Inégalités de revenus et niveau de vie en 2009Revenus disponibles localisés (RDL)

Bases de données
Paru le : 18/12/2012

Le dispositif sur les « revenus disponibles localisés » (RDL) qui permet le calcul des revenus disponibles (c'est-à-dire y compris les prestations sociales et après déduction des impôts directs et de la CSG-CRDS) sur le champ des ménages fiscaux ordinaires, fournit des indicateurs sur les revenus et le niveau de vie des ménages au niveau départemental, régional et France métropolitaine.

Niveau géographique : départements, régions.

Les bases en téléchargement sont au format Excel (XLS) zippés.

Déciles de niveau de vie 2009
(zip, 274 Ko)
Inégalités de revenus 2009
(zip, 197 Ko)

Avertissement

L'exploitation RDL 2011

L'exploitation RDL 2011 a été réalisée à partir des revenus 2011 déclarés en 2012 et de la taxe d'habitation au 1er janvier 2012. La chaîne RDL traite ainsi les données fiscales concernant plus de 26 millions de ménages ordinaires.

Les différents impôts payés par les ménages sont connus par la source fiscale.

Les prestations sociales sont imputées. Les imputations sont effectuées au niveau des départements ; le nombre d'allocataires et les montants imputés sont ensuite confrontés aux données fournies par le fichier Filéas des caisses d'allocations familiales (CAF).

Les revenus financiers (*) qui ne sont pas déclarés sont estimés à partir des résultats de l'enquête patrimoine.

Enfin, un ensemble de contrôles est mené pour s'assurer de la cohérence avec la source nationale ERFS. La recherche de la cohérence avec les déciles de niveaux de vie et le taux de pauvreté diffusés au niveau national a conduit à mettre en place des procédures de calage.

(*) Livrets jeunes ; livrets d'épargne populaire (LEP) ; autres livrets exonérés : livrets A, livrets bleus et CODEVI / livrets pour le développement durable ; comptes d'épargne logement (CEL) ; plans d'épargne logement (PEL) ; assurance vie : contrats d'assurance vie, PEP, bons de capitalisation ; PEA.

Méthodologie

Il s’agit d’assurer une bonne cohérence entre les données départementales RDL 2011 et les données nationales produites par l’enquête ERFS 2011 (Enquête sur les Revenus Fiscaux et Sociaux) qui traite désormais les prestations réelles, connues grâce à la CNAF, la MSA et la CNAV et les revenus financiers non déclarés qui sont désormais pris en compte dans RDL comme dans ERFS.

En ce qui concerne les prestations réelles, même si dans RDL on n’en dispose pas, le calage avec ERFS reproduit dans RDL les évolutions observées au niveau national.

Pour comprendre

Conseils et utilisation

Les aires et les unités urbaines ayant été redéfinies en 2010, les données 2010 relatives aux types de communes (rurale/urbaine) ne sont pas comparables avec les années antérieures à 2010.

Le dispositif sur les « revenus disponibles localisés » permet difficilement de comparer deux années consécutives : il est tributaire des modifications de la législation fiscale et sociale qui peut faire évoluer le niveau de vie et le taux de pauvreté.

    • Liste des variables

      • Remarque : les aires et les unités urbaines ayant été redéfinies en 2010, les données 2009 relatives aux types de communes (rurale/urbaine) ne sont pas comparables avec les années précédentes.

        Ce dispositif permet de publier des indicateurs sur :

      • Niveau de vie et revenu disponible de chacun des déciles et quartiles ;
      • Niveau de vie et revenu disponible médians et rapports interdéciles D9/D1, D9/D5, D5/D1 :
        • selon la catégorie d'aire urbaine (ZAU2010) uniquement pour les régions ;
        • selon selon le type de la commune (rurale, urbaine) ;
        • selon le type de ménage : famille monoparentale, couple sans enfant, couple avec enfants, ménage complexe, femme seule, homme seul.
      • Moyennes du revenu déclaré, du revenu disponible, des niveaux de vie ;
      • Indice de Gini des niveaux de vie, des revenus disponibles ;
      • Rapport S80/S20 des niveaux de vie ;
      • Part des revenus déclarés, des prestations familiales, des minima sociaux, des prestations logement, de l'ensemble des prestations sociales, des impôts :
        • dans les revenus disponibles de chaque décile de niveau de vie ;
        • dans le revenu disponible moyen des ménages sous le seuil de pauvreté.
      • Niveau de vie moyen et revenu disponible moyen selon l'âge du référent fiscal : moins de 30 ans, de 30 à 39 ans, de 40 à 49 ans, de 50 à 59 ans, de 60 à 74 ans, 75 ans ou plus.