Les services tirent la croissance au 1er trimestre 2016

Au 1er trimestre 2016, l’emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées (LRMP) intensifie sa progression (+ 0,6 %) après cinq trimestres consécutifs de hausse. La région se place toujours au troisième rang des régions françaises, derrière la Provence-Alpes-Côte d'Azur et les Pays de la Loire, avec un apport de 6 900 emplois. En France métropolitaine, l’emploi salarié augmente de 0,3 %. Sur un an, il croît plus dans la région (+ 1,8 %) qu’en métropole (+ 1,0 %).

L’hébergement-restauration : grand pourvoyeur d’emplois

Au 1er trimestre 2016, la hausse de l’emploi est principalement due au tertiaire marchand hors intérim (+ 0,9 %) et dans une moindre mesure à l’industrie (+ 0,3 %). Au sein du secteur tertiaire marchand hors intérim, toutes les activités sont pourvoyeuses d’emplois. Le secteur le plus dynamique est celui de l’hébergement-restauration avec une progression de  3,3 % soit 2 700 emplois supplémentaires en un trimestre. Le commerce est aussi bien placé avec un gain de 2 100 emplois (+ 0,9 %) ainsi que le secteur des services aux ménages avec 1 100 emplois supplémentaires (+ 1,5 %). Dans l’industrie, ce sont les industries agroalimentaires et les autres produits industriels qui créent des emplois (respectivement + 0,6 % et + 0,4 %).

Dans la construction, l’emploi diminue encore (- 0,3 %) mais à un rythme atténué comme au trimestre précédent. L’intérim quant à lui recule de 1,9 %.

figure_1 – Évolution de l'emploi salarié marchand par secteur en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

indice base 100 au 1er trimestre 2008
Évolution de l'emploi salarié marchand par secteur en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées
Industrie Construction Commerce Services marchands hors intérim
2008T1 100,0 100,0 100,0 100,0
2008T2 99,5 100,2 99,8 99,8
2008T3 99,2 99,4 99,3 99,2
2008T4 98,9 98,8 99,3 99,9
2009T1 97,9 97,3 98,9 99,8
2009T2 97,1 96,2 98,8 99,9
2009T3 96,6 95,7 99,0 100,2
2009T4 95,9 95,5 99,7 101,0
2010T1 95,7 94,8 99,5 101,4
2010T2 95,3 94,6 99,8 101,5
2010T3 94,9 94,5 99,8 102,1
2010T4 94,7 94,0 99,7 102,6
2011T1 94,6 94,2 100,2 102,9
2011T2 94,6 94,1 100,6 103,8
2011T3 94,9 93,5 100,4 104,3
2011T4 95,0 93,2 100,2 104,3
2012T1 95,5 92,7 100,3 104,8
2012T2 95,6 91,9 100,3 105,3
2012T3 96,1 91,2 100,4 105,3
2012T4 96,2 90,0 99,7 105,2
2013T1 96,5 89,2 99,8 105,7
2013T2 96,3 88,6 98,9 105,7
2013T3 96,6 88,3 99,3 105,9
2013T4 96,9 87,4 99,5 106,1
2014T1 97,1 86,6 99,1 106,2
2014T2 97,3 85,8 99,0 106,4
2014T3 97,2 85,2 98,8 106,3
2014T4 97,2 84,7 98,9 106,7
2015T1 97,2 84,3 99,3 107,0
2015T2 97,2 83,7 99,6 107,3
2015T3 97,2 83,4 99,8 108,3
2015T4 97,3 83,2 100,0 109,0
2016T1 97,5 82,9 100,9 110,0
  • Champ : emploi salarié dans les secteurs essentiellement marchands (hors agriculture, hors des salariés des particuliers employeurs) ; données corrigées des valeurs saisonnières
  • Source : Insee, estimations d'emploi - données provisoire pour le 1er trimestre 2016

figure_1 – Évolution de l'emploi salarié marchand par secteur en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

figure_2 – Évolution de l'emploi salarié dans l'intérim en LRMP

indice base 100 au 1er trimestre 2008
Évolution de l'emploi salarié dans l'intérim en LRMP
Intérim
2008T1 100,0
2008T2 92,2
2008T3 90,5
2008T4 82,1
2009T1 74,0
2009T2 75,7
2009T3 76,9
2009T4 80,2
2010T1 80,6
2010T2 86,3
2010T3 88,2
2010T4 90,0
2011T1 93,5
2011T2 99,4
2011T3 95,1
2011T4 88,7
2012T1 87,9
2012T2 84,2
2012T3 81,0
2012T4 80,2
2013T1 80,7
2013T2 77,4
2013T3 78,6
2013T4 80,3
2014T1 79,1
2014T2 79,2
2014T3 78,0
2014T4 81,8
2015T1 80,7
2015T2 85,0
2015T3 86,7
2015T4 88,7
2016T1 87,1
  • Champ : emploi salarié dans les secteurs essentiellement marchands (hors agriculture, hors des salariés des particuliers employeurs) ; données corrigées des valeurs saisonnières
  • Source : Insee, estimations d'emploi - données provisoire pour le 1er trimestre 2016

