Écart de salaires entre les femmes et les hommes Données annuelles de 1995 à 2019

Chiffres-clés
Paru le : Paru le 09/03/2022
- Mars 2022

Écart de salaires entre les femmes et les hommes dans le secteur privé et la fonction publique

en %
Écart de salaires entre les femmes et les hommes dans le secteur privé et la fonction publique (en %)
Année Écarts de rémunération (H-F)/H
Secteur privé Secteur privé Fonction publique
2019 16,6 13,9 25,7 16,9
2018 17,5 13,8 26,5 16,9
2017 17,8 13,6 27,0 16,5
2016 18,3 14,2 27,2 17,3
2015 19,0 15,1 27,8 18,3
2014 19,0 15,5 28,3 18,9
2013 19,4 16,1 28,8 19,8
2012 19,7 16,4 29,5 18,5
2011 19,8 17,0 29,8 19,4
2010 20,0 16,4 29,8 19,4
2009 20,4 16,7 30,5 21,1
2008 21,0 15,3 31,8 19,8
  • Note : le revenu salarial et le salaire en équivalent temps plein (EQTP) sont calculés sur l'ensemble des postes occupés par un individu pendant l'année, quel que soit le secteur (privé ou public). Les salariés sont classés dans le secteur qui correspond à leur poste principal, c'est-à-dire à celui de l'entreprise dans laquelle leur nombre de jours rémunérés est le plus important (ou, en cas d'égalité, leur rémunération nette). En 2009, un changement de système d’information (Siasp) provoque une légère rupture de série sur les salaires versés par le secteur public.
  • Lecture : en 2019, le salaire en EQTP des femmes est inférieur à celui des hommes de 16,6 % pour les salariés travaillant principalement dans le secteur privé et de 13,9 % pour ceux travaillant principalement dans la fonction publique.
  • Champ : France hors Mayotte ; hors , stagiaires, salariés agricoles et salariés des particuliers-employeurs.
  • Source : Insee, panel Tous salariés.

Écart de salaires entre les femmes et les hommes dans le secteur privé et la fonction publique

  • Note : écart de salaire (H-F)/H. Les évolutions sont lissées entre 2002 et 2006. Le et le sont calculés sur l'ensemble des postes occupés par un individu pendant l'année, quel que soit le secteur (privé ou public). Les salariés sont classés dans le secteur qui correspond à leur poste principal, c'est-à-dire à celui de l'entreprise dans laquelle leur nombre de jours rémunérés est le plus important (ou, en cas d'égalité, leur rémunération nette). En 2009, un changement de système d’information (Siasp) provoque une légère rupture de série sur les salaires versés par le secteur public.
  • Lecture : en 2019, le salaire en EQTP des femmes est inférieur à celui des hommes de 16,6 % pour les salariés travaillant principalement dans le secteur privé et de 13,9 % pour ceux travaillant principalement dans la .
  • Champ : France métropolitaine de 1995 à 2001, France hors Mayotte de 2002 à 2019 ; hors , stagiaires, salariés agricoles et salariés des particuliers-employeurs.
  • Source : Insee, panel Tous salariés.