Les migrations résidentielles en Franche-Comté entre 2003 et 2008

En 2008, 63 100 personnes de cinq ans et plus vivant en Franche-Comté résidaient dans une autre région cinq ans auparavant. Inversement, 67 850 personnes de cinq ans et plus ont quitté la Franche-Comté pour une autre région métropolitaine entre 2003 et 2008. Dans ce dossier, les arrivées et les départs de ces personnes sont analysés dans les sept grandes aires urbaines de la Franche-Comté (centrées sur les 4 chefs-lieux de département ainsi que Montbéliard, Pontarlier et Dole) et les 23 bassins de vie ruraux hors influence des grands pôles. Les dynamiques migratoires sont identifiées pour les principaux publics cibles des politiques publiques : les étudiants, les actifs, les retraités, les familles et les personnes seules au travers de fiches consacrées à chacun d'eux. À noter qu'un individu peut faire partie de plusieurs publics cibles. Par exemple, une personne peut être prise en compte dans la fiche sur les étudiants mais aussi dans celle consacrée aux personnes seules ou dans celle sur les familles.

Insee Dossier Franche-Comté
Paru le : 02/12/2014
Consulter

Migrations résidentielles des actifs

Stéphane Adrover et Martine Azouguagh, Insee

Sont considérés dans cette étude comme actifs les individus en emploi ou au chômage au recensement de la population de 2008. La situation vis-à-vis du marché du travail de ces actifs a pu évoluer depuis leur changement de lieu de résidence pour ceux qui ont effectué une migration résidentielle.

Insee Dossier Franche-Comté
Paru le : 02/12/2014