figure_2 – Évolution de l'emploi salarié dans l'intérim en LRMP

figure_3 – Emploi salarié régional par secteur d'activité (en niveau et en évolution, données CVS)

Emploi salarié régional par secteur d'activité (en niveau et en évolution, données CVS)
Niveau Évolutions (en %)
1er trimestre 2016 sur un trimestre sur un an**
Industrie 218 654 + 0,3 + 0,3
Fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac 40 894 + 0,6 + 0,7
Industries extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution 31 513 - 0,3 + 0,2
Fabrication d'équipements électriques, électroniques, informatiques ; fabrication de machines 23 216 + 0,3 - 0,8
Fabrication de matériels de transport 44 624 + 0,1 + 2,7
Fabrication autres produits industriels 78 407 + 0,4 - 0,9
Construction 108 589 - 0,3 - 1,7
Tertiaire marchand hors Intérim 807 003 + 0,9 + 2,4
Commerce ; réparation d'automobiles et de motocycles 249 696 + 0,9 + 1,6
Transports et entreposage 94 935 + 0,2 + 0,7
Hébergement et restauration 83 706 + 3,3 + 5,7
Information et communication 46 721 + 1,1 + 2,4
Activités financières et d'assurance 52 349 + 0,3 + 1,2
Activités immobilières 16 913 + 0,8 + 1,7
Activités scientifiques et techniques ; services administratifs et de soutien 187 970 + 0,3 + 3,5
Autres activités de services 74 712 + 1,5 + 2,2
Intérim 39 657 - 1,9 + 7,9
Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées 1 173 904 + 0,6 + 1,8
France 15 576 700 + 0,3 + 1,0
  • Emploi en fin de trimestre, niveau en milliers et évolutions en pourcent (données CVS)
  • Champ : Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, emploi salarié dans les secteurs essentiellement marchands. (hors agriculture, hors des salariés des particuliers employeurs)
  • Source : Insee, estimations d'emploi - données provisoire pour le 1er trimestre 2016

Hausse de l’emploi dans l’Hérault et en Haute-Garonne

Au 1er trimestre 2016, l’emploi dans l’Hérault progresse de 0,8 %, soit légèrement plus que dans l’ensemble de la région (+ 0,6 %). Cette hausse est due au tertiaire hors intérim (+ 1,4 %) et dans une moindre mesure à l’industrie (+ 0,4 %). Dans le tertiaire hors intérim, tous les secteurs créent des emplois mais les plus porteurs sont l’hébergement-restauration et le commerce, avec des gains respectifs de  1 000 et  600 emplois nets. Dans l’industrie, ce sont l’agroalimentaire et la fabrication d’autres produits industriels qui sont à l’origine de la croissance. Inversement, l’intérim et la construction perdent des emplois (respectivement - 6,9 % et - 0,6 %).

En Haute-Garonne, au 1er trimestre 2016, la hausse de l’emploi est similaire à celle de la région, soit + 0,6 %. La croissance concerne presque tous les grands secteurs y compris la construction qui connaît un léger sursaut. La progression est la plus importante dans le tertiaire hors intérim : + 0,6 % soit une création nette de 1 600 emplois. Ce sont les services aux ménages, l’hébergement-restauration et le commerce qui drainent le plus d’emplois (respectivement + 2,3 %, + 1,8 % et + 1,0 %). L'emploi industriel se maintient.

