La croissance de l’emploi se poursuit au 3e trimestre 2016

Isabelle Pertile, Insee

Au 3e trimestre 2016, l’emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles d’Occitanie continue de progresser : + 0,6 %. Le rythme est légèrement plus soutenu qu’en France métropolitaine (+ 0,4 %). La région se place au second rang des régions métropolitaines, derrière la Corse (+ 0,8 %). Sur un an, l’emploi croît bien plus dans la région (+ 2,0 %) qu’en métropole (+ 1,2 %).

Les services aux entreprises continuent de créer de l’emploi

Au 3e trimestre 2016, la hausse de l’emploi dans la région est principalement due aux services marchands hors intérim (+ 0,8 %, soit un solde net de 4 500 emplois créés) et à l’intérim (+ 4,5 % soit 1 800 emplois supplémentaires). Au sein de ce regroupement de secteurs, les services aux entreprises restent, ce trimestre encore, les plus dynamiques (+ 1,3 %, soit 2 500 emplois supplémentaires), suivis de l’hôtellerie-restauration qui comble les pertes du trimestre précédent (+ 1,2 % soit + 1 000 emplois). Les autres activités de services (+ 1,1 % soit + 800 emplois) contribuent aussi à la croissance de l’emploi régional. Inversement, les activités financières et d’assurances sont en repli (- 0,5 %). Le commerce progresse de 0,5 %. Dans la construction, l’emploi cesse de diminuer pour le second trimestre consécutif (+ 0,1 %). L’industrie se maintient tout juste (- 0,1 %), la hausse de la construction aéronautique et spatiale (+ 1,0 %) épongeant les pertes de la fabrication d’équipements électriques et électroniques et des industries extractives (respectivement - 1,4 % et - 1,1 %).

Figure 1 – Évolution de l'emploi salarié marchand régional par secteur

indice base 100 au 1er trimestre 2008
Évolution de l'emploi salarié marchand régional par secteur
Industrie Construction Commerce Services marchands hors intérim
2008T1 100,0 100,0 100,0 100,0
2008T2 99,5 100,2 99,8 99,8
2008T3 99,2 99,4 99,3 99,2
2008T4 98,9 98,8 99,3 99,9
2009T1 97,9 97,3 98,9 99,8
2009T2 97,1 96,2 98,8 99,9
2009T3 96,6 95,7 99,0 100,2
2009T4 95,9 95,5 99,7 101,0
2010T1 95,7 94,8 99,5 101,4
2010T2 95,3 94,6 99,8 101,5
2010T3 94,9 94,5 99,8 102,1
2010T4 94,7 94,0 99,7 102,6
2011T1 94,6 94,2 100,2 102,9
2011T2 94,6 94,1 100,6 103,8
2011T3 94,9 93,5 100,4 104,3
2011T4 94,9 93,2 100,2 104,3
2012T1 95,5 92,7 100,3 104,8
2012T2 95,6 91,9 100,3 105,3
2012T3 96,1 91,2 100,4 105,3
2012T4 96,2 90,0 99,7 105,2
2013T1 96,5 89,2 99,8 105,7
2013T2 96,3 88,6 98,9 105,7
2013T3 96,6 88,2 99,3 105,9
2013T4 96,9 87,4 99,5 106,1
2014T1 97,1 86,6 99,1 106,2
2014T2 97,3 85,8 99,0 106,4
2014T3 97,2 85,1 98,8 106,3
2014T4 97,2 84,7 98,9 106,7
2015T1 97,3 84,3 99,3 106,9
2015T2 97,3 83,6 99,5 107,2
2015T3 97,3 83,2 99,8 108,0
2015T4 97,4 83,0 99,9 108,8
2016T1 97,7 82,8 100,8 109,7
2016T2 97,7 82,8 100,7 110,4
2016T3 97,6 82,9 101,1 111,3
  • Champ : emploi salarié dans les secteurs essentiellement marchands (hors agriculture, hors des salariés des particuliers employeurs) ; données corrigées des valeurs saisonnières (cvs).
  • Source : Insee, estimations d'emploi - données provisoires pour le 3e trimestre 2016

