Recensement de la population : 2 577 435 habitants en Centre-Val de Loire en 2014

Auteurs : Pascal Connin, Sylvain Potier, Elodie Solliec

Au 1er janvier 2014, 2 577 435 personnes résident en Centre-Val de Loire. Entre 2009 et 2014, la région compte 38 845 habitants supplémentaires, soit un rythme de croissance annuel moyen de 0,3 %. La population augmente dans les départements les plus urbanisés et proches de l’Île-de-France. Sur l’axe ligérien, Orléans, Tours et Blois gagnent également des habitants. L’expansion démographique se poursuit en périphérie des grandes villes.

Publications grand public
Insee Flash Centre-Val de Loire – No 24
Paru le : 02/01/2017

Entre 2009 et 2014, la population croît dans les départements situés sur l’axe ligérien et ceux limitrophes de l’Île-de-France (figure 1). L’Indre-et-Loire et le Loiret contribuent pour 82 % au gain de population du Centre-Val de Loire. Ces deux départements sont particulièrement dynamiques avec une croissance moyenne annuelle proche du niveau national (respectivement de + 0,52 % et + 0,49 %). Dans le sud de la région, la population du Cher est quasi stable (- 0,05 % par an) et celle de l’Indre diminue en moyenne annuelle de 0,53 % (figure 2).

Figure 1 – Évolution démographique des départements entre 2009 et 2014

en %
Évolution démographique des départements entre 2009 et 2014
Code département %
75 -0,6
77 4,9
78 1,0
91 5,0
92 2,3
93 3,6
94 3,5
95 3,1
18 -0,2
28 1,9
36 -2,6
37 2,6
41 1,7
45 2,5
21 1,4
25 1,8
39 -0,2
58 -3,0
70 -0,4
71 0,2
89 -0,5
90 1,3
14 1,6
27 2,7
50 0,4
61 -1,5
76 0,6
02 0,0
59 1,2
60 2,1
62 0,8
80 0,3
08 -1,3
10 1,6
51 0,8
52 -2,5
54 0,2
55 -1,3
57 0,0
67 1,7
68 1,5
88 -1,7
44 6,4
49 3,2
53 0,7
72 1,4
85 5,7
22 1,7
29 1,3
35 5,6
56 3,5
16 0,7
17 3,3
19 -0,8
23 -2,4
24 1,0
33 6,4
40 5,6
47 1,1
64 2,6
79 2,0
86 1,7
87 0,4
09 1,0
11 3,2
12 0,6
30 4,9
31 7,1
32 1,8
34 7,3
46 0,0
48 -1,0
65 -0,3
66 4,6
81 2,8
82 5,6
01 6,3
03 0,0
07 2,8
15 -1,2
26 3,3
38 3,9
42 1,5
43 1,5
63 2,4
69 5,5
73 3,9
74 7,9
04 1,3
05 3,0
06 0,4
13 2,0
83 3,1
84 2,6
2A 7,3
2B 5,0
  • Source : Insee, Recensement de la population.

Figure 1 – Évolution démographique des départements entre 2009 et 2014

Figure 2 – Populations municipales des départements

nombre, %
Populations municipales des départements
Départements et région 2014 2009 Évolution 2009-2014 Évolution annuelle moyenne
Cher 310 270 311 022 -0,2 -0,05
Eure-et-Loir 433 762 425 502 1,9 0,39
Indre 226 175 232 268 -2,6 -0,53
Indre-et-Loire 603 924 588 420 2,6 0,52
Loir-et-Cher 333 567 327 868 1,7 0,35
Loiret 669 737 653 510 2,5 0,49
Centre-Val de Loire 2 577 435 2 538 590 1,5 0,30
  • Source : Insee, Recensement de la population

Les communes de Tours et Blois voient de nouveau leur population augmenter

Entre 2009 et 2014, la population de la capitale régionale, Orléans, augmente de 1,5 % (figure 3). Après quelques années de diminution, le nombre d'habitants de Tours et Blois évolue positivement (+ 0,7 % entre 2009 et 2014). Les trois autres chef lieux de département, Bourges, Chartres et Châteauroux, perdent des habitants, de façon plus marquée à Châteauroux (- 4,1 %).