figure_4 – Évolution de l'emploi salarié haut-garonnais par secteur

indice base 100 au 1er trimestre 2008
Évolution de l'emploi salarié haut-garonnais par secteur
Industrie Construction Commerce Services marchands hors intérim Intérim
2008T1 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
2008T2 99,6 101,2 100,0 100,6 95,5
2008T3 98,8 99,0 99,2 100,1 97,3
2008T4 98,5 100,3 99,2 100,7 90,2
2009T1 97,8 98,4 98,8 100,9 80,3
2009T2 97,1 97,5 98,4 101,3 81,3
2009T3 97,1 97,4 98,7 101,5 84,4
2009T4 96,5 97,6 99,0 102,0 87,7
2010T1 95,9 96,4 99,3 102,2 88,1
2010T2 95,5 96,8 99,7 102,6 92,7
2010T3 94,9 97,1 99,9 103,9 92,5
2010T4 94,6 96,9 99,8 104,7 97,1
2011T1 94,6 97,7 99,7 104,9 101,7
2011T2 94,9 97,9 100,0 106,5 104,7
2011T3 96,2 97,4 99,7 107,3 104,1
2011T4 97,0 97,9 99,8 108,0 97,5
2012T1 98,1 97,7 100,0 108,7 99,1
2012T2 98,7 97,2 99,8 109,0 96,0
2012T3 99,6 97,2 100,3 109,8 92,9
2012T4 100,4 96,0 99,2 110,1 90,0
2013T1 101,4 95,1 99,5 110,3 94,8
2013T2 101,9 95,6 99,1 111,1 92,2
2013T3 102,8 94,6 99,4 111,4 92,3
2013T4 103,8 94,0 99,3 111,7 93,4
2014T1 104,5 93,5 99,1 112,1 90,8
2014T2 105,0 93,0 99,1 112,1 90,1
2014T3 105,1 92,9 98,8 111,8 90,3
2014T4 104,9 92,4 99,4 112,3 91,5
2015T1 105,1 92,0 99,9 112,6 90,0
2015T2 105,1 91,3 100,1 112,9 92,6
2015T3 105,6 90,6 100,3 114,3 94,6
2015T4 106,7 90,4 100,3 115,3 96,1
2016T1 106,7 90,9 101,3 115,8 98,7
  • Champ : emploi salarié dans les secteurs essentiellement marchands (hors agriculture, hors des salariés des particuliers employeurs) ; données corrigées des valeurs saisonnières
  • Source : Insee, estimations d'emploi - données provisoire pour le 1er trimestre 2016

figure_4 – Évolution de l'emploi salarié haut-garonnais par secteur

figure_5 – Évolution de l'emploi salarié héraultais par secteur

indice base 100 au 1er trimestre 2008
Évolution de l'emploi salarié héraultais par secteur
Industrie Construction Commerce Services marchands hors intérim Intérim
2008T1 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
2008T2 99,9 100,2 99,6 99,5 93,9
2008T3 100,0 99,7 98,0 98,2 86,5
2008T4 100,1 98,1 98,5 99,7 82,7
2009T1 99,4 96,1 97,9 98,9 72,5
2009T2 98,8 95,0 97,9 100,4 76,2
2009T3 98,5 94,7 98,3 101,0 78,6
2009T4 99,5 94,2 99,1 102,0 77,8
2010T1 99,6 93,3 98,4 103,0 83,6
2010T2 100,0 93,1 98,8 103,2 90,9
2010T3 98,9 93,0 98,8 103,1 91,1
2010T4 98,7 91,2 98,0 103,9 86,5
2011T1 98,2 91,5 99,4 104,8 87,3
2011T2 98,3 90,9 99,8 104,9 96,6
2011T3 98,5 90,0 99,8 106,2 83,2
2011T4 97,5 89,7 99,5 106,4 80,3
2012T1 98,4 88,9 99,7 106,9 77,9
2012T2 98,0 87,7 99,7 107,6 75,0
2012T3 98,1 86,4 99,5 107,2 73,5
2012T4 98,2 85,2 99,4 107,1 75,2
2013T1 98,1 84,6 99,6 107,5 71,1
2013T2 98,0 83,5 98,4 107,5 68,5
2013T3 97,6 83,3 98,9 108,0 66,7
2013T4 97,7 82,4 99,0 107,6 69,3
2014T1 98,0 81,4 98,4 107,9 70,0
2014T2 98,3 80,8 98,1 108,7 69,0
2014T3 97,5 80,6 98,1 108,8 69,6
2014T4 98,1 80,7 98,2 109,5 78,0
2015T1 98,0 81,0 98,6 110,1 77,5
2015T2 97,7 81,0 99,0 110,7 81,4
2015T3 97,9 81,2 99,3 112,0 85,7
2015T4 97,4 81,4 100,0 113,2 87,5
2016T1 97,7 80,9 101,2 114,8 81,5
  • Champ : emploi salarié dans les secteurs essentiellement marchands (hors agriculture, hors des salariés des particuliers employeurs) ; données corrigées des valeurs saisonnières
  • Source : Insee, estimations d'emploi - données provisoire pour le 1er trimestre 2016

figure_5 – Évolution de l'emploi salarié héraultais par secteur

figure_6 – Emploi salarié régional par département en fin de trimestre en niveau et en évolution (données CVS*)

