En février 2015, le chiffre d’affaires progresse dans l’industrie manufacturière (+1,4 %)Chiffre d’affaires dans l’industrie et la construction (ICA) - Février 2015

En février 2015, le chiffre d’affaires des entreprises de l’industrie manufacturière se redresse nettement (+1,4 %) après une baisse en janvier (–1,0 %). Il rebondit très fortement à l’exportation (+7,8 %). Sur l’ensemble de l’industrie (B à E), le chiffre d’affaires augmente également (+0,9 %).

Tous les indices commentés dans ce numéro d’Informations Rapides sont des indices « en valeur » (hors taxes) et corrigés des variations saisonnières et des effets de calendrier (CVS-CJO).

Le commentaire présente les évolutions des sous-secteurs par contribution décroissante. La contribution d’un sous-secteur prend en compte son poids et l’ampleur de son évolution.

En février 2015, le chiffre d’affaires des entreprises de l’ industrie manufacturière se redresse nettement (+1,4 %) après une baisse en janvier (–1,0 %). Il rebondit très fortement à l’exportation (+7,8 %).

Sur l’ensemble de l’ industrie (B à E), le chiffre d’affaires augmente également (+0,9 %).

Léger recul au cours des trois derniers mois (–0,3 %)

Au cours des trois derniers mois, le chiffre d’affaires baisse légèrement dans l’industrie manufacturière (–0,3 %) et dans l’ensemble de l’industrie (–0,4 %). Cependant, les exportations manufacturières augmentent sur la période (+0,4 %).

Le chiffre d’affaires se contracte fortement dans la cokéfaction et raffinage (–11,4 %). Il baisse également dans les industries agricoles et alimentaires (–0,5 %). En revanche, il progresse dans les matériels de transport (+1,9 %), en particulier dans l’industrie automobile (+3,6 %), et dans les équipements électriques, électroniques, informatiques et machines (+0,7 %). Il est stable dans les autres industries, avec notamment une baisse dans l’industrie chimique (–1,7 %) et une hausse dans l’industrie pharmaceutique (+2,3 %).

Baisse plus nette par rapport à l’année précédente (–1,0 %)

Le chiffre d’affaires dans l’industrie manufacturière recule sur les trois derniers mois par rapport aux trois mêmes mois de l’année précédente (–1,0 %).

Sur cette période, le chiffre d’affaires chute dans la cokéfaction et raffinage (–18,5 %). Il diminue dans les autres industries (–1,0 %), les équipements électriques, électroniques, informatiques et machines (–1,5 %) et les industries agricoles et alimentaires (–0,5 %). À l’inverse, il progresse nettement dans les matériels de transport (+5,4 %).

IRgraph1 – Le chiffre d'affaires dans l'industrie manufacturière

  • Source : Insee

IRGraph2 – Le chiffre d'affaires dans l'industrie manufacturière par secteur

  • Source : Insee

IRtab1 – Évolution du chiffre d'affaires dans l'industrie et la construction

CVS-CJO, base et référence 100 en 2010
Évolution du chiffre d'affaires dans l'industrie et la construction
Variation en %
NA : A 10, (A 17) Poids* Fév./ Jan. Jan./ Déc. T/T–1 (1) T/T–4 (1)
BE : INDUSTRIE 10000 0,9 –0,7 –0,4 –1,2
CZ : INDUSTRIE MANUFACTURIERE 8373 1,4 –1,0 –0,3 –1,0
dont à l'exportation 2731 7,8 –4,2 0,4 3,2
(C1) : Industries agricoles et alimentaires 1647 0,7 –0,3 –0,5 –0,5
(C2) : Cokéfaction et raffinage 478 7,3 –10,2 –11,4 –18,5
(C3) : Équipements électriques, électroniques, informatiques ; machines 1005 –1,4 0,9 0,7 –1,5
(C4) : Matériels de transport 1428 7,3 –1,9 1,9 5,4
(C5) : Autres industries 3815 –0,5 –0,4 0,0 –1,0
DE : Industries extractives, énergie, eau, déchets et dépollution 1627 –1,8 0,6 –0,5 –2,0
FZ : CONSTRUCTION 10000 0,3 2,3 0,4 3,2
  • * : 10000=B...E et F
  • (1) Trois derniers mois (T) rapportés aux trois mois précédents (T–1) ou aux mêmes mois de l'année précédente (T–4).
  • Source : Insee

Fort rebond dans les matériels de transport (7,3 %)…

Le chiffre d'affaires des matériels de transport se redresse très nettement en février (+7,3 %, après –1,9 % en janvier) sous l’effet d’une reprise exceptionnelle des exportations (+34,3 % après –17,5 %). Il rebondit très fortement dans les autres matériels de transport (+13,7 %, après –5,6 %) mais se replie dans l'industrie automobile (–1,5 % après +3,9 %).

…et dans la cokéfaction et raffinage (+7,3 %)

En février, le chiffre d’affaires repart à la hausse dans la cokéfaction et raffinage (+7,3 %) après deux mois consécutifs de forte baisse.

Hausse dans l’agro-alimentaire (+0,7 %)

Le chiffre d’affaires progresse en février dans les industries agricoles et alimentaires (+0,7 %) après une légère baisse en janvier (–0,3 %).