Le Centre-Val de Loire compte 1 811 communes au 1er janvier 2016, dont 36 communes de 10 000 habitants ou plus. Celles-ci abritent 36 % de la population régionale.

Sur la période 2009 à 2014, la population de ces grandes communes augmente de 0,64 %, avec des variations très contrastées entre Nogent-le-Rotrou qui connaît la plus forte baisse démographique (- 8,9 %) et Amilly qui enregistre la plus forte hausse (+ 9,0 %).

Figure 3 – Populations municipales des communes de plus de 10 000 habitants

nombre, %
Populations municipales des communes de plus de 10 000 habitants
Communes 2014 2009 Évolution 2009-2014 Évolution annuelle moyenne
Cher
Bourges 66 528 66 786 -0,4 -0,08
Saint-Amand-Montrond 10 161 10 952 -7,2 -1,49
Vierzon 27 050 27 020 0,1 0,02
Eure-et-Loir
Chartres 38 728 39 122 -1,0 -0,20
Châteaudun 13 264 13 857 -4,3 -0,87
Dreux 31 191 30 690 1,6 0,32
Lucé 16 240 15 288 6,2 1,22
Mainvilliers 10 558 10 435 1,2 0,23
Nogent-le-Rotrou 10 130 11 121 -8,9 -1,85
Vernouillet 12 415 11 607 7,0 1,36
Indre
Châteauroux 44 479 46 386 -4,1 -0,84
Issoudun 12 270 13 230 -7,3 -1,50
Indre-et-Loire
Amboise 13 371 12 505 6,9 1,35
Chambray-lès-Tours 11 109 10 781 3,0 0,60
Fondettes 10 427 10 466 -0,4 -0,07
Joué-lès-Tours 37 748 36 000 4,9 0,95
Montlouis-sur-Loire 10 574 10 448 1,2 0,24
La Riche 10 434 10 070 3,6 0,71
Saint-Avertin 14 985 13 946 7,5 1,45
Saint-Cyr-sur-Loire 15 994 15 930 0,4 0,08
Saint-Pierre-des-Corps 15 538 15 370 1,1 0,22
Tours 136 125 135 218 0,7 0,13
Loir-et-Cher
Blois 46 351 46 013 0,7 0,15
Romorantin-Lanthenay 17 459 17 092 2,1 0,43
Vendôme 16 879 16 971 -0,5 -0,11
Loiret
Amilly 12 672 11 621 9,0 1,75
Châlette-sur-Loing 12 643 13 256 -4,6 -0,94
La Chapelle-Saint-Mesmin 10 117 9 515 6,3 1,23
Fleury-les-Aubrais 20 791 21 118 -1,5 -0,31
Gien 14 617 15 161 -3,6 -0,73
Montargis 13 997 15 020 -6,8 -1,40
Olivet 21 192 19 806 7,0 1,36
Orléans 114 977 113 224 1,5 0,31
Saint-Jean-de-Braye 19 804 19 102 3,7 0,72
Saint-Jean-de-la-Ruelle 16 415 16 628 -1,3 -0,26
Saran 15 686 15 240 2,9 0,58
  • Lecture : Les préfectures de département figurent en gras.
  • Source : Insee, Recensement de la population

La périurbanisation se poursuit

Entre 2009 et 2014, à l'exception de l'agglomération castelroussine, les principales communautés d'agglomération de la région gagnent encore des habitants (figure 4). La population s'accroît également dans les aires urbaines chefs-lieux des départements de la région, sauf dans celle de Châteauroux.