Emploi salarié régional par département en fin de trimestre en niveau et en évolution (données CVS*)
Niveau Total Industrie Construction Tertiaire (hors intérim) Intérim
Évolution en %
1er trimestre 2016 sur un trimestre sur un an** sur un trimestre sur un an** sur un trimestre sur un an** sur un trimestre sur un an** sur un trimestre sur un an**
Ariège 23 912 - 0,6 - 0,6 + 0,7 + 0,4 - 1,5 + 0,0 - 0,1 + 0,3 - 18,1 - 24,3
Aude 55 971 + 1,0 + 1,8 - 0,6 - 0,5 - 0,2 - 1,7 + 1,4 + 2,4 + 2,5 + 10,3
Aveyron 54 070 - 0,4 + 0,4 - 0,6 - 1,1 - 1,3 - 2,2 + 0,2 + 1,4 - 5,1 + 6,3
Gard 121 618 + 0,6 + 1,0 + 0,5 - 0,8 - 0,4 - 1,9 + 0,9 + 2,1 - 3,0 - 3,1
Haute-Garonne 390 148 + 0,6 + 2,3 + 0,1 + 1,6 + 0,5 - 1,2 + 0,6 + 2,5 + 2,7 + 9,6
Gers 29 408 - 0,0 + 0,1 + 0,4 - 0,7 + 1,6 - 1,3 - 0,8 - 0,7 + 4,6 + 25,8
Hérault 227 620 + 0,8 + 3,0 + 0,4 - 0,2 - 0,6 - 0,1 + 1,4 + 3,8 - 6,9 + 5,2
Lot 31 221 - 0,2 + 0,5 + 0,4 + 1,4 - 1,3 - 4,3 - 0,0 + 0,3 - 5,4 + 10,1
Lozère 12 037 - 0,4 + 0,2 - 1,1 + 1,1 - 1,8 - 5,4 + 0,0 + 1,2 + 49,8 + 3,2
Hautes-Pyrénées 42 526 + 2,5 + 1,4 + 3,5 - 0,9 - 1,7 - 3,6 + 4,0 + 3,8 - 17,9 - 12,8
Pyrénées-Orientales 78 635 + 0,6 + 1,3 - 0,9 - 0,1 - 1,2 - 4,3 + 1,1 + 2,2 + 1,2 + 4,1
Tarn 64 560 + 0,2 + 0,0 + 0,3 - 0,7 + 0,6 - 2,2 + 0,1 - 0,1 - 1,4 + 13,3
Tarn-et-Garonne 42 178 + 1,2 + 3,4 + 0,2 - 0,6 - 1,9 - 2,4 + 2,2 + 3,0 - 0,8 + 44,1
Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées 1 173 904 + 0,6 + 1,8 + 0,3 + 0,3 - 0,3 - 1,7 + 0,9 + 2,4 - 1,9 + 7,9
  • ** Evolution en glissement annuel ( par rapport au même trimestre de l'année précédente)
  • Champ : Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, emploi salarié dans les secteurs essentiellement marchands. (hors agriculture, hors des salariés des particuliers employeurs)
  • Source : Insee, estimations d'emploi - données provisoire pour le 1er trimestre 2016

La croissance se généralise

Au 1er trimestre 2016, sept départements sur treize affichent une hausse de l’emploi, dans une fourchette allant de + 0,2 % pour le Tarn à + 2,5 % pour les Hautes-Pyrénées qui renouent enfin avec la croissance. L’emploi gersois est stable, tandis que celui du Lot (- 0,2 %), de l’Aveyron, de la Lozère (- 0,4 % chacun) et de l’Ariège (- 0,6 %) est en repli.

Dans l’industrie, seuls les départements de la Lozère, des Pyrénées-Orientales, de l’Aveyron et de l’Aude perdent des emplois.

Dans la construction, l’emploi progresse dans le Gers, le Tarn et la Haute-Garonne, les autres départements continuant de reculer. Dans le tertiaire marchand hors intérim, hormis l’Ariège qui est en recul et le Gers, le Lot, la Lozère et le Tarn qui sont stables, tous les autres départements sont en augmentation. Dans ces derniers, le dynamisme provient du commerce et de l’hébergement-restauration, activité particulièrement porteuse ce trimestre dans les Hautes-Pyrénées. En effet, Lourdes a profité du fait que le week-end de Pâques tombait en mars (au lieu d’avril l’année précédente). L’emploi intérimaire diminue dans neuf départements sur treize.

Pour en savoir plus

Conjoncture Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, « Tableau de bord de la conjoncture »