Accès aux services au public dans les départements des Pays de la Loire

La population des départements des Pays de la Loire accède à un panier de services publics selon des temps de trajets moyens qui varient de 13 minutes pour la Loire-Atlantique à 16 minutes pour la Mayenne et la Vendée. Le Maine-et-Loire et la Sarthe affichent des temps d'accès moyens de 14 et 15 minutes. Dans les cinq départements, les services destinés à des besoins quotidiens sont plus rapidement accessibles. Les territoires les mieux pourvus se situent dans des zones urbaines ou à proximité. À l'inverse, les territoires où l'éloignement de la population est le plus élevé sont souvent des zones moins denses à la limite des frontières administratives ou géographiques. Adapter l'offre afin de préserver une égalité d'accès pour tous est un enjeu dans ces territoires. Pour chacun des cinq départements ligériens, l'analyse met en lumière les communes dans lesquelles les temps d'accès aux services publics sont les plus longs, en comparaison avec la moyenne de l'ensemble du département. Les besoins en équipements sont nuancés en fonction des catégories de population résidant dans ces territoires. Enfin, l'analyse est complétée en localisant des équipements publics et marchands dans des quartiers prioritaires de la politique de la ville dans six EPCI (Nantes, Le Mans, Laval, La Roche-sur-Yon, Saumur, Châteaubriant).

Insee Dossier Pays de la Loire
Paru le : 05/11/2015
Consulter

Présence des équipements dans les EPCI comprenant des quartiers prioritaires de la politique de la ville

À titre d'illustration, six cartes localisent quelques équipements publics et marchands (écoles, épiceries, etc.) dans des EPCI possédant des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV). Les agglomérations suivantes sont représentées : Nantes, Le Mans, Laval, La Roche-sur-Yon, Saumur et Châteaubriant, entrant pour la première fois en 2015 dans le dispositif QPV.

Insee Dossier Pays de la Loire
Paru le : 05/11/2015