En mars 2017, le prix du pétrole se repliePrix du pétrole et des matières premières importées - mars 2017

En mars 2017, le prix du pétrole en euros baisse à nouveau (−6,7 %) après trois mois de hausse (dont +0,9 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient aussi (−1,9 % après +3,1 % en février), tant ceux des matières industrielles (−1,4 % après +4,8 %) que ceux des matières alimentaires (−2,9 % après 0,0 %).

Informations rapides
No 102
Paru le : 20/04/2017
Prochaine parution le : 25/08/2017 à 12h00 - juillet 2017

En mars 2017, le prix du pétrole en euros baisse à nouveau (−6,7 %) après trois mois de hausse (dont +0,9 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient aussi (−1,9 % après +3,1 % en février), tant ceux des matières industrielles (−1,4 % après +4,8 %) que ceux des matières alimentaires (−2,9 % après 0,0 %).

Le prix du pétrole se replie nettement

En mars, le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se replie nettement (−6,7 % après +0,9 % en février). Il s'établit à 48,6 € en moyenne par baril, au plus bas depuis novembre 2016 mais nettement plus élevé qu'en mars 2016 (+38,5 %). En dollars, la baisse est un peu moins marquée (−6,3 % après +1,1 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours du mois.

Graphique1 – Prix du pétrole (Brent)

  • Source : Insee

Tableau1 – Pétrole et dérivés

en euros
Pétrole et dérivés
Prix Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Prix du Brent en $/baril 52,0 –6,3 –3,9 33,0
Prix du Brent en €/baril 48,6 –6,7 –5,3 38,5
Supercarburant €/L 0,369 –4,1 –10,0 28,4
Gazole 434,4 –6,4 –5,4 36,1
Fioul lourd 300,7 –5,1 –6,5 87,0
Naphta 431,9 –8,1 –1,0 39,6
  • Les prix sont en euros par tonne sauf indication contraire.
  • Source : Insee

Les prix des matières premières industrielles se replient

Les prix en euros des matières premières industrielles reculent en mars 2017 (−1,4 %) après cinq hausses consécutives (+4,8 % en février). Les prix des matières premières agro-industrielles se retournent (−3,0 % après +7,3 %). En effet, le prix du caoutchouc plonge (−11,3 % après +2,2 %) en raison d'un excès d'offre, et celui des bois sciés de conifères se replie nettement (−4,6 % après +20,9 %). Le prix des bois sciés tropicaux recule plus modérément (−1,6 % après +1,1 %). Les prix des fibres textiles naturelles ralentissent (+2,0 % après +3,5 %). En revanche, le prix de la pâte à papier (+0,7 % après +0,6 %), ainsi que celui du cuir (+1,5 % après +0,4 %) accélèrent légèrement. Les prix des matières premières minérales se replient (−0,9 % après +4,2 %), surtout du fait du minerai de fer (−2,2 % après +9,7 %) ; les prix des métaux non ferreux (−0,4 % après +2,6 %) ainsi que ceux des métaux précieux (−2,0 % après +3,9 %) reculent aussi.

Les prix des matières premières alimentaires baissent à nouveau

Les prix en euros des matières premières alimentaires baissent à nouveau (−2,9 % après 0,0 %). Les prix des oléagineux se replient (−4,2 % après +0,4 %) ainsi que ceux des céréales (−1,3 % après +0,1 %). Le prix du sucre chute (−11,9 % après −0,8 %), souffrant d'une plus faible demande aux fins de production de bioéthanol, alors que l'offre est abondante, notamment les récoltes au Brésil. Les prix des denrées tropicales diminuent de nouveau (−1,1 % après −4,3 %), entraînés par la chute du prix du thé (−7,7 % après +3,7 %). Le prix de la viande bovine ralentit (+0,9 % après +6,4 %).

Graphique3 – Ensemble des matières alimentaires

  • Source : Insee

Graphique2 – Matières premières importées (ensemble, hors énergie)

  • Source : Insee

Graphique4 – Ensemble des matières industrielles

  • Source : Insee

Tableau2 – Matières premières importées (hors énergie) en euros

base 100 en 2000
Matières premières importées (hors énergie) en euros
Indices Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Alimentaires 211,0 –2,9 –1,8 4,0
Denrées tropicales 186,1 –1,1 –4,6 –8,3
Oléagineux 239,7 –4,2 –2,4 13,9
Céréales 152,8 –1,3 0,1 3,1
Sucre 189,1 –11,9 –5,5 21,8
Viande bovine 161,5 0,9 4,3 –1,8
Industrielles 188,7 –1,4 4,8 25,6
Agro-industrielles 131,5 –3,0 4,3 19,4
Fibres textiles naturelles 156,8 2,0 8,8 37,2
Caoutchouc naturel 195,4 –11,3 2,6 45,2
Cuirs 82,7 1,5 0,6 9,6
Pâte à papier 104,6 0,7 0,5 8,6
Bois sciés tropicaux 96,2 –1,6 –2,6 –9,6
Bois sciés de conifères 121,1 –4,6 10,8 28,0
Minérales 218,9 –0,9 5,0 27,1
Minerai de fer 606,3 –2,2 8,2 64,2
Métaux non ferreux 170,5 –0,4 3,9 19,8
Métaux précieux 254,0 –2,0 6,3 10,4
Ensemble 191,8 –1,9 2,4 17,2
  • Source : Insee