En janvier 2017, les prix à la consommation baissent de 0,2 % sur un mois ; ils augmentent de 1,3 % sur un anIndice des prix à la consommation - résultats définitifs (IPC) - janvier 2017

En janvier 2017, l'indice des prix à la consommation (IPC) baisse de 0,2 % sur un mois, après une hausse de 0,3 % en décembre. Corrigé des variations saisonnières, il augmente de 0,7 %, après +0,1 % en décembre. Sur un an, les prix à la consommation accélèrent nettement (+1,3 % après +0,6 %). L'inflation atteint ainsi son plus haut niveau depuis novembre 2012.

Informations rapides
No 42
Paru le : 21/02/2017
Prochaine parution le : 15/11/2017 à 08h45 - octobre 2017

Évolution mensuelle : -0,2 % ; Variation sur un an : +1,3 %

En janvier 2017, l'indice des prix à la consommation (IPC) baisse de 0,2 % sur un mois, après une hausse de 0,3 % en décembre. Corrigé des variations saisonnières, il augmente de 0,7 %, après +0,1 % en décembre. Sur un an, les prix à la consommation accélèrent nettement (+1,3 % après +0,6 %). L'inflation atteint ainsi son plus haut niveau depuis novembre 2012.

Sur le mois, le recul est dû à la baisse saisonnière des prix des produits manufacturés, notamment ceux de l'habillement et des chaussures. Néanmoins, cette baisse est moins forte qu'en janvier 2016, surtout en raison d'un début des soldes d'hiver plus tardif cette année. La baisse d'ensemble est atténuée par la nette accélération des prix de l'énergie et, dans une moindre mesure, des prix de l'alimentation.

Accélération marquée des prix de l'énergie

En janvier 2017, les prix de l'énergie accélèrent vivement (+4,5 %) après déjà quatre mois de hausses consécutives. Sur un an, l'augmentation des prix s'accentue nettement : +10,3 % après +4,3 % le mois précédent. Il s'agit de la plus forte hausse depuis novembre 2011.

Ce dynamisme résulte surtout d'une très vive hausse des prix des produits pétroliers (+7,5 % ; +19,9 % sur un an), causée par un rebond du cours du Brent et par une fiscalité accrue sur les produits énergétiques. Les prix du gaz naturel et du gaz de ville accélèrent nettement eux aussi (+5,0 % après +2,4 %). Sur un an, ils augmentent pour la première fois depuis septembre 2015 (+1,6 % après −2,2 %). En revanche, les prix de l'électricité sont inchangés depuis septembre 2016 (−0,3 % sur un an).

Tableau1 – Variations définitives des indices de prix détaillés

base 100 : année 2015
Variations définitives des indices de prix détaillés
Regroupements conjoncturels Variations (en %) au cours
Pondérations 2017 Indices janv. 2017 du dernier mois des 12 derniers mois
a) Ensemble des ménages
Ensemble 10000 100,41 −0,2 1,3
Ensemble CVS 10000 101,26 0,7 1,4
Alimentation 1627 101,20 0,4 1,3
Produits frais 235 107,62 2,8 9,0
Autre alimentation 1392 100,18 0,1 0,1
Tabac 188 100,17 0,0 0,1
Produits manufacturés 2617 97,51 −2,4 −0,3
Habillement et chaussures 433 92,22 −12,4 5,1
Produits de santé 433 95,87 −0,1 −2,5
Autres produits manufacturés 1751 99,13 −0,4 −0,7
Énergie 748 104,80 4,5 10,3
dont Produits pétroliers 378 107,15 7,5 19,9
Services 4820 101,07 −0,1 0,9
Loyers, eau et enlèvement des ordures ménagères 779 100,87 0,0 0,3
Services de santé 600 100,41 0,2 0,3
Transports 282 97,36 −3,5 1,2
Communications 242 98,94 −3,4 −1,1
Autres services 2917 101,79 0,4 1,3
Ensemble hors loyers et hors tabac 9183 100,41 −0,3 1,4
Ensemble hors tabac 9812 100,41 −0,2 1,4
b) Ménages urbains dont le chef est ouvrier ou employé
Ensemble hors tabac 9710 100,29 −0,3 1,3
c) Ménages du 1er quintile de la distribution des niveaux de vie
Ensemble hors tabac 9705 100,19 −0,4 1,4
  • Champ : France hors Mayotte
  • Source : Insee - indices des prix à la consommation

