En avril 2015, la consommation des ménages en biens est quasiment stable (+0,1 %)Dépenses de consommation des ménages en biens - avril 2015

En avril 2015, les dépenses de consommation des ménages en biens sont quasi stables : +0,1 % en volume*, après -0,7 % en mars. Dans le détail, la consommation alimentaire reste dynamique (+0,4 % en avril après +0,5 %), tandis que les achats de biens durables se replient (-0,4 % après +1,0 %).

Informations rapides
No 128
Paru le : 29/05/2015
Prochaine parution le : 29/09/2017 à 08h45 - août 2017

En avril 2015, les dépenses de consommation des ménages en biens sont quasi stables : +0,1 % en volume*, après -0,7 % en mars. Dans le détail, la consommation alimentaire reste dynamique (+0,4 % en avril après +0,5 %), tandis que les achats de biens durables se replient (-0,4 % après +1,0 %).

Biens fabriqués : stabilité

Biens durables : repli en avril

Les dépenses en biens durables se replient en avril (–0,4 % après +1,0 % en mars). Les achats en équipement du logement reculent de nouveau légèrement (–0,2 %, comme en mars). Les achats d’automobiles sont quasiment stables (+0,1 %), après une forte hausse en mars (+1,5 %).

Habillement : rebond en avril

Les achats en textile, habillement et cuir se redressent en avril (+1,3 %) après une baisse marquée le mois précédent (–5,1 %).

Autres biens fabriqués : en baisse

Les dépenses en autres biens fabriqués baissent légèrement en avril (–0,2 %), notamment en parfumerie, après une stabilité en mars.

graph1_new – La consommation totale de biens

graph2_new – Alimentaire et biens fabriqués

graph3_new – Décomposition des biens fabriqués

Alimentaire : de nouveau en hausse

En avril, la consommation en produits alimentaires reste dynamique (+0,4 % après +0,5 % en mars), notamment du fait des dépenses en produits à base de viande.

Énergie : légère baisse

En avril, la consommation des ménages en énergie diminue légèrement (–0,3 %), après une forte baisse en mars (–3,3 %). Une hausse de la consommation de carburants est en effet presqu’entièrement compensée par un recul des dépenses de gaz et d’électricité.

L’évolution de mars 2015 est révisée de 0,1 point à la baisse

La consommation en biens est révisée de –0,1 point en mars 2015, à –0,7 % contre –0,6 % dans la précédente publication du fait notamment de l’habillement.

Cette révision résulte notamment du calage des comptes infra-annuels sur les nouveaux comptes annuels révisés à l’occasion de la construction du compte provisoire de l’année 2014, de la réestimation des modèles de CVS, de CJO et d’étalonnages, ainsi que de l’intégration de nouvelles informations connues depuis lors sur les indicateurs utilisés.

graph4_new – Énergie

tab1 – Dépenses de consommation des ménages

En milliards d'euros chaînés
Dépenses de consommation des ménages
Fev. Mars Avril Avril15/
2015 2015 2015 Avril14
Alimentaire 15,925 16,001 16,062  
évolution (%) -0,3 0,5 0,4 1,1
Biens fabriqués 20,387 20,261 20,257  
évolution (%) 0,1 -0,6 0,0 2,3
Biens durables 9,995 10,099 10,055  
évolution (%) 0,1 1,0 -0,4 2,3
- dont automobiles 4,669 4,740 4,747  
évolution (%) -0,1 1,5 0,1 -0,2
- dont éqpt. du logement 4,114 4,107 4,097  
évolution (%) 0,2 -0,2 -0,2 6,6
Textile-cuir 4,256 4,041 4,091  
évolution (%) -0,4 -5,1 1,3 2,0
Autres biens fabriqués 6,132 6,129 6,115  
évolution (%) 0,5 0,0 -0,2 2,3
Énergie 7,251 7,014 6,992  
évolution (%) 1,0 -3,3 -0,3 3,0
- dont prod. pétroliers 4,399 4,262 4,328  
évolution (%) 0,2 -3,1 1,6 2,8
Total 43,550 43,244 43,277  
évolution (%) 0,1 -0,7 0,1 2,0
Produits manufacturés 37,174 37,059 37,187  
évolution (%) 0,0 -0,3 0,3 2,0