Aides-soignants 1,20
Formateurs animateurs formation continue 1,17
Secrétaires 1,13
Employés de maison chez des particuliers 1,09
  • Lecture : l'indice de spécificité est le ratio entre la part du métier dans le total du cumul emploi retraite régional et dans celui du cumul emploi retraite national. Un indice de spécificité supérieur à 1 fait ainsi apparaître une spécificité au niveau régional.
  • Source : Recensement de la population 2013

Figure 3 – La profession d'agriculteur, très représentative du cumul emploi retraite en BretagneIndice de spécificité des principaux métiers exercés par les préretraités et retraités bretons en 2013 (en %)

Sources

Depuis 2004, une question a été introduite sur le bulletin individuel du recensement de la population afin de mieux couvrir les situations mixtes en matière d'activité et d'inactivité qui tendent à se multiplier et de se rapprocher des normes du Bureau International du Travail (BIT). Elle permet de réintégrer dans l'emploi les personnes qui ont déclaré comme situation principale être retraité ou préretraité grâce à la question « Travaillez vous actuellement ? ».