En avril 2014, le climat conjoncturel reste dégradé dans l’artisanat du bâtimentEnquête trimestrielle dans l'artisanat du bâtiment - avril 2014

Selon les chefs d’entreprise interrogés en avril 2014, le climat conjoncturel reste dégradé dans l’artisanat du bâtiment.

Selon les chefs d’entreprise interrogés en avril 2014, le climat conjoncturel reste dégradé dans l’artisanat du bâtiment.

L’activité reste terne

En avril 2014, les artisans sont plus nombreux qu’en janvier à signaler une baisse de leur activité passée. Cependant, ils sont moins nombreux à indiquer une baisse de leur activité prévue. Les soldes d’opinion correspondants à l’activité restent très inférieurs à leur moyenne de long terme.

Les perspectives générales, qui traduisent l’opinion des artisans sur l’évolution globale du secteur, sont stables et le solde correspondant reste inférieur à son niveau moyen.

Des effectifs en berne

Les artisans sont moins nombreux à déclarer une baisse des effectifs passés et prévus. Les soldes correspondants restent cependant inférieurs à leur moyenne de long terme.

Les difficultés de recrutement sont stables

Les difficultés de recrutement concernent environ une entreprise sur trois. Cette proportion reste inférieure à sa moyenne de longue période. La part des entreprises déclarant former des apprentis est quasi stable à 39 %.

Activite – Évolution de l'activité dans l'artisanat du bâtiment

tableau1 – Conjoncture dans l'artisanat du bâtiment

Soldes d'opinion, en %, CVS
Conjoncture dans l'artisanat du bâtiment
Moy.* Juil. 13 Oct. 13 Jan. 14 Avril 14
Activité passée –4 –29 –26 –21 –25
Activité prévue –8 –28 –24 –30 –25
Perspectives générales –20 –50 –36 –37 –37
Effectifs passés –3 –11 –14 –12 –9
Effectifs prévus –3 –14 –8 –14 –9
Difficultés de recrutement (en %) 42 30 28 33 32
Entreprises formant des apprentis (en %) 38 39 36 38 39
  • * Moyenne depuis octobre 1990.
  • Source : enquête de conjoncture artisanat du bâtiment - Insee