Figure 1 – Évolution de l'emploi salarié marchand régional par secteur

Figure 2 – Évolution de l'emploi intérimaire régional

indice base 100 au 1er trimestre 2008
Évolution de l'emploi intérimaire régional
Intérim
2008T1 100,0
2008T2 92,2
2008T3 90,5
2008T4 82,1
2009T1 74,0
2009T2 75,7
2009T3 76,9
2009T4 80,2
2010T1 80,6
2010T2 86,3
2010T3 88,2
2010T4 90,0
2011T1 93,5
2011T2 99,4
2011T3 95,0
2011T4 88,6
2012T1 87,9
2012T2 84,2
2012T3 81,0
2012T4 80,1
2013T1 80,7
2013T2 77,5
2013T3 78,5
2013T4 80,2
2014T1 79,0
2014T2 79,3
2014T3 77,9
2014T4 81,8
2015T1 80,7
2015T2 85,2
2015T3 86,5
2015T4 88,6
2016T1 87,0
2016T2 88,5
2016T3 92,5
  • Champ : emploi salarié dans les secteurs essentiellement marchands (hors agriculture, hors des salariés des particuliers employeurs) ; données corrigées des valeurs saisonnières (cvs).
  • Source : Insee, estimations d'emploi - données provisoires pour le 3e trimestre 2016

Figure 2 – Évolution de l'emploi intérimaire régional

Figure 3 – Emploi salarié régional par secteur d'activité

Emploi salarié régional par secteur d'activité
Niveau Évolution (en %)
3e trimestre 2016 sur un trimestre sur un an*
Industrie 218 822 - 0,1 + 0,3
Fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac 41 133 - 0,1 + 0,6
Industries extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution 31 217 - 1,1 - 1,1
Fabrication d'équipements électriques, électroniques, informatiques ; fabrication de machines 22 758 - 1,4 - 2,6
Fabrication de matériels de transport 45 267 + 1,0 + 3,7
Fabrication autres produits industriels 78 447 + 0,0 - 0,2
Construction 108 661 + 0,1 - 0,3
Tertiaire marchand hors Intérim 814 072 + 0,7 + 2,5
Commerce ; réparation d'automobiles et de motocycles 250 311 + 0,5 + 1,4
Transports et entreposage 95 665 - 0,1 + 1,5
Hébergement et restauration 83 847 + 1,2 + 4,0
Information et communication 47 458 + 0,6 + 3,6
Activités financières et d'assurance 51 984 - 0,5 - 0,2
Activités immobilières 17 144 + 0,9 + 2,8
Activités scientifiques et techniques ; services administratifs et de soutien 193 452 + 1,3 + 4,6
Autres activités de services 74 210 + 1,1 + 1,6
Intérim 42 121 + 4,5 + 6,9
Occitanie 1 183 676 + 0,6 + 2,0
France 15 661 797 + 0,4 + 1,2
  • * Évolution en glissement annuel ( par rapport au même trimestre de l'année précédente)
  • Champ : emploi salarié dans les secteurs essentiellement marchands (hors agriculture, hors des salariés des particuliers employeurs) ; données corrigées des valeurs saisonnières (cvs).
  • Source : Insee, estimations d'emploi - données provisoires pour le 3e trimestre 2016

