La consommation des ménages en biens recule de nouveau en mars (−0,4 %) et diminue de 0,4 % sur l'ensemble du premier trimestre 2017Dépenses de consommation des ménages en biens - mars 2017

En mars 2017, les dépenses de consommation des ménages en biens baissent en volume* (−0,4 %), après un repli déjà marqué le mois précédent (−0,7 %). Sur l'ensemble du premier trimestre, elles reculent de 0,4 %, après une progression de +0,9 % au quatrième trimestre 2016. En mars comme sur l'ensemble du trimestre, la baisse de la consommation d'énergie pèse fortement sur la dépense globale.

Informations rapides
No 117
Paru le : 28/04/2017
Prochaine parution le : 30/05/2017 à 08h45 - avril 2017

En mars 2017, les dépenses de consommation des ménages en biens baissent en volume* (−0,4 %), après un repli déjà marqué le mois précédent (−0,7 %). Sur l'ensemble du premier trimestre, elles reculent de 0,4 %, après une progression de +0,9 % au quatrième trimestre 2016. En mars comme sur l'ensemble du trimestre, la baisse de la consommation d'énergie pèse fortement sur la dépense globale.

*Les volumes sont mesurés aux prix de l'année précédente chaînés (en milliards d'euros 2010) et corrigés des variations saisonnières et des effets des jours ouvrables (CVS-CJO).

Graphique1 – La consommation totale de biens

  • Source : Insee

Énergie : nouvelle baisse en mars, repli marqué sur le trimestre

En mars 2017, la consommation d'énergie baisse de nouveau (−1,8 %), nettement moins toutefois qu'en février (−10,9 %). Un léger rebond des achats de produits raffinés (+0,5 %), notamment de carburant, compense partiellement un nouveau recul des dépenses en gaz et en électricité sous l'effet de températures encore supérieures aux normales saisonnières. Sur l'ensemble du trimestre, les températures particulièrement douces de la fin d'hiver minorent la consommation d'énergie des ménages (−3,8 %).

Graphique2 – Décomposition de l'énergie

  • Source : Insee

Biens fabriqués : quasi-stabilité en mars, hausse modérée au premier trimestre

En mars 2017, les achats de biens fabriqués sont presque inchangés (−0,1 %). Au premier trimestre, ils augmentent modérément (+0,4 % après +1,0 %).

Biens durables : ralentissement en mars

En mars, les dépenses en biens durables ralentissent (+0,4 % après +1,5 %), en particulier celles en équipement du logement. Les achats de véhicules neufs augmentent de nouveau modérément. Sur l'ensemble du trimestre, la consommation de biens durables est stable, soutenue par les achats d'équipement du logement (+1,3 %) mais pénalisée par de moindres dépenses en automobile (−0,4 %).

Habillement-textile : en baisse sur le mois

En mars, les dépenses en habillement-textile se replient après un fort rebond en février. Sur l'ensemble du trimestre, ces dépenses accélèrent (+0,9 % après +0,3 %).

Autres biens fabriqués : accélération sur le trimestre

En mars, les dépenses en autres biens fabriqués se redressent modérément (+0,4 % après −0,1 %). Sur l'ensemble du trimestre, ces achats accélèrent (+0,9 % après +0,5 % au quatrième trimestre 2016), en particulier ceux de matériel de bricolage.

Graphique3 – Décomposition des biens fabriqués

  • Source : Insee

Alimentaire : légère baisse en mars et hausse modérée sur le trimestre

En mars, les dépenses en produits alimentaires se replient légèrement (−0,3 % après +0,5 %), notamment du fait de la consommation de tabac. Sur l'ensemble du trimestre, les dépenses en produits alimentaires se redressent légèrement (+0,3 % après −0,3 %), notamment celles de produits agro-alimentaires.

Graphique4 – Alimentaire, biens fabriqués et énergie

  • Source : Insee

L'évolution de février 2017 est rehaussée

L'évolution des dépenses de consommation des ménages en biens en février 2017 est rehaussée de 0,1 point (−0,7 % au lieu de −0,8 %). Depuis la précédente publication, de nouvelles informations ont été intégrées, notamment sur l'équipement du logement, et les coefficients de correction des variations saisonnières ont été actualisés.

Tableau – Dépenses de consommation des ménages

Évolutions en pourcentage
Dépenses de consommation des ménages
Poids (1) Jan. 2017 Fév. 2017 Mars. 2017 Mars. 17 / Mars. 16 T1 2017 / T4 2016
Alimentaire 38 0,6 0,5 –0,3 0,3 0,3
Biens fabriqués 45 –1,2 2,5 –0,1 0,7 0,4
- biens durables 22 –1,4 1,5 0,4 –1,4 0,0
dont :
- automobiles 12 –2,6 0,4 0,4 0,6 –0,4
- équipement du logement 8 0,7 3,2 0,5 –4,7 1,3
- habillement 9 –3,4 8,7 –1,9 3,5 0,9
- autres biens fabriqués 13 0,9 –0,1 0,4 2,4 0,9
Énergie 17 5,8 –10,9 –1,8 –8,2 –3,8
- énergie, eau, déchets 10 8,8 –16,5 –3,7 –12,9 –5,7
- produits raffinés 7 1,6 –2,4 0,5 –1,5 –1,2
Total 100 0,7 –0,7 –0,4 –1,0 –0,4
- dont produits manufacturés 84 –0,2 1,4 –0,3 0,6 0,4
  • (1) Pondération dans la consommation des ménages en biens en valeur en 2016
  • Source : Insee