La consommation des ménages en biens baisse de nouveau en janvier (-0,4 %)Dépenses de consommation des ménages en biens - janvier 2012

En janvier, les dépenses de consommation des ménages en biens reculent de 0,4 % en volume*, après avoir baissé de 0,2 % en décembre. La baisse est imputable au repli des dépenses en biens fabriqués et plus particulièrement au recul des achats d’automobiles.

Informations rapides
No 56
Paru le : 29/02/2012
Prochaine parution le : 22/12/2017 à 08h45 - novembre 2017

En janvier, les dépenses de consommation des ménages en biens reculent de 0,4 % en volume*, après avoir baissé de 0,2 % en décembre. La baisse est imputable au repli des dépenses en biens fabriqués et plus particulièrement au recul des achats d’automobiles.

Biens fabriqués : en recul

Biens durables : forte baisse

Les dépenses en biens durables reculent en janvier (–4,3 %, après +3,0 % en décembre) en raison notamment d’une forte baisse des achats d’automobiles (–7,6 % en janvier, après +2,8 % en décembre). Les ménages pourraient en effet avoir anticipé leurs achats de voitures face au durcissement du bonus-malus au 1er janvier 2012. Les achats en équipement du logement reculent dans une moindre mesure (-1,5 %) après une forte croissance en décembre (+4,3 %).

Textile-cuir : en recul également

Les achats de textile-cuir diminuent en janvier (–2,3 %), après un mois de décembre déjà morose (-1,7 %).

Autres biens fabriqués : stabilité

Les dépenses de consommation en autres biens fabriqués sont stables en janvier. Le repli des dépenses de quincaillerie-bricolage est en effet compensé par la croissance de la consommation en biens de santé.

[* Les volumes sont mesurés aux prix de l’année précédente chaînés de 2005 et corrigés des variations saisonnières et des effets des jours ouvrables (CVS CJO).]

graph1_new – La consommation totale de biens

graph2_new – Alimentaire et biens fabriqués

graph3_new – Décomposition des biens fabriqués

Alimentaire : en hausse

En janvier, la consommation en produits alimentaires augmente de 1,4 %, après trois mois successifs de recul (dont –1,0 % en décembre).

Énergie : les dépenses à nouveau en hausse

Après quatre mois de baisse consécutifs, la consommation en énergie augmente en janvier (+2,0 %, après –2,4 % en décembre), soutenue notamment par les dépenses en fioul.

L’évolution de décembre est révisée en hausse de 0,5 point.

La consommation en biens est maintenant estimée à –0,2 % en décembre, au lieu de –0,7 % précédemment.

Cette révision est notamment imputable à l’intégration de nouvelles informations connues depuis lors, en particulier sur le champ des produits informatiques et électroniques, ainsi qu’à l’actualisation des coefficients de correction des variations saisonnières (notamment des achats d’automobiles).

graph4_new – Énergie

tab1 – Dépenses de consommation des ménages

En milliards d'euros chaînés
Dépenses de consommation des ménages
Nov. Déc. Janv. Janv.12/
2011 2011 2012 Janv.11
Alimentaire 14,645 14,503 14,706
évolution (%) –0,1 –1,0 1,4 0,1
Biens fabriqués 20,801 21,067 20,500
évolution (%) 0,5 1,3 –2,7 –3,3
Dont:
automobiles 4,957 5,097 4,708
évolution (%) 3,5 2,8 –7,6 –11,9
éqpt. du logement 5,130 5,352 5,274
évolution (%) –1,5 4,3 –1,5 3,6
textile-cuir 3,936 3,870 3,781
évolution (%) –0,1 –1,7 –2,3 –5,1
autres biens fabriqués 5,759 5,772 5,772
évolution (%) –0,4 0,2 0,0 0,8
Énergie 6,217 6,068 6,192
évolution (%) –1,0 –2,4 2,0 –4,2
Dont prod. pétroliers 3,830 3,690 3,791
évolution (%) –0,7 –3,7 2,8 –4,5
Total 41,573 41,507 41,325
évolution (%) 0,0 –0,2 –0,4 –2,2
Produits manufacturés 36,260 36,227 35,930
évolution (%) 0,1 –0,1 –0,8 –2,4