Croissance en Haute-Garonne et dans l’Hérault

Au 3e trimestre 2016, l’emploi en Haute-Garonne progresse de 1,1 %, bien plus fortement que dans la région (+ 0,6 %). Cette hausse est principalement due à l’intérim (+ 3,7 %) et au tertiaire hors intérim (+ 1,1 %) même si la construction et l’industrie créent aussi des emplois (respectivement + 0,8 % et + 0,6 %). Les services aux entreprises et le commerce connaissent les gains les plus importants : + 1 600 et + 800 emplois. Dans le tertiaire hors intérim, seuls les secteurs du transport et de l’entreposage, des activités financières et d’assurance et de l’hébergement-restauration perdent des emplois. Dans l’industrie, le plus gros pourvoyeur d’emplois reste la construction aéronautique et spatiale (+ 1,1 % soit + 400 emplois) même si l’agro-alimentaire (+ 2,3 %) et la fabrication d’autres produits industriels (+ 0,8 %) tirent leur épingle du jeu.

Figure 4 – Évolution de l'emploi salarié haut-garonnais par secteur

indice base 100 au 1er trimestre 2008
Évolution de l'emploi salarié haut-garonnais par secteur
Industrie Construction Commerce Services marchands hors intérim Intérim
2008T1 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
2008T2 99,6 101,2 100,0 100,6 95,5
2008T3 98,8 99,0 99,2 100,1 97,3
2008T4 98,5 100,3 99,2 100,7 90,2
2009T1 97,8 98,4 98,8 100,9 80,3
2009T2 97,1 97,5 98,4 101,3 81,3
2009T3 97,1 97,4 98,7 101,5 84,4
2009T4 96,5 97,6 99,0 102,0 87,7
2010T1 95,9 96,4 99,3 102,2 88,1
2010T2 95,5 96,8 99,7 102,6 92,7
2010T3 94,9 97,1 99,9 103,9 92,4
2010T4 94,6 96,9 99,8 104,7 97,1
2011T1 94,6 97,7 99,7 104,9 101,7
2011T2 94,9 97,9 100,0 106,5 104,7
2011T3 96,2 97,4 99,7 107,3 104,0
2011T4 97,0 97,9 99,8 108,0 97,5
2012T1 98,1 97,7 100,0 108,7 99,1
2012T2 98,7 97,2 99,8 109,0 96,0
2012T3 99,6 97,2 100,3 109,8 92,9
2012T4 100,4 96,0 99,2 110,1 89,9
2013T1 101,4 95,1 99,5 110,3 94,8
2013T2 101,9 95,6 99,1 111,1 92,3
2013T3 102,8 94,6 99,4 111,4 92,2
2013T4 103,8 94,0 99,3 111,7 93,4
2014T1 104,5 93,5 99,1 112,1 90,8
2014T2 105,1 93,0 99,1 112,1 90,3
2014T3 105,0 92,9 98,8 111,8 90,2
2014T4 104,9 92,3 99,4 112,3 91,4
2015T1 105,1 91,9 100,0 112,4 90,0
2015T2 105,3 91,2 100,2 112,5 92,8
2015T3 105,7 90,4 100,3 113,7 94,4
2015T4 106,9 90,3 100,3 114,6 96,0
2016T1 107,0 90,8 101,3 115,2 98,6
2016T2 106,8 91,0 102,0 116,6 106,9
2016T3 107,5 91,7 103,3 117,8 110,8
  • Champ : emploi salarié dans les secteurs essentiellement marchands (hors agriculture, hors des salariés des particuliers employeurs) ; données corrigées des valeurs saisonnières (cvs).
  • Source : Insee, estimations d'emploi - données provisoires pour le 3e trimestre 2016

Figure 4 – Évolution de l'emploi salarié haut-garonnais par secteur

Dans l’Hérault, au 3e trimestre 2016, l’emploi progresse de 0,8 % soit légèrement plus qu’en Occitanie. Cette hausse est principalement due au tertiaire hors intérim (+ 1,0 %) porté par l’hébergement-restauration (+ 3,7 %) et dans une moindre mesure par les services aux ménages (+ 2,2 %) ou aux entreprises (+  0,8 %) et le commerce (+ 0,5 %). La construction conforte la hausse initiée le trimestre dernier (+ 0,9 %). L’intérim est en perte de vitesse (- 0,7 %).