Baisse des prix des produits manufacturés

En janvier 2017, les prix des produits manufacturés diminuent de façon saisonnière (−2,4 %), mais moins fortement qu'en janvier 2016 (−3,0 %), car les soldes d'hiver ont notamment débuté plus tard cette année. Sur un an, la baisse des prix se réduit (−0,3 % après −1,0 % en décembre). Sur le mois, les prix de l'habillement et des chaussures reculent fortement (−12,4 %). Les soldes contribuent de façon moins prononcée à la baisse des prix de nombreux autres produits : articles de ménage en textile (−5,2 % ; +0,8 % sur un an), équipements de sport (−3,1 % ; −1,6 % sur un an) ou meubles et articles d'ameublement (−2,1 % ; −0,5 % sur un an).

Hausse plus marquée des prix de l'alimentation

En janvier 2017, les produits alimentaires se renchérissent davantage (+0,4 % après +0,1 % en novembre et en décembre). Cette hausse résulte essentiellement d'une franche accélération des prix des produits frais (+2,8 % après +0,9 %). Les prix des autres produits alimentaires augmentent à peine (+0,1 %), sur un mois comme sur un an.

Léger repli saisonnier des prix des services

En janvier 2017, les prix des services se replient légèrement sur le mois (−0,1 % après +0,4 %) ; sur un an, ils augmentent de 0,9 %, comme le mois précédent. Après les vacances de fin d'année, les prix des services liés au tourisme se replient de manière saisonnière en janvier, en particulier les tarifs du transport aérien (−11,8 % ; +0,7 % sur un an). Les prix des services de téléphonie diminuent également (−3,9 % ; −1,4 % sur un an) avec la baisse de certains forfaits. Inversement, comme chaque année, de nombreux tarifs sont revalorisés en janvier, notamment ceux des services postaux (+3,8 %). Les tarifs d'assurance augmentent également (+1,1 % ; +1,3 % sur un an), la « taxe attentat » prélevée sur les contrats d'assurance ayant été rehaussée.

Rebond de l'inflation sous-jacente

En janvier 2017, l'indice d'inflation sous-jacente (ISJ) se redresse à +0,4 % après une baisse de 0,1 % en décembre. Sur un an, il accélère à +0,7 % après +0,4 % le mois précédent. L'indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) se replie de 0,3 % sur un mois ; sur un an, il accélère nettement  : +1,6 %, après +0,8 % en décembre.

Graphique1 – Glissements annuels de l'indice des prix à la consommation (IPC), de l'inflation sous-jacente (ISJ)* et de l'indice des prix à la consommation harmonisé**

Tableau2 – Évolution des indices d'inflation sous-jacente* et de l'IPCH**

base 100 : année 2015
Évolution des indices d'inflation sous-jacente* et de l'IPCH**
Regroupements conjoncturels Variations (en %) au cours
Pondérations 2017 Indices janv. 2017 du dernier mois des 12 derniers mois
Ensemble « sous-jacent » 6134 101,02 0,4 0,7
Produits alimentaires hors viandes, produits laitiers et exotiques 744 100,38 0,2 0,3
Produits manufacturés 2136 100,27 0,7 0,2
Services y compris loyers et eau 3254 101,81 0,3 1,0
Ensemble IPCH 100,57 −0,3 1,6
  • *Les indices d'inflation sous-jacente excluent les tarifs publics et les produits à prix volatils, et sont corrigés des mesures fiscales et des variations saisonnières. Ils sont calculés pour tous les ménages et pour la France métropolitaine.
  • **IPCH : indice des prix à la consommation harmonisé, utilisé pour les comparaisons entre membres de l'Union européenne. Il est calculé pour tous les ménages, France hors Mayotte.
  • Source : Insee - indices des prix à la consommation

Révisions

Par rapport aux estimations provisoires publiées le 31 janvier 2017, l'évolution sur un an de l'IPC en janvier 2017 est abaissée de 0,1 point, tandis que son évolution mensuelle est inchangée. Pour l'IPCH, l'évolution mensuelle est abaissée de 0,1 point et l'évolution sur un an est confirmée.