En novembre 2011, la consommation des ménages en biens recule très légèrement (-0,1 %)Dépenses de consommation des ménages en biens - novembre 2011

En novembre, les dépenses de consommation des ménages en biens reculent de 0,1 % en volume*, après avoir augmenté de 0,1 % en octobre. Alors que les achats d’automobiles enregistrent un rebond, la consommation de textile-cuir et les dépenses en énergie reculent.

Informations rapides
No 2
Paru le : 04/01/2012
Prochaine parution le : 29/09/2017 à 08h45 - août 2017

En novembre, les dépenses de consommation des ménages en biens reculent de 0,1 % en volume*, après avoir augmenté de 0,1 % en octobre. Alors que les achats d’automobiles enregistrent un rebond, la consommation de textile-cuir et les dépenses en énergie reculent.

Biens fabriqués : en légère hausse

Biens durables : en augmentation

Les dépenses en biens durables augmentent en novembre (+1,5 %), après avoir reculé en octobre (–0,3 %). Cette hausse est imputable au rebond des achats d’automobiles (+3,2 % après -1,1 % en octobre), dans le marché du neuf comme dans celui de l’occasion. En revanche, les dépenses d’équipement du logement se replient (-0,5 % après +0,9 %).

Textile-cuir : en baisse

Les achats de textile-cuir reculent en novembre (–2,1 %) après un rebond le mois précédent (+3,7 %).

Autres biens fabriqués : en légère baisse

Les dépenses de consommation en autres biens fabriqués diminuent légèrement en novembre (-0,5 % après +1,0 % en octobre). Celles en quincaillerie-bricolage notamment sont en net recul.

[* Les volumes sont mesurés aux prix de l’année précédente chaînés de 2005 et corrigés des variations saisonnières et des effets des jours ouvrables (CVS CJO).]

graph1_new – La consommation totale de biens

graph2_new – Alimentaire et biens fabriqués

graph3_new – Décomposition des biens fabriqués

Alimentaire : en légère baisse

La consommation en produits alimentaires baisse légèrement en novembre (–0,1 % après -0,2 % en octobre). Les dépenses en tabac, notamment, poursuivent leur recul lié à la hausse du prix du tabac mi-octobre.

Énergie : en recul également

Avec une température plus élevée que les normales saisonnières en novembre, la consommation en énergie recule de nouveau (–0,8 % après –1,1 % en octobre). La baisse porte notamment sur les dépenses en électricité et en fioul.

L’évolution d’octobre est révisée en hausse de 0,1 point.

La hausse de la consommation en biens est maintenant estimée à +0,1 %, contre une stabilité estimée le mois précédent. Cette révision s’explique notamment par l’intégration de nouvelles informations connues depuis lors, dans les dépenses de santé notamment, ainsi que par l’actualisation des coefficients de correction des variations saisonnières.

graph4_new – Énergie

tab1 – Dépenses de consommation des ménages

En milliards d'euros chaînés
Dépenses de consommation des ménages
Sept. Oct. Nov. Nov.11/
2011 2011 2011 Nov.10
Alimentaire 14,697 14,661 14,644
évolution (%) 0,6 –0,2 –0,1 0,0
Biens fabriqués 20,477 20,649 20,689
évolution (%) 0,4 0,8 0,2 –1,9
Dont:
automobiles 4,880 4,828 4,980
évolution (%) 2,7 –1,1 3,2 –5,1
éqpt. du logement 5,057 5,100 5,077
évolution (%) 1,1 0,9 –0,5 1,4
textile-cuir 3,778 3,918 3,837
évolution (%) –2,6 3,7 –2,1 –5,8
autres biens fabriqués 5,731 5,786 5,757
évolution (%) 0,0 1,0 –0,5 0,6
Énergie 6,368 6,297 6,249
évolution (%) –2,7 –1,1 –0,8 –6,9
Dont prod. pétroliers 3,892 3,860 3,838
évolution (%) –3,9 –0,8 –0,6 –8,0
Total 41,493 41,537 41,502
évolution (%) –0,1 0,1 –0,1 –2,1
Produits manufacturés 36,034 36,128 36,112
évolution (%) 0,1 0,3 0,0 –1,8