En mai, la consommation des ménages en biens augmente (+0,5 %)Dépenses de consommation des ménages en biens - mai 2013

En mai, les dépenses de consommation des ménages en biens augmentent de 0,5 % en volume*, après avoir reculé de 0,5 % en avril. Cette progression est principalement imputable au rebond des achats alimentaires.

Informations rapides
No 148
Paru le : 28/06/2013
Prochaine parution le : 22/12/2017 à 08h45 - novembre 2017

En mai, les dépenses de consommation des ménages en biens augmentent de 0,5 % en volume*, après avoir reculé de 0,5 % en avril. Cette progression est principalement imputable au rebond des achats alimentaires.

Biens fabriqués : en légère hausse

Biens durables : de nouveau en hausse

Après une hausse en avril (+1,3 %), les dépenses en biens durables augmentent tout en ralentissant en mai (+0,4 %). Celles en automobiles progressent de nouveau (+0,9 % après +2,0 % en avril). En revanche, les achats en équipement du logement se replient légèrement (–0,1 % après +0,4 %), notamment ceux de meubles.

Textile-cuir : en recul

La consommation de textile-cuir baisse à nouveau en mai (–1,5 %), après un léger rebond en avril (+1,5 %).

Autres biens fabriqués : en hausse

Les dépenses de consommation en autres biens fabriqués accélèrent légèrement en mai (+0,8 %, après +0,4 % en avril), notamment celles en quincaillerie-bricolage.

[* Les volumes sont mesurés aux prix de l’année précédente chaînés de 2005 et corrigés des variations saisonnières et des effets des jours ouvrables (CVS CJO).]

graph1_new – La consommation totale de biens

graph2_new – Alimentaire et biens fabriqués

graph3_new – Décomposition des biens fabriqués

Alimentaire : rebond

Après une forte hausse en mars (+2,6 %) puis une chute en avril (–3,4 %), évolutions en partie dues au positionnement précoce du week-end de Pâques dans le calendrier, la consommation en produits alimentaires rebondit en mai (+1,4 %).

Énergie : en légère baisse

Après quatre mois consécutifs de hausse, liée à des températures plus basses que leur moyenne saisonnière, les dépenses de consommation des ménages en énergie se contractent légèrement en mai (–0,3 %).

L’évolution d’avril est abaissée de 0,2 point

Le recul de la consommation en biens est maintenant estimé à –0,5 % en avril, au lieu de –0,3 % lors de la première estimation.

Cette révision est imputable à l’intégration de nouvelles informations connues depuis lors, ainsi qu’à l’actualisation des coefficients de correction des variations saisonnières qui ont notamment contribué à la révision des dépenses d’énergie.

graph4_new – Énergie

tab1 – Dépenses de consommation des ménages

En milliards d'euros chaînés
Dépenses de consommation des ménages
Mars Avril Mai Mai 13/
2013 2013 2013 Mai 12
Alimentaire 15,104 14,591 14,799
évolution (%) 2,6 –3,4 1,4 0,6
Biens fabriqués 20,040 20,249 20,279
évolution (%) –1,1 1,0 0,1 –1,7
Dont:
automobiles 4,303 4,391 4,430
évolution (%) –2,2 2,0 0,9 –4,4
éqpt. du logement 5,300 5,321 5,317
évolution (%) 1,8 0,4 –0,1 2,9
textile-cuir 3,629 3,684 3,627
évolution (%) –4,3 1,5 –1,5 –7,9
autres biens fabriqués 5,940 5,965 6,011
évolution (%) 0,1 0,4 0,8 1,4
Énergie 6,629 6,745 6,722
évolution (%) 3,5 1,8 –0,3 6,4
Dont prod. pétroliers 3,966 4,077 4,122
évolution (%) 4,2 2,8 1,1 7,4
Total 41,873 41,667 41,883
évolution (%) 1,2 –0,5 0,5 0,6
Produits manufacturés 35,903 35,687 36,027
évolution (%) 1,0 –0,6 1,0 0,0