Le handicap en Martinique : Une question d'âge et un entourage omniprésent

La société se compose de modes d'être différents, et la vie se conjugue au pluriel... Julia Kristeva, 2003, Lettre au Président de la République sur les citoyens en situation de handicap, à l'usage de ceux qui le sont et de ceux qui ne le sont pas. Les situations de handicap sont une réalité pour 73 000 Martiniquaises et Martiniquais et l'argument du nombre interdit à lui seul d'en négliger l'importance. Le handicap se présente sous de multiples formes et n'a pas de définition univoque. Il est à distinguer de la maladie ou de l'accident, qui peuvent être à l'origine du handicap, définitif ou passager. Au travers de trois articles propres au territoire martiniquais, la Direction de la jeunesse des sports et de la cohésion sociale, l'Observatoire de la santé de la Martinique et l'Institut national de la statistique et des études économiques s'associent pour une meilleure prise en compte des situations de handicap dans la population martiniquaise. Ce dossier s'est attaché à traiter les différentes approches des situations de handicap. Le handicap peut ainsi être abordé sous différents angles : reconnaissance administrative, restrictions d'activités ou limitations fonctionnelles, ressenti de handicap. L'intérêt de ces différentes analyses est qu'elles apportent des points de vue complémentaires et permettent de mettre en évidence la diversité des populations concernées.

Insee Dossier Martinique
Paru le : 10/11/2016
Consulter

Une personne handicapée sur trois subit une restriction d'activité en Martinique

Nathalie Augustine, Philippe Clarenc

En 2008, les personnes en situation de handicap représentent 18 % de la population martiniquaise, soit deux points de plus qu'en France hexagonale. Un tiers de ces personnes est limité dans ses activités quotidiennes. Les femmes sont les plus concernées, en particulier parmi les personnes âgées. La vie dans leur logement n'est pas facilitée lorsque ce dernier ne dispose pas d'aménagements adaptés. Se déplacer à l'extérieur est souvent difficile, surtout si des transports en commun ne sont pas disponibles. Moins diplômées que le reste de la population, leur situation professionnelle est précaire et engendre une vie sociale plus restreinte que celle des valides.

Insee Dossier Martinique
Paru le : 10/11/2016