En mai 2015, la consommation des ménages en biens est quasiment stable (+0,1 %)Dépenses de consommation des ménages en biens - mai 2015

En mai 2015, les dépenses de consommation des ménages en biens sont quasi stables : +0,1 % en volume*, après 0,0 % en avril. Dans le détail, les dépenses en énergie se redressent légèrement (+0,3 % après –1,3 % en avril), tandis que les achats en textile et habillement se replient (–0,3 % après +1,5 %).

Informations rapides
No 160
Paru le : 30/06/2015
Prochaine parution le : 29/11/2017 à 08h45 - octobre 2017

En mai 2015, les dépenses de consommation des ménages en biens sont quasi stables : +0,1 % en volume*, après 0,0 % en avril. Dans le détail, les dépenses en énergie se redressent légèrement (+0,3 % après –1,3 % en avril), tandis que les achats en textile et habillement se replient (–0,3 % après +1,5 %).

Biens fabriqués : quasi-stabilité

En mai, les achats de biens fabriqués sont quasi stables (+0,1 %, comme en avril).

Biens durables : léger rebond en mai

En mai, les dépenses en biens durables rebondissent légèrement (+0,2 % après –0,3 % en avril). Dans le détail, les dépenses en équipement du logement reculent pour le troisième mois consécutif (–0,6 %, après –0,2 % en mars et en avril). En revanche, les achats d’automobiles continuent d’augmenter mais ralentissent un peu (+0,2 % après +0,4 %).

Habillement : léger repli

Les achats en textile, habillement et cuir se contractent légèrement en mai (–0,3 % après +1,5 % en avril et –5,1 % en mars).

Autres biens fabriqués : quasi-stabilité

En mai, les dépenses en autres biens fabriqués sont de nouveau quasi stables (+0,1 % après –0,1 % en avril).

graph1_new – La consommation totale de biens

graph2_new – Alimentaire et biens fabriqués

graph3_new – Décomposition des biens fabriqués

Alimentaire : stabilité

En mai, la consommation en produits alimentaires est stable (après +0,3 % en avril).

Énergie : léger rebond

En mai, la consommation des ménages en énergie se redresse légèrement (+0,3 %), après une baisse en avril (–1,3 %). Ce rebond est surtout porté par la hausse des dépenses en électricité alors que les dépenses en produits pétroliers se replient (-0,3 %).

L’évolution d’avril 2015 est abaissée de 0,1 point

La consommation en biens est révisée de –0,1 point en avril 2015, à 0,0 % contre +0,1 % dans la précédente publication, du fait notamment de l’énergie.

Cette révision résulte de l’intégration de données plus récentes sur les indicateurs utilisés et de l’actualisation des coefficients de correction des variations saisonnières.

graph4_new – Énergie

tab1 – Dépenses de consommation des ménages

En milliards d'euros chaînés
Dépenses de consommation des ménages
Mars Avril Mai Mai15/
2015 2015 2015 Mai14
Alimentaire 16,003 16,057 16,058
évolution (%) 0,5 0,3 0,0 1,6
Biens fabriqués 20,244 20,273 20,290
évolution (%) –0,7 0,1 0,1 2,8
Biens durables 10,096 10,066 10,090
évolution (%) 1,0 –0,3 0,2 3,6
- dont automobiles 4,744 4,763 4,774
évolution (%) 1,5 0,4 0,2 3,8
- dont éqpt. du logement 4,102 4,092 4,068
évolution (%) –0,2 –0,2 –0,6 3,0
Textile-cuir 4,045 4,107 4,093
évolution (%) –5,1 1,5 –0,3 1,5
Autres biens fabriqués 6,111 6,105 6,112
évolution (%) –0,3 –0,1 0,1 2,5
Énergie 7,046 6,957 6,979
évolution (%) –2,7 –1,3 0,3 –0,4
- dont prod. pétroliers 4,301 4,317 4,304
évolution (%) –2,2 0,4 –0,3 0,6
Total 43,265 43,249 43,289
évolution (%) –0,6 0,0 0,1 1,8
Produits manufacturés 37,044 37,192 37,200
évolution (%) –0,4 0,4 0,0 2,6