Emploi salarié en ALPC : troisième trimestre successif de hausse

Caroline Geindre, Insee

L’emploi salarié en ALPC augmente pour le troisième trimestre consécutif. La moitié des départements sont concernés, les Landes étant les plus impactées à la hausse ce trimestre. Alors que la construction et l’industrie continuent de perdre des effectifs, l’intérim, les services marchands hors intérim et le commerce s’inscrivent à la hausse.

Au 4e trimestre 2015, l’emploi salarié en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes (ALPC) augmente pour le troisième trimestre successif (+ 0,3 %). L’emploi salarié s’oriente à la hausse dans l’ensemble des régions hormis la Corse (– 0,7 %), l’ALPC affichant le 5e taux de croissance le plus élevé. Au niveau national, la progression est également significative (+ 0,2 %).

Figure 1 – L’emploi salarié en ALPC augmente de nouveau au quatrième trimestre 2015

L’emploi salarié en ALPC augmente de nouveau au quatrième trimestre 2015
Evolution trimestrielle
2009T1 -1,1
2009T2 -0,4
2009T3 -0,3
2009T4 0,3
2010T1 0,1
2010T2 0,0
2010T3 0,2
2010T4 0,2
2011T1 0,2
2011T2 0,4
2011T3 0,1
2011T4 -0,4
2012T1 0,3
2012T2 -0,3
2012T3 -0,2
2012T4 -0,1
2013T1 0,2
2013T2 -0,5
2013T3 0,3
2013T4 0,2
2014T1 -0,2
2014T2 0,0
2014T3 -0,4
2014T4 -0,1
2015T1 -0,1
2015T2 0,3
2015T3 0,2
2015T4 0,3
  • Variation trimestrielle de l'emploi salarié en ALPC, en % (données provisoires corrigées des variations saisonnières)
  • Champ : ensemble de l'économie hors particuliers employeurs, hors agriculture et hors secteurs principalement non marchands (administration publique, enseignement, santé humaine et action sociale)
  • Source : Insee, estimations d'emploi

Figure 1 – L’emploi salarié en ALPC augmente de nouveau au quatrième trimestre 2015

Sur un an, les effectifs salariés en ALPC se redressent après un repli important en 2014 (+ 0,7 % après – 0,7 %). La région gagne ainsi 8 800 emplois supplémentaires depuis fin 2014 sans toutefois retrouver son niveau d’emploi d’avant crise.

Le repli de l’emploi dans la construction et l’industrie s’atténue

Au 4e trimestre 2015 en ALPC, l’emploi salarié dans la construction continue de se dégrader mais à un rythme moindre qu’aux trimestres précédents (– 0,4 % après – 0,6 % aux 2e et 3e trimestres 2015). Sur un an, la région perd près de 3 200 emplois dans ce secteur, soit une baisse de 2,6 %.

L’emploi salarié dans l’industrie recule de 0,1 % au 4e trimestre 2015 après – 0,4 % au trimestre précédent. Les gains d’emplois dans le secteur de la fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac peinent à compenser les pertes dans le secteur regroupant notamment la métallurgie, les industries du cuir, du bois et du papier. Au total en 2015, l’industrie perd 2 500 emplois en région, soit une baisse de 1,0 % sur un an.

Figure 2 – Les services marchands portent la hausse de l'emploi salarié

Les services marchands portent la hausse de l'emploi salarié
Commerce Construction Industrie Intérim Services marchands hors intérim Ensemble hors intérim Ensemble
2009T1 100 100 100 100 100 100 100
2009T2 99,7 99,2 98,9 102,4 99,7 99,5 99,6
2009T3 99,3 98,6 97,6 105,8 100 99,1 99,3
2009T4 99,5 97,9 96,9 110,8 100,7 99,2 99,5
2010T1 99,6 97,4 96,5 117,9 100,8 99,1 99,7
2010T2 99,4 97,3 95,9 124,1 100,9 98,9 99,7
2010T3 99,7 96,8 95,7 126,8 101,4 99,1 99,9
2010T4 99,5 96,4 95,5 133 101,6 99,1 100,1
2011T1 100 96,3 95,4 129,3 102,2 99,4 100,3
2011T2 100,2 96 95,6 129,8 103 99,8 100,7
2011T3 100,4 95,7 95,5 132 103,1 99,8 100,8
2011T4 100,5 95,5 95,3 124,2 103 99,7 100,4
2012T1 100,4 95,4 95,2 127,6 103,5 99,8 100,7
2012T2 100,2 95 94,9 124,6 103,5 99,7 100,4
2012T3 100,1 94,8 94,8 119,4 103,5 99,6 100,2
2012T4 99,8 94,7 94,9 115,6 103,7 99,6 100,1
2013T1 99,9 94 94,7 120,8 104 99,6 100,3
2013T2 99,4 93,3 94,3 117,9 103,5 99,2 99,8
2013T3 99,5 93,1 94,1 122,8 104 99,3 100,1
2013T4 99,7 92,6 94,1 126,8 104,1 99,4 100,2
2014T1 99,6 92,3 93,9 122,3 104,2 99,3 100
2014T2 99,6 91,6 93,6 124,3 104,5 99,2 100
2014T3 99,5 90,5 93,4 119,7 104,3 99 99,6
2014T4 99,3 89,3 93,1 122,4 104,5 98,8 99,5
2015T1 99,4 88,4 92,9 119,1 104,8 98,8 99,4
2015T2 99,6 87,9 92,7 125,8 105,3 98,9 99,8
2015T3 99,7 87,3 92,3 129,2 105,9 99 100
2015T4 99,9 87 92,2 134,1 106,2 99,1 100,2
  • Emploi salarié en ALPC par secteur d'activité, en indice (base 100 au premier trimestre 2009 - données provisoires corrigées des variations saisonnières)
  • Champ : ensemble de l'économie hors particuliers employeurs, hors agriculture et hors secteurs principalement non marchands (administration publique, enseignement, santé humaine et action sociale)
  • Source : Insee, estimations d'emploi

