En juillet 2016, le volume des ventes baisse dans le commerce de détail et l'hébergement et restauration mais augmente de nouveau dans les services aux ménagesVolume des ventes dans le commerce de détail et les services personnels (ICA) - juillet 2016

En juillet 2016, le volume des ventes continue de baisser dans le commerce et réparation d'automobiles et de motocycles (-2,6 % après -0,6 %) et le commerce de détail hors automobiles et motocycles (-0,3 % après -0,2 %). Il se replie légèrement dans l'hébergement et restauration (-0,3 % après +0,4 %). À l'inverse, le volume des ventes augmente de nouveau dans les services aux ménages (+0,7 % après +1,6 %).

Les indices commentés dans ce numéro d'Informations Rapides sont corrigés des variations saisonnières et des effets de calendrier (CVS-CJO). Hormis les indices issus de l'enquête Emagsa, ils sont « en volume » (hors taxes) c'est-à-dire calculés en éliminant l'impact des variations de prix. Le commentaire présente les évolutions des sous-secteurs par contribution décroissante. La contribution d'un sous-secteur prend en compte son poids et l'ampleur de son évolution.

En juillet 2016, le volume des ventes continue de baisser dans le commerce et réparation d'automobiles et de motocycles (−2,6 % après −0,6 %) et le commerce de détail hors automobiles et motocycles (−0,3 % après −0,2 %). Il se replie légèrement dans l'hébergement et restauration (−0,3 % après +0,4 %). À l'inverse, le volume des ventes augmente de nouveau dans les services aux ménages (+0,7 % après +1,6 %).

Graph1 – Volume des ventes dans le commerce de détail et les services personnels

  • Source : Insee

Nouvelle légère baisse dans le commerce de détail hors automobiles et motocycles

En juillet, le volume des ventes du commerce de détail hors automobiles et motocycles recule de nouveau légèrement (−0,3 %, après −0,2 %). Selon les premières estimations, il serait quasi stable en août (−0,1 %).

En juillet, le volume des ventes baisse encore dans les magasins spécialisés (−0,3 %) et le hors magasin (−2,5 %) mais est quasi stable dans les magasins non spécialisés (+0,1 %). Au sein du commerce spécialisé, le volume des ventes se replie surtout dans les autres équipements du foyer (électroménager, meubles, etc. : −2,2 % après +1,5 %) et les autres magasins spécialisés (habillement, pharmacie, etc. : −0,5 % après +1,3 %). Cependant, il se redresse dans les carburants (+4,4 % après −12,7 %).

Le volume des ventes de l'ensemble du secteur est stable sur les trois derniers mois et augmente nettement sur un an (+2,3%, T/T−4).

Tab1 – Volume des ventes dans le commerce de détail et les services personnels

Volume CVS-CJO, base et référence 100 en 2010
Volume des ventes dans le commerce de détail et les services personnels
Variation en %
Nomenclature NAF rév. 2 Poids Juil./ Juin Juin/ Mai T/T–1 (1) T/T–4 (1)
47 Commerce de détail hors automobiles et motocycles 1000 –0,3 –0,2 0,0 2,3
471 Magasins non spécialisés 370 0,1 0,0 0,8 0,6
472 à 477 Magasins spécialisés 572 –0,3 –0,2 –0,1 3,2
478 et 479 Hors magasin 58 –2,5 –1,0 –2,9 3,5
45 Commerce et réparation d'automobiles et de motocycles 1000 –2,6 –0,6 0,0 4,9
I Hébergement et restauration 1000 –0,3 0,4 –1,3 1,4
R+S Services aux ménages 1000 0,7 1,6 –4,3 4,0
R Arts, spectacles et activités récréatives 422 4,4 1,3 –5,9 8,8
S Autres activités de services 578 –2,3 1,8 –2,9 0,2
  • (1) Trois derniers mois (T) rapportés aux trois mois précédents (T–1) ou aux mêmes mois de l'année précédente (T–4).
  • Source : Insee

Tabprecoce – Volume des ventes dans le commerce de détail : estimation précoce*

Volume CVS-CJO, base et référence 100 en 2010
Volume des ventes dans le commerce de détail : estimation précoce*
Variation en %
Août 2016/ Juil. 2016 Août 2016/ Août 2015
47 Commerce de détail hors automobiles et motocycles –0,1 0,7
  • * calculée économétriquement à partir d'un ensemble de sources disponibles moins d'un mois après la fin du mois considéré.
  • Source : Insee

Le recul s'accentue dans le commerce et réparation d'automobiles et de motocycles

En juillet, le volume des ventes du commerce et réparation d'automobiles et de motocycles recule plus fortement que le mois précédent (−2,6 % après −0,6 %). Comme en juin, la baisse affecte tous les sous-secteurs, mais elle est surtout due au recul du commerce de véhicules automobiles (−3,3 %) et à celui des équipements automobiles (−0,9 %).

Le volume des ventes de l'ensemble du secteur est stable sur les trois derniers mois et augmente fortement sur un an (+4,9%, T/T−4).

