Relèvement de l'âge de départ à la retraite : quel impact sur l'activité des séniors de la réforme des retraites de 2010 ?

Yves DUBOIS et Malik KOUBI

Cette étude s'intéresse à l'évolution du taux d'activité des séniors induite par l'augmentation des âges légaux de la retraite programmée par la réforme de 2010. À âge et autres caractéristiques égaux par ailleurs, le taux d'activité des salariés impactés par la réforme, entre 2008 et 2014, serait entre 19 et 22 points plus élevé que celui des salariés non impactés. Ce résultat confirme une évaluation ex ante réalisée à l'aide du modèle de microsimulation Destinie de l'Insee. La microsimulation permet en outre de relativiser la difficulté potentielle pour l'évaluation résultant des interactions potentielles entre la réforme évaluée (celle des âges) et deux autres réformes : l'augmentation de la durée de cotisation nécessaire pour obtenir le taux plein (réforme 2003 et extension 2014) et le dispositif des carrières longues. Ces interactions seraient assez faibles sur la période considérée. Le surcroît d'activité induit par la réforme se traduit surtout par un accroissement de l'emploi mais également par un accroissement du chômage. L'inactivité (hors retraite) augmente également pour les hommes.

Documents de travail
No G2016/08
Paru le : 16/09/2016