Montpellier Méditerranée Métropole - Diagnostic de territoire

Le dynamisme et l'attractivité démographique de Montpellier Méditerranée Métropole se confirment même si les tendances s'infléchissent. Sa population a augmenté en moyenne de 1 % par an depuis 2006 pour atteindre 427 500 habitants en 2011. Le solde naturel explique 60 % de cette croissance en raison de la jeunesse de la population de la Métropole. Cependant, la population va vieillir dans les années à venir avec l'arrivée chez les seniors des « baby-boomers ». La croissance démographique s'étend encore au-delà des limites de Montpellier Méditerranée Métropole depuis 2006, notamment à l'ouest, le long des autoroutes A75 et A9. Le pôle d'emplois métropolitain exerce toujours une attraction sur les territoires voisins, générant des déplacements domicile-travail, toujours plus nombreux et plus lointains du fait du départ de ménages de la Métropole pour résider à ses franges, dans des secteurs où le foncier et l'immobilier sont probablement moins onéreux. En lien avec la dynamique démographique, la croissance de l'emploi reste particulièrement forte dans la Métropole, portée par une économie avant tout présentielle et un tourisme culturel et d'affaires développé.

Insee Dossier Occitanie
Paru le : 13/07/2016
Consulter

Montpellier Méditerranée Métropole, une métropole toujours attractive

Sophie Audric, Bernard Canonéro - Insee, Olivier Tasqué - Montpellier Méditerranée Métropole

La Métropole a connu une période de très fort dynamisme démographique avec une population qui a triplé en cinquante ans. La croissance de Montpellier Méditerranée Métropole s'est atténuée au cours de ces dernières années mais demeure toujours importante. Le solde naturel reste important, de par la relative jeunesse de la population de la métropole montpelliéraine. En dépit d'un moindre solde migratoire que par le passé, la métropole montpelliéraine demeure un territoire attractif, en particulier pour les étudiants, attirés par le pôle universitaire de Montpellier. À l'inverse des étudiants et plus généralement des jeunes âgés de 15 à 25 ans, les personnes entre 25 et 45 ans sont plus nombreuses à quitter la Métropole qu'à s'y installer.

Insee Dossier Occitanie
Paru le : 13/07/2016