Au deuxième trimestre 2016, les prix des logements anciens augmentent sur un an et le volume de transactions progresse encoreIndices des prix des logements anciens - 2e trimestre 2016

Au deuxième trimestre 2016, les prix des logements anciens sont stables par rapport au premier trimestre 2016 (en données provisoires corrigées des variations saisonnières), après trois trimestres de légère hausse. Cette stabilité recouvre cependant des situations différentes : les prix des appartements augmentent (+0,5 %), tandis que ceux des maisons, plus erratiques, se replient légèrement (-0,3 %).

Au deuxième trimestre 2016, les prix des logements anciens sont stables par rapport au premier trimestre 2016 (en données provisoires corrigées des variations saisonnières), après trois trimestres de légère hausse. Cette stabilité recouvre cependant des situations différentes : les prix des appartements augmentent (+0,5 %), tandis que ceux des maisons, plus erratiques, se replient légèrement (−0,3 %).

Pour le deuxième trimestre consécutif, les prix des logements anciens s'accroissent sur un an : +0,7 % par rapport au deuxième trimestre 2015. Cette légère reprise fait suite à une période d'érosion des prix depuis mi−2012. Elle concerne les maisons (+0,9 %) et aussi, pour la première fois depuis quatre ans, les appartements (+0,6 %).

En Île-de-France, les prix des logements continuent de se redresser

Au deuxième trimestre 2016, les prix des logements anciens en Île-de-France augmentent pour le deuxième trimestre consécutif (+0,8 % par rapport au premier trimestre 2016, après +0,5 %).

Sur un an, les prix continuent donc de se redresser : +1,4 % entre le deuxième trimestre 2015 et le deuxième trimestre 2016, après +0,2 % début 2016 et −0,9 % fin 2015. Cette reprise concerne à la fois les maisons (+1,2 % sur un an) et les appartements (+1,5 %).

En province, les prix des logements baissent sur le trimestre, mais augmentent encore sur un an

En province, les prix des logements anciens se replient légèrement entre le premier et le deuxième trimestre 2016 (−0,3 %), après trois trimestres en légère hausse.

Ils sont cependant plus élevés qu'un an auparavant (+0,5 %), après un premier léger rebond début 2016 (+0,3 %). En effet, les prix des maisons restent en hausse (+0,8 % entre le deuxième trimestre 2015 et le deuxième trimestre 2016), et la baisse des prix des appartements s'atténue encore (−0,3 % après −0,9 % au premier trimestre).

Graphique1 – Variation des prix des logements anciens en France métropolitaine sur un an

  • Sources : Insee, Notaires d'Île-de-France - Base Bien, Notaires de France - Perval

Graphique2 – Indices des prix des logements anciens en Île-de-France

  • Champ : Île-de-France
  • Sources : Insee, Notaires d'Île-de-France - Base Bien, Notaires de France - Perval

Tableau1 – Variations des prix des logements anciens en France métropolitaine

Variations des prix des logements anciens en France métropolitaine
Variations (en %) au cours des
3 derniers mois (CVS) 12 derniers mois
2015 T4 2016 T1 (sd) 2016 T2 (p) 2015 T4 2016 T1 (sd) 2016 T2 (p)
Ensemble 0,2 0,4 0,0 –0,4 0,3 0,7
Appartements 0,0 0,1 0,5 –1,1 –0,4 0,6
Maisons 0,3 0,7 –0,3 0,1 0,9 0,9
  • (p) : provisoire , (sd) : semi-définitif
  • Champ : France métropolitaine
  • Sources : Insee, Notaires d'Île-de-France - Base Bien, Notaires de France - Perval

Le volume annuel de transactions retrouve son haut niveau de début 2012

Le volume annuel de transactions continue de croître au deuxième trimestre 2016, confirmant la reprise amorcée depuis début 2015 : en juin, le nombre de transactions réalisées au cours des douze derniers mois est estimé à 830 000, contre 815 000 en mars. Ce volume de transactions est nettement plus élevé que celui réalisé un an auparavant (717 000 en juin 2015, soit +16 %), et retrouve même les hauts niveaux de début 2012.

Graphique3 – Nombre de transactions de logements anciens cumulé sur 12 mois

  • Champ : France métropolitaine
  • Sources : CGEDD d'après DGFiP (MEDOC) et bases notariales

Révisions 

L'indice des prix des logements anciens est révisé pour prendre en compte les transactions des périodes couvertes qui n'avaient pas encore été enregistrées lors de la publication précédente. De plus, pour la publication du deuxième trimestre 2016, les coefficients CVS ont été actualisés, ce qui peut modifier légèrement les séries depuis début 2008.

