En février 2014, la consommation des ménages en biens est quasi stable (+0,1 %)Dépenses de consommation des ménages en biens - février 2014

En février, les dépenses de consommation des ménages en biens augmentent de 0,1 % en volume*, après avoir baissé de 2,1 % en janvier. Le rebond des achats d’automobiles est globalement compensé par la baisse des dépenses pour la plupart des autres postes, notamment la consommation alimentaire.

Informations rapides
No 70
Paru le : 28/03/2014
Prochaine parution le : 29/11/2017 à 08h45 - octobre 2017

En février, les dépenses de consommation des ménages en biens augmentent de 0,1 % en volume*, après avoir baissé de 2,1 % en janvier. Le rebond des achats d’automobiles est globalement compensé par la baisse des dépenses pour la plupart des autres postes, notamment la consommation alimentaire.

Biens fabriqués : en hausse

Biens durables : rebond

Après une hausse en décembre (+3,2 %) et une baisse en janvier (–4,5 %), les dépenses en biens durables rebondissent en février (+2,4 %). Ce profil est principalement imputable à celui des dépenses en automobiles (+5,1 % après +3,9 % en décembre et –7,6 % en janvier), affecté par le renforcement du malus écologique au 1er janvier 2014. Le niveau des achats se situe ainsi en février légèrement au-dessus de celui de novembre. En revanche, les achats en équipement du logement diminuent pour le deuxième mois consécutif (–0,8 % après –1,9 %) après une très forte hausse en décembre (+3,5 %).

Textile-cuir : en baisse

La consommation de textile, habillement et cuir diminue légèrement après une hausse en janvier (–0,3 % après +2,0 %).

Autres biens fabriqués : en légère baisse

En février, les dépenses de consommation en autres biens fabriqués baissent légèrement (–0,2 % après +0,5 % en janvier), notamment du fait du repli des achats en quincaillerie-bricolage.

* Les volumes sont mesurés aux prix de l’année précédente chaînés de 2005 et corrigés des variations saisonnières et des effets des jours ouvrables (CVS CJO).

graph1_new – La consommation totale de biens

graph2_new – Alimentaire et biens fabriqués

graph3_new – Décomposition des biens fabriqués

Alimentaire : quatrième mois consécutif de baisse

La consommation en produits alimentaires baisse de nouveau en février (–0,7 % après –0,5 %). C’est le quatrième mois consécutif de baisse depuis la hausse d’octobre 2013.

Énergie : en léger recul

En février, la consommation des ménages en énergie baisse légèrement (–0,6 %) après un recul plus important en janvier (–6,4 %). Les dépenses pour le chauffage (électricité, gaz, fioul…) se maintiennent à un bas niveau pour la saison du fait de températures en février de nouveau au-dessus des normales. Par ailleurs les dépenses en carburants diminuent.

L’évolution de janvier est confirmée

La consommation en biens baisse de 2,1 % en janvier, comme indiqué lors de la précédente publication.

De légères révisions, se compensant globalement, résultent de l’intégration de nouvelles informations connues depuis lors sur les indicateurs utilisés, ainsi que de l’actualisation des coefficients de correction des variations saisonnières.

graph4_new – Énergie

tab1 – Dépenses de consommation des ménages

En milliards d'euros chaînés
Dépenses de consommation des ménages
Déc. Janv. Févr. Févr.14/
2013 2014 2014 Févr.13
Alimentaire 14,843 14,774 14,677
évolution (%) 0,0 –0,5 –0,7 –0,2
Biens fabriqués 21,095 20,734 20,949
évolution (%) 1,2 –1,7 1,0 2,7
Biens durables 11,278 10,770 11,026
évolution 3,2 –4,5 2,4 3,7
Dont automobiles 4,699 4,344 4,567
évolution (%) 3,9 –7,6 5,1 2,2
Dont éqpt. du logement 5,708 5,600 5,558
évolution (%) 3,5 –1,9 –0,8 6,0
textile-cuir 3,864 3,939 3,927
évolution (%) –1,8 2,0 –0,3 2,9
autres biens fabriqués 5,986 6,017 6,007
évolution (%) –0,1 0,5 –0,2 1,0
Énergie 6,411 6,003 5,966
évolution (%) –1,2 –6,4 –0,6 –7,6
Dont prod. Pétroliers 3,900 3,650 3,594
évolution (%) 0,6 –6,4 –1,5 –6,4
Total 42,278 41,378 41,421
évolution (%) 0,3 –2,1 0,1 –0,3
Produits manufacturés 36,659 36,080 36,137
évolution (%) 0,9 –1,6 0,2 1,1