Les communes situées près des grands pôles sont de plus en plus peuplées : Olivet, en périphérie d'Orléans, Vernouillet, près de Dreux, enregistrent 7,0 % d’habitants supplémentaires, Saint-Avertin, près de Tours, 7,5 %, Lucé, dans la communauté d’agglomération de Chartres, 6,2 %.

Dans le Cher, la ville de Bourges connait une faible diminution de sa population (-0,4 %), alors que son aire urbaine gagne 1,5 % d'habitants en cinq ans. À l'inverse, Saint-Amand-Montrond et son aire urbaine, au sud de la région, perdent des habitants.

Figure 4 – Populations municipales en Centre-Val de Loire

nombre, %
Populations municipales en Centre-Val de Loire
Communautés d'agglomération au 1er janvier 2016 2014 2009 Évolution 2009-2014 Évolution annuelle moyenne
Bourges Plus 97 377 96 531 0,9 0,17
Chartres Métropole 122 163 119 278 2,4 0,48
Pays de Dreux* 112 790 109 468 3,0 0,60
Castelroussine 73 950 76 600 -3,5 -0,70
Tours Plus 292 037 287 197 1,7 0,33
Blois "Agglopolys" 105 855 102 969 2,8 0,55
Montargeoise et Rives du Loing 60 915 60 142 1,3 0,26
Orléans-Val de Loire 279 549 272 172 2,7 0,54
Principales aires urbaines
Cher
Bourges 140 407 138 302 1,5 0,30
Saint-Amand-Montrond* 19 981 21 025 -5,0 -1,01
Vierzon 35 630 35 292 1,0 0,19
Eure-et-Loir
Chartres 145 885 141 833 2,9 0,56
Châteaudun 22 910 23 554 -2,7 -0,55
Dreux* 60 445 58 826 2,8 0,54
Nogent-le-Rotrou* 16 880 17 870 -5,5 -1,13
Indre
Châteauroux 92 212 94 315 -2,2 -0,45
Issoudun 16 905 17 750 -4,8 -0,97
Indre-et-Loire
Chinon 9 901 9 709 2,0 0,39
Loches 12 047 12 026 0,2 0,03
Tours 490 915 475 600 3,2 0,64
Loir-et-Cher
Blois 128 431 124 760 2,9 0,58
Romorantin-Lanthenay 28 828 27 992 3,0 0,59
Vendôme 40 107 40 087 0,0 0,01
Loiret
Gien 22 529 22 984 -2,0 -0,40
Montargis 70 561 69 692 1,2 0,25
Orléans 430 159 417 742 3,0 0,59
Pithiviers 11 933 11 309 5,5 1,08
Sully-sur-Loire 12 569 12 469 0,8 0,16
  • * Communauté d’agglomération et aires urbaines composées en partie de communes hors région
  • Source : Insee, Recensement de la population

Pour comprendre

Pourquoi l’Insee publie fin 2016 les chiffres de 2014 ?

La nouvelle méthode de recensement fondée sur des enquêtes de recensement annuelles permet de calculer chaque année des populations légales actualisées.

Les populations publiées fin 2016 pour entrer en vigueur au 1er janvier 2017 sont millésimées 2014 car elles sont calculées à partir des informations collectées lors des enquêtes de recensement de 2012 à 2016 et ramenées à une même date : celle du milieu de la période. L’égalité de traitement entre les communes est ainsi assurée.

Pour un millésime N, la géographie de diffusion est celle en vigueur le 1er janvier N+2. La géographie utilisée pour la diffusion du recensement de l’année 2014 est donc la géographie en vigueur au 1er janvier 2016.

Pour en savoir plus

Les familles vivent de plus en plus loin des villes-centres, Insee Flash Centre-Val de Loire n° 13, janvier 2016.

Recensement de la population : 2 570 548 habitants en Centre-Val de Loire en 2013, Insee Flash Centre-Val de Loire n° 12, décembre 2015.