Par rapport aux données publiées le 4 juillet 2016, la variation des prix au premier trimestre 2016 est abaissée de 0,1 point au total, avec −0,2 point pour les maisons et +0,1 point pour les appartements. Elle s'établit à +0,4 % par rapport au quatrième trimestre 2015 pour l'ensemble, au lieu de +0,5 % (chiffre actualisé au 4 juillet), et +0,7 % estimé le 26 mai.

Tableau2 – Variations des prix des logements anciens en France métropolitaine

Variations des prix des logements anciens en France métropolitaine
Variations (en %) au cours des
3 derniers mois (CVS) 12 derniers mois
2015 T4 2016 T1 (sd) 2016 T2 (p) 2015 T4 2016 T1 (sd) 2016 T2 (p)
France métropolitaine 0,2 0,4 0,0 –0,4 0,3 0,7
- Appartements 0,0 0,1 0,5 –1,1 –0,4 0,6
- Maisons 0,3 0,7 –0,3 0,1 0,9 0,9
Île-de-France –0,1 0,5 0,8 –0,9 0,2 1,4
Province 0,3 0,4 –0,3 –0,2 0,3 0,5
Appartements
Île-de-France 0,0 0,4 1,0 –1,1 0,1 1,5
- Paris 0,7 0,2 1,2 0,4 1,3 2,6
- Seine-et-Marne –0,2 –1,1 0,1 –1,8 –1,9 –1,6
- Yvelines –1,2 0,9 0,8 –4,0 –1,0 0,5
- Essonne 0,1 –0,6 0,1 –1,4 –1,2 –0,7
- Hauts-de-Seine –0,9 1,1 1,3 –2,6 –0,6 1,2
- Seine-Saint-Denis –0,5 0,3 0,8 –2,0 –1,0 0,3
- Val-de-Marne –0,4 0,2 1,2 –1,7 –0,8 0,9
- Val-d'Oise –0,1 –0,1 0,3 –2,0 –1,4 –0,5
Province 0,1 –0,2 0,0 –1,1 –0,9 –0,3
- Agglomérations > 10 000 hab 0,1 0,0 ** –1,1 –0,8 **
- Villes-centres 0,1 0,0 ** –1,1 –0,9 **
- Banlieues 0,1 –0,1 ** –1,1 –0,6 **
- Agglomérations < 10 000 hab –0,5 –1,0 ** –1,0 –1,7 **
Maisons
Île-de-France –0,2 0,7 0,4 –0,5 0,5 1,2
- Seine-et-Marne 0,1 0,2 0,3 –0,1 0,1 0,6
- Yvelines –0,6 0,9 0,0 –0,8 0,4 0,6
- Essonne –0,2 0,3 0,7 –0,2 –0,1 1,0
- Hauts-de-Seine –2,0 3,5 –0,6 –2,7 2,5 1,7
- Seine-Saint-Denis 0,9 –0,8 1,0 1,1 –0,3 2,2
- Val-de-Marne –0,1 0,8 0,7 –0,6 0,6 1,9
- Val-d'Oise 0,5 –0,2 0,8 0,2 0,2 1,2
Province 0,4 0,7 –0,4 0,2 0,9 0,8
Nord-Pas de Calais –0,1 * ** 0,6 * **
- Appartements –0,7 * ** –2,0 * **
- Maisons 0,1 * ** 1,1 * **
- Lille maisons –0,6 * ** 2,2 * **
Provence-Alpes-Côte d'Azur 0,3 0,9 ** –0,9 1,1 **
- Appartements –0,3 –0,3 ** –1,6 –1,0 **
- Maisons 0,9 2,2 ** –0,2 3,2 **
- Marseille appartements 0,1 –3,7 ** –2,6 –3,1 **
Rhône-Alpes 1,0 * ** 0,4 * **
- Appartements 0,8 * ** 0,0 * **
- Maisons 1,1 * ** 0,9 * **
- Lyon appartements 0,0 * ** 1,0 * **
  • ** indice publié le 3 octobre 2016
  • * les indices du premier trimestre 2016 relatifs aux régions Nord-Pas de Calais et Rhône-Alpes ne sont pas publiés ici, les critères de taux de couverture retenus par le Conseil scientifique des indices Notaires-Insee n'étant pas satisfaits.
  • (p) : provisoire ; (sd) : semi-définitif
  • Sources : Insee, Notaires d'Île-de-France - Base Bien, Notaires de France - Perval