Figure 2 – Les services marchands portent la hausse de l'emploi salarié

Les services marchands hors intérim restent bien orientés au 4e trimestre (+ 0,3 %). La hausse est significative dans les activités scientifiques et techniques (+ 0,8 %), le secteur de l’information et de la communication (+ 0,6 %) et les activités d’hébergement et restauration (+ 0,5 %). À l’inverse, l’emploi se replie dans les activités financières et d’assurance (– 0,3 %), et, dans une moindre mesure, dans les activités du transport et de l’entreposage et le large secteur couvrant les activités récréatives et culturelles, les activités des associations et certains services à la personne (– 0,1 %). Sur un an, les services marchands hors intérim progressent de 1,7 %, avec un gain de 8 600 emplois.

L’emploi dans le commerce augmente pour le 4e trimestre consécutif (+ 0,1 %). Avec 1 600 emplois supplémentaires sur un an (soit + 0,6 %), les effectifs dans ce secteur retrouvent leur niveau du 1er trimestre 2013.

En ALPC, comme en France métropolitaine, l’emploi intérimaire enregistre son 3e trimestre de hausse (+ 3,8 % après + 5,6 % et + 2,7 % aux 2e et 3e trimestres 2015). Les Landes et la Vienne affichent les hausses les plus significatives. À l’inverse, l’emploi intérimaire recule en Creuse, Haute-Vienne et Corrèze. Sur un an, les effectifs dans l’intérim augmentent fortement en ALPC (+ 9,6 %), comme en France métropolitaine (+ 9,4 %). Ils progressent dans tous les départements, notamment en Dordogne, dans les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. La hausse est plus contenue en Haute-Vienne et Corrèze.

Figure 3 – Landes, Gironde et Deux-Sèvres : une progression de l'emploi salarié plus marquée

Landes, Gironde et Deux-Sèvres : une progression de l'emploi salarié plus marquée
Commerce Construction Industrie Intérim Services marchands hors intérim Total
Charente 0,3 -0,4 -0,4 3,1 -0,2 0,0
Charente-Maritime -0,1 -0,4 -0,1 4,9 -0,1 0,0
Corrèze 0,4 -0,7 -0,5 -3,7 0,4 -0,1
Creuse -0,2 -0,5 -1,3 -6,3 -0,4 -0,8
Dordogne 0,5 -1,1 -0,2 4,9 -0,6 -0,1
Gironde 0,2 0,4 0,0 4,3 0,6 0,6
Landes 0,4 -0,4 1,0 11,9 0,0 0,8
Lot-et-Garonne -0,1 -0,7 0,6 4,2 0,4 0,4
Pyrénées-Atlantiques 0,1 -0,2 0,3 3,5 0,1 0,3
Deux-Sèvres -0,3 -0,7 -0,2 5,8 1,0 0,6
Vienne 0,6 -2,0 -0,8 6,9 0,3 0,1
Haute-Vienne -0,8 -0,9 -0,6 -6,6 -0,3 -0,8
Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes 0,1 -0,4 -0,1 3,8 0,3 0,3
  • Évolution de l'emploi salarié par secteur d'activité et par département entre le 3e et le 4e trimestre 2015, en % (données provisoires corrigées des variations saisonnières)
  • Champ : ensemble de l'économie hors particuliers employeurs, hors agriculture et hors secteurs principalement non marchands (administration publique, enseignement, santé humaine et action sociale)
  • Source : Insee, estimations d'emploi

L’emploi progresse dans la moitié des départements

Les Landes enregistrent la plus forte progression de l’emploi salarié en ALPC (+ 0,8 %). Les 590 emplois supplémentaires générés, essentiellement dans l’intérim (+ 11,9 %) et l’industrie (+ 1,0 %), représentent 15 % des gains d’emplois en région.

