En mars 2015, le prix du pétrole augmente légèrementPrix du pétrole et des matières premières importées - mars 2015

En mars 2015, le prix du pétrole en euros croît de nouveau (+1,1 %) mais plus modérément qu’en février (+22,5 %). Il s’établit à 51,6 € en moyenne par baril de Brent. Les prix en euros des matières premières importées hors énergie augmentent (+2,7 %), tant pour les matières premières alimentaires (+2,6 %) que pour les matières premières industrielles (+2,7 %).

Avertissement  : Comme chaque année en mars, les coefficients de pondération ont été actualisés pour l’année en cours, conduisant à une révision des indices agrégés depuis le début de l’année.

En mars 2015, le prix du pétrole en euros croît de nouveau (+1,1 %) mais plus modérément qu’en février (+22,5 %). Il s’établit à 51,6 € en moyenne par baril de Brent. Les prix en euros des matières premières importées hors énergie augmentent (+2,7 %), tant pour les matières premières alimentaires (+2,6 %) que pour les matières premières industrielles (+2,7 %).

Le prix du pétrole en euros augmente légèrement

En mars, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) fléchit en dollars (-3,7 % après +19,6 %) dans un contexte de production mondiale encore abondante et de niveaux de stocks importants aux États-Unis. En euros, la hausse du prix du Brent est plus modérée en mars (+1,1 %) qu’en février (+22,5 %), la monnaie européenne continuant de se déprécier par rapport au dollar (–4,7 % en mars 2015).

Les prix des matières premières industrielles restent dynamiques

En mars, les prix en euros des matières premières industrielles accélèrent modérément (+2,7 % après +2,4 % en février), du fait d’une reprise des cours des matières premières agro-industrielles (+0,4 % après –0,2 %).

Les prix des matières premières minérales restent dynamiques (+3,5 % après +3,4 %), notamment ceux des métaux non ferreux (+4,9 % après +5,0 %), même si le prix du nickel baisse (-0,7 % après +0,7 %), sous l’effet d’une demande anticipée moins forte d’acier inoxydable en Europe. Les prix des métaux précieux se replient (-0,1 % après +0,9 %), notamment les prix du palladium (-5,5 % après +8,3 %). Enfin les cours du minerai de fer baissent à nouveau (-4,6 % après -4,7 %), en raison de l’essoufflement de la demande chinoise alors que les productions australienne et brésilienne sont dynamiques.

Les prix des matières premières agro-industrielles se reprennent (+0,4 % après -0,2 %), portés par l’accélération des prix du caoutchouc naturel (+2,9 % après +0,8 %) et le rebond de ceux de la pâte à papier (+2,7 % après -0,5 %). En revanche, les prix des bois sciés tropicaux décélèrent (+2,6 % après +3,5 %), et ceux des bois sciés de conifères chutent (-5,2 % après -0,8 %).

Les prix des matières premières alimentaires accélèrent

En mars, les prix en euros des matières premières alimentaires accélèrent (+2,6 % après +0,9 %), notamment ceux des céréales (+3,5 % après +2,0 %), sous l’effet d’une révision en baisse des stocks mondiaux de maïs. Les prix des oléagineux se redressent (+1,7 % après –4,7 %). Les cours des denrées tropicales ralentissent (+1,4 % après +2,9 %), du fait notamment d’une baisse plus forte de ceux de l’arabica (-8,7 % après -6,3 %), sous l’effet d’une production abondante et de la dépréciation du real brésilien par rapport au dollar. Il en est de même pour les prix du sucre (-7,1 % après -1,3 %) dont le Brésil est le premier producteur mondial.

tabpetrole – Pétrole et dérivés

en euros
Pétrole et dérivés
Prix Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Prix du Brent en $/baril 55,8 –3,7 –10,2 –48,3
Prix du Brent en €/baril 51,6 1,1 2,2 –33,9
Supercarburant €/L 0,41 12,0 27,6 –21,3
Gazole-fioul domestique 503,7 1,2 8,3 –22,8
Fioul lourd 289,4 –3,5 18,8 –33,7
Naphta 468,9 8,3 13,5 –28,7
  • Les prix sont en euros par tonne sauf indication contraire.
  • Source : Insee

tabmatprem – Matières premières importées (hors énergie) en euros

base 100 en 2000
Matières premières importées (hors énergie) en euros
Indices Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Alimentaires 225,6 2,6 8,4 15,1
Denrées tropicales 209,8 1,4 10,1 20,3
Oléagineux 246,6 1,7 1,8 2,9
Céréales 163,2 3,5 9,8 10,7
Sucre 132,9 –7,1 –2,5 –6,6
Viande bovine 194,5 6,3 18,7 36,1
Industrielles 172,6 2,7 7,4 13,9
Agro-industrielles 121,0 0,4 7,3 14,4
Fibres textiles naturelles 121,9 4,2 14,9 –6,4
Caoutchouc naturel 168,1 2,9 3,5 –16,4
Cuirs 110,0 5,4 10,1 19,8
Pâte à papier 111,0 2,7 8,1 22,9
Bois sciés tropicaux 115,5 2,6 9,1 15,3
Bois sciés de conifères 95,0 –5,2 –3,8 0,4
Minérales 200,9 3,5 7,9 14,2
Minerai de fer 389,8 –4,6 –5,8 –34,9
Métaux non ferreux 171,1 4,9 7,9 25,8
Métaux précieux 250,5 –0,1 14,4 11,6
Ensemble 184,9 2,7 8,1 14,7
  • Source : Insee

G_petrole – Prix du pétrole (Brent)

  • Source : Insee

G_alim – Ensemble des matières alimentaires

  • Source : Insee

G_ensemble – Matières premières importées (ensemble, hors énergie)

  • Source : Insee

G_indus – Ensemble des matières industrielles

  • Source : Insee