Selon les chefs d’entreprise, l’investissement dans l’industrie manufacturière resterait dynamique en 2012 : +7 % par rapport à 2011Enquête sur les investissements dans l'industrie - janvier 2012

Interrogés en janvier 2012, les chefs d’entreprise des industries manufacturières estiment que leurs investissements ont augmenté de 10 % en 2011. Ils ont révisé d’un point à la baisse leurs précédentes prévisions recueillies en octobre dernier.

Informations rapides
No 39
Paru le : 09/02/2012
Prochaine parution le : 06/02/2018 à 08h45 - janvier 2018

Interrogés en janvier 2012, les chefs d’entreprise des industries manufacturières estiment que leurs investissements ont augmenté de 10 % en 2011. Ils ont révisé d’un point à la baisse leurs précédentes prévisions recueillies en octobre dernier.

Graph1 – Taux de variation annuel de l'investissement en valeur dans l'industrie manufacturière

Pour 2012, les industriels envisagent une nouvelle hausse soutenue de leur investissement

Pour 2012, les chefs d’entreprise des industries manufacturières prévoient désormais une hausse de 7 % de leur investissement. Ils ont revu de 3 points à la hausse leurs premières estimations émises en octobre dernier. Cette révision à la hausse concerne le secteur des équipements électroniques, électriques, informatiques et machines (+6 points) et les industries agricoles et alimentaires (+4 points). Dans ces secteurs, les dépenses d’équipement s’intensifieraient ainsi en 2012 (resp. +9% et +8% après +4% en 2011). Parallèlement, les industriels du secteur des matériels de transport ont confirmé que leur investissement serait plus dynamique en 2012 (+15 % après +8 %), avec une reprise marquée dans l’industrie automobile (+19 % après –1 %). Par contre, les chefs d’entreprises des secteurs des autres industries anticipent toujours un dynamisme plus modéré de leur investissement en 2012 (+3 % après +13 % en 2011).

Tab1 – Taux de variation annuels de l'investissement en valeur dans l'industrie manufacturière

en %
Taux de variation annuels de l'investissement en valeur dans l'industrie manufacturière
NA* : (A17) et [A38] 2011 2012
prévu Oct11 estimé Jan12 prévu Oct11 prévu Jan12
Industrie manufacturière 11 10 4 7
(C1) Industries agricoles et alimentaires 6 4 4 8
(C3) Équipements électriques, électroniques, informatiques, machines 6 4 3 9
(C4) Matériels de transport 4 8 17 15
(CL1] dont automobiles –5 –1 25 19
(C5) Autres industries 13 13 3 3
  • *NA : nomenclature agrégée, fondée sur la NAF rév.2. La description de la NA est fournie sur la page web de cet indicateur.
  • Lecture du tableau : Interrogés à l’enquête de janvier 2012, les chefs d’entreprise de l’industrie manufacturière constatent une hausse de 10% de leurs investissements en 2011 par rapport à 2010 et prévoient une hausse de 7% en 2012 par rapport à 2011.

Les industriels prévoient une atténuation de la hausse de leur investissement au premier semestre 2012

Entre le premier et le second semestre 2011, les industriels indiquent que leurs investissements ont progressé, comme ils l’avaient anticipé en juillet dernier. Par ailleurs, ils prévoient une croissance plus modérée de leurs investissements au premier semestre 2012 par rapport au second semestre 2011.

L’indicateur de révision des investissements reste négatif

L’indicateur de révision des investissements se redresse mais reste négatif. Calculé sur les montants d’investissement déclarés à chaque enquête par les entreprises de l’industrie manufacturière hors industries agricoles et alimentaires (C1) et cokéfaction et raffinage (C2), cet indicateur est bien corrélé avec la variation trimestrielle de la formation brute de capital fixe des entreprises non financières. Il laisse ainsi attendre un léger tassement de l’investissement de ces entreprises au premier trimestre 2012.

GraphIR – Indicateur de révision des investissements

Graph2 – Opinion des industriels sur l'évolution semestrielle des investissements (seconde estimation*)