Tab2 – Volume des ventes dans le commerce de détail et les services personnels

Volume CVS-CJO, base et référence 100 en 2010
Volume des ventes dans le commerce de détail et les services personnels
Variation en %
Nomenclature Naf rév. 2 Poids Juil. 2016 Juil./ Juin Juin/ Mai T/T–1 (1)
47 Commerce de détail hors automobiles et motocycles 1000 116,3 –0,3 –0,2 0,0
471 Magasins non spécialisés 370 110,3 0,1 0,0 0,8
472 à 477 Magasins spécialisés 572 120,1 –0,3 –0,2 –0,1
472 Alimentaire 48 130,0 –0,7 0,9 0,0
473 Carburants 77 93,5 4,4 –12,7 –2,6
474 Éqpts de l'information et de la communication 28 178,7 –0,1 1,4 0,2
475 Autres éqpts du foyer 113 104,1 –2,2 1,5 –1,4
476 Biens culturels et loisirs 48 106,7 –0,8 3,2 0,2
477 Autres magasins spécialisés 259 129,3 –0,5 1,3 0,8
478 et 479 Hors magasin 58 116,3 –2,5 –1,0 –2,9
45 Commerce et réparation d'automobiles et de motocycles 1000 109,0 –2,6 –0,6 0,0
451 Commerce de véhicules automobiles 671 104,8 –3,3 –0,5 –0,2
452 Entretien et réparation de véhicules automobiles 78 100,9 –2,4 –0,9 –0,8
453 Commerce d'équipements automobiles 227 126,6 –0,9 –0,8 0,8
454 Commerce et réparation de motocycles 24 86,7 –1,8 –1,2 –3,8
I Hébergement et restauration 1000 109,5 –0,3 0,4 –1,3
55 Hébergement 239 104,0 0,4 –0,9 –0,9
56 Restauration 761 111,3 –0,5 0,8 –1,4
561 Restaurants… 560 111,0 –0,5 0,9 –1,8
562 Traiteurs… 119 105,5 –0,9 –1,1 –1,2
563 Débits de boissons 82 121,4 0,3 2,8 0,5
R+S Services aux ménages 1000 113,1 0,7 1,6 –4,3
R Arts, spectacles… 422 126,3 4,4 1,3 –5,9
90 Activités créatives… 116 106,7 –1,4 –2,8 0,3
91 Bibliothèques, archives, musées… 10 127,2 2,4 –1,8 –2,6
92 Organisation de jeux de hasard et d'argent 106 117,5 –3,8 5,4 3,3
93 Activités sportives, récréatives et de loisirs 190 143,1 11,8 1,6 –12,6
S Autres activités de services 578 103,4 –2,3 1,8 –2,9
95 Réparation d'ordinateurs… 206 87,8 –3,6 0,5 –3,5
96 Autres services personnels 372 112,0 –1,8 2,4 –2,6
  • (1) Trois derniers mois (T) rapportés aux trois mois précédents (T–1).
  • Source : Insee

Léger repli dans l'hébergement et restauration

Dans le secteur de l'hébergement et restauration, le volume des ventes se replie légèrement, retrouvant quasiment son niveau de mai (−0,3 % après +0,4 % en juin). Il se contracte dans la restauration (−0,5 % après +0,8 %), plus précisément dans les restaurants et services de restauration mobile (−0,5 % après +0,9 %), alors qu'il se redresse dans l'hébergement (+0,4 % après −0,9 % en juin).

Malgré une baisse marquée sur les trois derniers mois (−1,3 %), le volume des ventes de l'ensemble du secteur augmente sur un an (+1,4 %).

Nouvelle hausse dans les services aux ménages

En juillet, le volume des ventes des services aux ménages augmente de nouveau mais à un rythme plus modéré (+0,7 % après +1,6 % en juin). Cette hausse est portée par les arts, spectacles et activités récréatives (+4,4 %), notamment les activités sportives, récréatives et de loisirs qui bondissent (+11,8 %). En revanche, le volume des ventes se replie dans les autres activités de services (−2,3 % après +1,8 % en juin), qu'il s'agisse de la réparation d'ordinateurs et de biens personnels domestiques (−3,6 %) ou des autres services personnels (coiffure, soins de beauté : −1,8 %).

Le volume des ventes des services aux ménages diminue fortement sur les trois derniers mois (−4,3 %) par rapport aux trois mois précédents qui avaient été dynamisés par la vente de billets pour l'Euro 2016 de football. Il augmente en revanche vivement sur un an (+4,0 %).

Révisions

L'évolution du volume de vente du mois de juin 2016 est rehaussée de 0,1 point dans l'hébergement et restauration tandis qu'elle est abaissée de 0,1 point dans le commerce et réparation d'automobiles et de motocycles. Elle est inchangée dans le commerce de détail hors automobiles et motocycles et les services aux ménages.

En août, le chiffre d'affaires des grandes surfaces alimentaires se replie

En août 2016, le chiffre d'affaires des grandes surfaces alimentaires fléchit (−0,5 % après +0,8 % en juin). Les ventes de produits non alimentaires baissent de nouveau (−0,4 % après −0,6 %), celles de carburants se replient (−0,7 % après +2,2 %) et les ventes de produits alimentaires sont quasi stables (−0,1 %).

Tab3 – Chiffre d'affaires au sein des grandes surfaces alimentaires

Valeur CVS-CJO, référence 100 en 2010
Chiffre d'affaires au sein des grandes surfaces alimentaires
Variation en %
Août 16/ Juil. 16 Juil. 16/ Juin 16 T/T–1 (1) T/T–4 (1)
Chiffre d'affaires total –0,5 0,8 –0,5 –1,4
dont
Ventes de produits alimentaires –0,1 0,8 0,4 –0,4
Ventes de produits non alimentaires –0,4 –0,6 –1,9 –2,7
Ventes de carburant –0,7 2,2 –4,5 –8,3
  • (1) Trois derniers mois (T) rapportés aux trois mois précédents (T–1) ou aux mêmes mois de l'année précédente (T–4).
  • Source : Insee - Enquête mensuelle sur les grandes surfaces alimentaires (Emagsa)