Nouveau recul dans les autres industries (–0,5 %)

En février, le chiffre d'affaires des autres industries recule de nouveau (–0,5 %, après –0,4 % en janvier). Il diminue notamment dans le caoutchouc, plastique et minéraux non métalliques (–1,3 %), le textile, habillement, cuir et chaussure (–2,3 %) et la métallurgie et produits métalliques (–0,4 %).

Baisse dans les équipements (–1,4 %)

Le chiffre d’affaires des équipements électriques, électroniques, informatiques et machines se contracte en février (–1,4 %) après trois mois consécutifs de hausse. Il baisse dans les machines et équipements n.c.a. (–2,6 %) et les produits informatiques, électroniques et optiques (–2,2 %). A l’inverse, il augmente dans les équipements électriques (+1,6 %).

Révisions : –0,1 point en janvier dans l’industrie manufacturière

Dans l'industrie manufacturière, l’évolution pour le mois de janvier est révisée à la baisse, à –1,0 % contre –0,9 % calculée initialement. Elle est confirmée à –0,7 % dans l’ensemble de l’industrie.

IRtab2 – Évolution de chiffre d'affaires dans l'industrie et la construction

CVS-CJO, base et référence 100 en 2010
Évolution de chiffre d'affaires dans l'industrie et la construction
Variation en %
Industries : Poids* Fév. 2015 Fév./ Jan. Jan./ Déc. T/T–1 (2)
BE : INDUSTRIE 10000 109,1 0,9 –0,7 –0,4
CZ : INDUSTRIE MANUFACTURIERE 8373 109,4 1,4 –1,0 –0,3
dont à l’exportation 2731 111,0 7,8 –4,2 0,4
(C1) : Industries agricoles et alimentaires 1647 115,1 0,7 –0,3 –0,5
dont à l’exportation 284 120,0 0,2 –1,2 –1,9
(C2) : Cokéfaction et raffinage 478 103,9 7,3 –10,2 –11,4
(C3) : Équipements électriques, électroniques, informatiques ; machines 1005 104,6 –1,4 0,9 0,7
dont à l’exportation 483 103,6 –0,6 2,3 0,5
[CI ] Produits informatiques, électroniques et optiques 269 98,8 –2,2 1,2 –0,3
[CJ] Équipements électriques 302 100,8 1,6 –1,3 0,1
[CK] Machines et équipements n.c.a. (1) 434 111,0 –2,6 1,9 1,6
(C4) : Matériels de transport 1428 118,9 7,3 –1,9 1,9
dont à l’exportation 693 121,9 34,3 –17,5 5,4
[CL1] Automobile 689 94,6 –1,5 3,9 3,6
[CL2] Autres matériels de transport 739 142,1 13,7 –5,6 0,8
(C5) : Autres industries 3815 105,4 –0,5 –0,4 0,0
dont à l’exportation 1213 106,4 0,0 0,6 0,1
[CB] Textile, habillement, cuir et chaussure 191 108,1 –2,3 –0,6 0,1
[CC] Bois, papier et imprimerie 427 100,7 –0,6 –0,4 –0,1
[CE] Chimie 706 105,7 –0,1 –1,0 –1,7
[CF] Pharmacie 322 100,4 –0,4 –1,3 2,3
[CG] Caoutchouc, plastique et minéraux non métalliques 620 100,2 –1,3 –0,3 –0,4
[CH] Métallurgie et produits métalliques 900 106,2 –0,4 –0,1 0,4
[CM] Autres industries manufacturières y. c réparation et installation 649 114,0 0,4 0,3 0,8
DE : Industries extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution 1627 107,3 –1,8 0,6 –0,5
[BZ] Industries extractives 69 96,4 –2,8 0,4 –2,1
[DZ] Électricité, gaz, vapeur et air conditionné 1216 109,5 –1,6 0,5 0,2
[EZ] Eau, assainissement, déchets et dépollution 342 101,8 –2,7 1,4 –2,3
FZ : CONSTRUCTION 10000 111,8 0,3 2,3 0,4
  • * : 10000=B...E et F
  • (1) n.c.a. : non classé ailleurs
  • (2) Trois derniers mois rapportés aux trois mois précédents
  • Source : Insee

IRtab3 – Révision des variations

en point de %
Révision des variations
Jan./ Déc. Déc./ Nov. Nov./ Oct. T4 2014/ T3 2014 2014/ 2013
Industrie (BE) 0,00 0,00 0,09 0,00 0,02
série brute 0,33 0,00 0,00 0,00 0,00
coeff. CVS-CJO –0,33 0,00 0,09 0,00 0,02
Industrie manufacturière (CZ) –0,10 0,00 0,00 0,09 –0,02
série brute 0,08 0,00 0,00 0,00 0,00
coeff. CVS-CJO –0,18 0,00 0,00 0,09 –0,02
  • Note de lecture : dans l’industrie manufacturière, l’évolution CVS-CJO entre décembre 2014 et janvier 2015 est révisée de –0,10 point avant arrondi, dont +0,08 point lié à la révision des données brutes et –0,18 pt au recalcul des coefficients CVS-CJO.
  • Source : Insee