Figure 4 – Au quatrième trimestre 2015, l’emploi salarié augmente en France et en ALPC

Au quatrième trimestre 2015, l’emploi salarié augmente en France et en ALPC
Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes France métropolitaine
2009T1 100 100
2009T2 99,5 99,6
2009T3 99,3 99,3
2009T4 99,3 99,5
2010T1 99,2 99,7
2010T2 99,3 99,7
2010T3 99,5 99,9
2010T4 99,7 100,1
2011T1 100 100,3
2011T2 100,3 100,7
2011T3 100,2 100,8
2011T4 100,2 100,4
2012T1 100,2 100,7
2012T2 100,1 100,4
2012T3 99,8 100,2
2012T4 99,6 100,1
2013T1 99,6 100,3
2013T2 99,3 99,8
2013T3 99,5 100,1
2013T4 99,6 100,2
2014T1 99,4 100
2014T2 99,4 100
2014T3 99,1 99,6
2014T4 99,2 99,5
2015T1 99,2 99,4
2015T2 99,4 99,8
2015T3 99,5 100
2015T4 99,7 100,2
  • Emploi salarié, en indice (base 100 au premier trimestre 2009 - données provisoires corrigées des variations saisonnières)
  • Champ : ensemble de l'économie hors particuliers employeurs, hors agriculture et hors secteurs principalement non marchands (administration publique, enseignement, santé humaine et action sociale)
  • Source : Insee, estimations d'emploi

Figure 4 – Au quatrième trimestre 2015, l’emploi salarié augmente en France et en ALPC

La croissance est également significative en Gironde et dans les Deux-Sèvres (+ 0,6 %). L’ensemble des secteurs sont en hausse en Gironde, à l’exception de l’industrie qui se stabilise. Le département rassemble 52 % des gains d’emploi de la région. Dans les Deux-Sèvres, la progression de l’emploi salarié est uniquement portée par l’intérim et les services marchands.

Le Lot-et-Garonne est également bien orienté au 4e trimestre (+ 0,4 %), grâce à la hausse des emplois salariés dans l’industrie et les services marchands, y compris dans l’intérim.

Avec une hausse respective de 0,3 % et 0,1 %, les Pyrénées-Atlantiques et la Vienne profitent d’une augmentation des emplois dans le commerce, l’intérim et les services marchands. L’industrie basco-béarnaise s’oriente également à la hausse.

En Charente et en Charente-Maritime, l’emploi salarié se stabilise : les gains dans l’intérim compensent les pertes enregistrées dans la construction, l’industrie et les services marchands.

En revanche, l’emploi salarié en Haute-Vienne et en Creuse se dégrade (– 0,8 %). Le repli concerne tous les secteurs.

En Corrèze et en Dordogne, la dégradation de l’emploi est modérée (– 0,1 %). En Dordogne, l’augmentation des emplois intérimaires (+ 4,9 %) et dans le commerce (+ 0,5 %) ne compense pas les pertes sur les autres secteurs. En Corrèze, les emplois dans l’industrie, la construction et l’intérim reculent tandis que le commerce et les services marchands sont mieux orientés.

Figure 5 – Évolution de l'emploi salarié en ALPC par secteur d'activité

Évolution de l'emploi salarié en ALPC par secteur d'activité
T3 2015 T4 2015 sur 1 an
Industrie (de C1 à C5) -0,4 0,0 -1,0
dont Fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac (C1) -0,1 0,5 0,6
dont Cokéfaction et raffinage/Industries extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution (C2DE) -0,5 0,0 -0,6
dont Fabrication d'équipements électriques, électroniques, informatiques ; fabrication de machines (C3) -0,4 0,1 -0,6
dont Fabrication de matériels de transport (C4) -0,2 -0,1 -1,2
dont Fabrication d'autres produits industriels (C5) -0,6 -0,4 -1,8
Construction (FZ) -0,6 -0,4 -2,6
Commerce (GZ) 0,1 0,1 0,6
Services (de HZ à RU) hors intérim 0,5 0,3 1,7
dont Transports et entreposage (HZ) -0,3 -0,1 -0,7
dont Hébergement et restauration (IZ) 1,1 0,5 3,7
dont Information et communication (JZ) 0,7 0,6 2,1
dont Activités financières et d'assurance (KZ) 2,8 -0,3 3,4
dont Activités immobilières (LZ) 0,5 0,4 1,7
dont Activités scientifiques et techniques ; services administratifs et de soutien hors intérim (MN) -0,2 0,8 1,2
dont Autres activités de services (RU) (hors activités extra-territoriales) 0,4 -0,1 2,1
Intérim (MN78) 2,7 3,8 9,6
Ensemble hors intérim 0,1 0,1 0,4
Ensemble 0,2 0,3 0,7
  • Données provisoires corrigées des variations saisonnières
  • Champ : ensemble de l'économie hors particuliers employeurs, hors agriculture et hors secteurs principalement non marchands (administration publique, enseignement, santé humaine et action sociale)
  • Source : Insee, estimations d'emploi

Pour en savoir plus

Geindre C., « Baisse du chômage en ALPC au quatrième trimestre 2015 », Insee Flash Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes n° 07, mai 2016

Geindre C., Régnier V., « La reprise tend à se confirmer au 4e trimestre 2015», Insee Conjoncture Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes n° 2, avril 2016

Note de conjoncture nationale de mars 2016 « Inflation nulle, pouvoir d’achat dynamique »