En janvier 2015, le prix du pétrole recule pour le septième mois consécutifPrix du pétrole et des matières premières importées - janvier 2015

En janvier 2015, le prix du pétrole baisse de nouveau fortement (–17,5 %), pour s’établir à 41,6 € en moyenne par baril de Brent. Les prix en euros des matières premières importées hors énergie augmentent (+1,7 %), du fait de la hausse des prix des matières premières agro-industrielles (+4,1 %) et des matières premières alimentaires (+2,5 %).

En janvier 2015, le prix du pétrole baisse de nouveau fortement (–17,5 %), pour s’établir à 41,6 € en moyenne par baril de Brent. Les prix en euros des matières premières importées hors énergie augmentent (+1,7 %), du fait de la hausse des prix des matières premières agro-industrielles (+4,1 %) et des matières premières alimentaires (+2,5 %).

Le cours du pétrole chute de nouveau, à un niveau inférieur de 57 % à celui de juin 2014

En janvier, le prix en dollars du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) continue de baisser fortement (–22,1 % après –20,8 %). Depuis juin 2014, il est tombé de 111,8 $ à 48,4 $, soit –57 %, atteignant son plus bas niveau depuis début 2009. L’offre reste abondante, notamment la production de pétrole non conventionnel américain et celle des pays membres de l’OPEP. En regard, la demande réelle et anticipée reste peu soutenue. En euros, le prix du Brent chute un peu moins fortement (–17,5 % après –19,7 %), la monnaie européenne s’étant dépréciée par rapport au dollar (–5,6 % en janvier 2015).

Les prix des matières premières agro-industrielles augmentent nettement

En janvier, les prix en euros des matières premières industrielles rebondissent (+1,2 % après –1,8 % en décembre). Les prix des matières premières agro-industrielles augmentent nettement (+4,1 % après +0,9 %), portés par l’accélération du cours de la pâte à papier (+5,7 % après +1,3 %) et des fibres textiles naturelles (+4,4 % après +1,9 %). Le prix du coton augmente en effet (+4,4 % après +2,5 %), en raison d’anticipations de baisse des surfaces de production. Le rebond du prix du cuir (+3,0 % après -4,8 %) et l’accélération des cours des bois sciés tropicaux (+2,7 % après +0,4 %) contribuent également à la hausse d’ensemble. En revanche, le prix du caoutchouc naturel continue de baisser (–0,2 % après –6,1 %).

Les prix des matières premières minérales sont quasi stables (+0,1 % après –2,8 %). Les prix des métaux précieux accélérent (+9,5 % après +2,5 %), dans le sillage des cours de l’or (+10,5 % après +3,4 %), et les cours du minerai de fer rebondissent (+3,7 % après –4,7 %). Ces hausses sont compensées par la baisse des prix des métaux non ferreux (–1,3 % après –2,9 %), notamment du cuivre (–8,4 % après –1,1 %), en raison du ralentissement de la demande chinoise, premier consommateur mondial de métaux.

Les prix des matières premières alimentaires se redressent

En janvier, les prix en euros des matières premières alimentaires se redressent (+2,5 % après –0,1 %), du fait de l’accélération des cours des céréales (+5,0 % après +2,1 %) et des denrées tropicales (+4,3 % après +1,1 %). Par ailleurs les prix du sucre (+6,4 % après –4,3 %) et de la viande bovine (+4,6 % après –1,7 %) rebondissent. En revanche, les cours des oléagineux baissent (–1,0 % après +0,1 %), du fait notamment du recul des prix des tourteaux de soja (-6,7 % après -1,4 %) et malgré la forte hausse du prix de l’huile de palme (+8,8 % après –4,5 %) qui fait suite à de graves inondations en Malaisie.

tabpetrole – Pétrole et dérivés

en euros
Pétrole et dérivés
Prix Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Prix du Brent en $/baril 48,4 –22,1 –44,5 –55,0
Prix du Brent en €/baril 41,6 –17,5 –39,5 –47,3
Supercarburant €/L 0,286 –11,4 –38,6 –41,9
Gazole-fioul domestique 409,9 –11,9 –31,1 –38,9
Fioul lourd 230,4 –5,4 –39,2 –47,4
Naphta 338,3 –18,1 –41,1 –50,4
  • Les prix sont en euros par tonne sauf indication contraire.
  • Source : Insee

tabmatprem – Matières premières importées (hors énergie) en euros

base 100 en 2000
Matières premières importées (hors énergie) en euros
Indices Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Alimentaires 213,3 2,5 6,6 15,3
Denrées tropicales 198,7 4,3 0,6 29,3
Oléagineux 239,8 –1,0 11,2 2,6
Céréales 156,0 5,0 8,8 8,0
Sucre 145,0 6,4 –0,4 14,4
Viande bovine 171,5 4,6 7,7 24,6
Industrielles 162,6 1,2 –0,1 2,1
Agro-industrielles 117,4 4,1 5,4 8,1
Fibres textiles naturelles 110,8 4,4 4,1 –11,8
Caoutchouc naturel 162,0 –0,2 –5,0 –28,8
Cuirs 102,8 3,0 –0,7 16,7
Pâte à papier 108,6 5,7 8,9 19,8
Bois sciés tropicaux 108,7 2,7 2,9 7,9
Bois sciés de conifères 101,0 2,2 2,2 2,2
Minérales 186,3 0,1 –2,0 –0,1
Minerai de fer 429,0 3,7 –8,3 –38,4
Métaux non ferreux 156,5 –1,3 –1,8 10,4
Métaux précieux 239,8 9,5 9,7 11,5
Ensemble 174,0 1,7 2,7 7,3
  • Source : Insee

G_petrole – Prix du pétrole (Brent)

  • Source : Insee

G_alim – Ensemble des matières alimentaires

  • Source : Insee

G_ensemble – Matières premières importées (ensemble, hors énergie)

  • Source : Insee

G_indus – Ensemble des matières industrielles

  • Source : Insee