Figure 5 – Évolution de l'emploi salarié héraultais par secteur

indice base 100 au 1er trimestre 2008
Évolution de l'emploi salarié héraultais par secteur
Industrie Construction Commerce Services marchands hors intérim Intérim
2008T1 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
2008T2 99,9 100,2 99,6 99,5 93,9
2008T3 100,0 99,7 98,0 98,2 86,5
2008T4 100,1 98,1 98,5 99,7 82,7
2009T1 99,4 96,1 97,9 98,9 72,5
2009T2 98,8 95,0 97,9 100,4 76,2
2009T3 98,5 94,7 98,3 101,0 78,6
2009T4 99,5 94,2 99,1 102,0 77,8
2010T1 99,6 93,3 98,4 103,0 83,6
2010T2 100,0 93,1 98,8 103,2 90,9
2010T3 98,9 93,0 98,8 103,1 91,1
2010T4 98,7 91,2 98,0 103,9 86,5
2011T1 98,2 91,5 99,4 104,8 87,3
2011T2 98,3 90,9 99,8 104,9 96,6
2011T3 98,5 90,0 99,8 106,2 83,2
2011T4 97,5 89,7 99,5 106,4 80,3
2012T1 98,3 88,9 99,7 106,9 77,9
2012T2 98,0 87,7 99,7 107,5 75,1
2012T3 98,1 86,4 99,5 107,2 73,5
2012T4 98,2 85,2 99,4 107,1 75,2
2013T1 98,1 84,6 99,6 107,5 71,1
2013T2 98,0 83,5 98,4 107,5 68,6
2013T3 97,6 83,3 98,9 108,0 66,6
2013T4 97,7 82,4 99,0 107,6 69,2
2014T1 97,9 81,4 98,4 107,8 70,0
2014T2 98,3 80,8 98,1 108,7 69,2
2014T3 97,5 80,6 98,1 108,8 69,5
2014T4 98,1 80,7 98,2 109,5 77,9
2015T1 98,1 80,9 98,6 110,0 77,4
2015T2 98,0 80,9 98,9 110,5 81,6
2015T3 98,4 81,0 99,2 111,6 85,5
2015T4 98,1 81,2 99,9 112,8 87,4
2016T1 98,4 80,8 101,1 114,4 81,4
2016T2 98,6 81,0 100,1 114,8 78,8
2016T3 98,6 81,8 100,6 116,2 78,3
  • Champ : emploi salarié dans les secteurs essentiellement marchands (hors agriculture, hors des salariés des particuliers employeurs) ; données corrigées des valeurs saisonnières (cvs).
  • Source : Insee, estimations d'emploi - données provisoires pour le 3e trimestre 2016

Figure 5 – Évolution de l'emploi salarié héraultais par secteur

L’intérim et le tertiaire marchand à l’origine de la croissance dans sept départements

Au 3e trimestre 2016, outre en Haute-Garonne et dans l’Hérault, l’emploi progresse dans sept départements, dans une fourchette allant de + 0,2 % pour l’Aude à + 0,8 % pour les Hautes-Pyrénées.

Dans ces départements, la croissance de l’emploi est portée par le tertiaire marchand et par le rebond du recours à l’intérim.

L’emploi est stable dans le Tarn, où la forte croissance de l’intérim (+ 10,8 %) ne parvient pas à compenser les destructions nettes dans le commerce et les services marchands.

Inversement l’emploi diminue légèrement en Ariège (- 0,3 %) et en Lozère (- 0,7 %), et plus fortement encore dans le Tarn-et-Garonne (- 1,4 %) : dans ce département le recul de l’intérim (- 10,8 %) se cumule à une baisse dans tous les grands secteurs d’activité.

