Les immigrés en Normandie

La Normandie accueille moins d'immigrés, en proportion de sa population, que la plupart des régions françaises. Les flux d'immigration depuis les années 1950 sont relativement faibles, notamment pour la Basse-Normandie qui dispute à la Bretagne la dernière place des régions métropolitaines en termes de proportion d'immigrés dans la population totale. Néanmoins, les deux régions se distinguent dans les années 1980 par l'origine des nouveaux arrivants : immigration résidentielle principalement d'origine britanniquepour la Basse-Normandie et immigration de travailleurs en provenace d'Europe ou d'Afrique pour la Haute-Normandie. Ce dossier est le résultat d'un travail en partenariat entre la Caisse d'Assurance Retraite et de la Santé au Travail (CARSAT) de Normandie et l'Insee de Haute-Normandie, qui se sont associés pour mieux connaître la population immigrée.

Insee Dossier Haute-Normandie
Paru le : 11/07/2014
Consulter

La Normandie n'est pas un territoire d'immigration privilégié

Bruno Blazevic, Jean-Philippe Caritg, Caroline Levouin (Insee)

Avec près de 80 000 immigrés en Haute-Normandie et plus de 40 000 en Basse-Normandie, les deux régions se placent respectivement au 18e et au 21e rang des régions métropolitaines pour la part des immigrés dans la population régionale.

Insee Dossier Haute-Normandie
Paru le : 11/07/2014