Malgré le repli de ce trimestre, le Tarn-et-Garonne fait partie des trois départements d’Occitanie, avec la Haute-Garonne et l’Hérault, à avoir dépassé son niveau d’emploi de début 2008 avant la crise. Dans le Lot et en Lozère le nombre d’emplois salariés est quasiment le même qu’avant la crise, tandis que les autres départements n’ont pas encore rattrapé les pertes d’emploi dans l’ensemble du secteur marchand non agricole.

Figure 6 – Emploi salarié régional par département

Emploi salarié régional par département
Niveau Total Industrie Construction Tertiaire (hors intérim) Intérim
Évolution en %
3e trimestre 2016 sur un trimestre sur un an* sur un trimestre sur un an* sur un trimestre sur un an* sur un trimestre sur un an* sur un trimestre sur un an*
Ariège 23 950 - 0,3 - 1,2 - 1,9 - 2,4 - 1,1 - 1,5 + 0,2 + 0,7 + 10,4 - 20,1
Aude 56 103 + 0,2 + 1,5 - 0,2 - 1,1 - 2,3 - 2,5 + 0,4 + 2,0 + 4,7 + 15,7
Aveyron 54 538 + 0,4 + 0,7 - 0,3 - 0,0 + 1,1 + 0,5 + 0,5 + 0,9 + 2,6 + 5,0
Gard 122 104 + 0,5 + 1,5 - 1,3 - 0,6 - 0,2 - 0,7 + 0,8 + 2,3 + 12,7 + 3,4
Haute-Garonne 397 361 + 1,1 + 3,4 + 0,6 + 1,7 + 0,8 + 1,4 + 1,1 + 3,4 + 3,7 + 17,3
Gers 29 498 + 0,6 + 0,0 + 0,2 - 0,4 - 0,9 - 1,4 + 0,0 + 0,1 + 18,9 + 4,7
Hérault 228 946 + 0,8 + 2,3 + 0,0 + 0,2 + 0,9 + 1,0 + 1,0 + 3,3 - 0,7 - 8,5
Lot 31 599 + 0,7 + 0,2 - 0,1 + 0,1 + 0,7 - 1,5 + 0,7 - 0,2 + 6,7 + 12,1
Lozère 12 013 - 0,7 - 1,0 - 2,5 - 2,5 + 1,5 - 1,6 - 0,4 - 0,2 - 19,4 - 18,0
Hautes-Pyrénées 41 742 + 0,8 + 0,3 - 0,8 - 0,6 - 0,7 - 4,2 + 1,1 + 1,5 + 11,6 - 1,9
Pyrénées-Orientales 78 662 + 0,4 + 1,0 + 0,1 - 0,6 - 0,7 - 2,6 + 0,1 + 1,3 + 16,1 + 14,1
Tarn 65 116 - 0,0 + 1,0 + 0,1 + 0,3 - 0,7 - 1,1 - 0,7 + 1,1 + 10,8 + 9,9
Tarn-et-Garonne 42 044 - 1,4 + 1,0 - 0,3 - 0,4 - 1,8 - 3,4 - 0,7 + 2,1 - 10,8 + 0,8
Occitanie 1 183 676 + 0,6 + 2,0 - 0,1 + 0,3 + 0,1 - 0,3 + 0,7 + 2,5 + 4,5 + 6,9
  • * Évolution en glissement annuel ( par rapport au même trimestre de l'année précédente)
  • Champ : emploi salarié dans les secteurs essentiellement marchands (hors agriculture, hors des salariés des particuliers employeurs) ; données corrigées des valeurs saisonnières (cvs).
  • Source : Insee, estimations d'emploi - données provisoires pour le 3e trimestre 2016

Sources

La note méthodologique simplifiée à télécharger

Pour en savoir plus

« Tableau de bord de conjoncture », indicateurs clés de la région Occitanie

« Nouvelle hausse de l’emploi salarié marchand au 3e trimestre 2016 » Insee Conjoncture Occitanie n° 6, février 2017