Les prix de production des produits agricoles sont stables en maiIndices des prix agricoles (IPPAP, IPAMPA) - mai 2013

En mai 2013, les prix de production des produits agricoles sont stables ; sur un an ils augmentent de 9,0 %.

Informations rapides
No 151
Paru le : 28/06/2013

En mai 2013, les prix de production des produits agricoles sont stables ; sur un an ils augmentent de 9,0 %.

Le prix des céréales diminue légèrement en mai (–0,5 %), tout en restant à un niveau élevé. D’après les prévisions, calculées à partir des surfaces semées, les récoltes de blé et de maïs devraient augmenter par rapport à l’année dernière, mais les conditions météorologiques sont défavorables pour le moment dans les principales zones céréalières de l’hémisphère Nord.

Cereales – Prix de production des céréales

Le prix des oléagineux est stable en mai.

En mai, le prix de la pomme de terre a doublé par rapport à la même période de l’année dernière (+122,1 %), du fait de la faiblesse de la dernière récolte en Europe du Nord.

Le prix des vins est quasi stable en mai (+0,1 %) mais augmente sensiblement sur un an, de plus de 10 %. Le prix de certains vins AOP a été soutenu par la demande à l’exportation. La baisse des volumes vendangés à l’automne dernier explique la hausse du prix des autres vins.

Le prix des fruits frais croît en glissement annuel (+17,4 %). Le prix de la pomme augmente en raison d’une forte baisse de la production en Europe. Les conditions météorologiques fraiches et humides en mai ont pénalisé la production de fraises et de cerises. Les prix de ces deux fruits croissent donc, en dépit d’une faible consommation, en lien avec le temps maussade.

Legumes – Prix de production des légumes frais

Le prix des légumes frais augmente en glissement annuel (+7,3 %). Côté offre, le manque de soleil en mai a retardé les productions de concombres et courgettes sous serre ; les températures fraîches ont également ralenti celles de choux-fleurs et d’asperges. La dernière récolte d’oignons a été moins abondante que la précédente. Les volumes sont supérieurs pour l’endive, et son prix baisse. Côté demande, le temps frais a favorisé la consommation de poireaux et, a contrario, pénalisé celle de tomates.

Porcins – Prix de production des porcins et des gros bovins

En données corrigées des variations saisonnières, le prix des animaux diminue en mai (-1,2 %), sous l’effet d’une consommation intérieure atone et de la concurrence étrangère qui limite les débouchés à l’export (pour le porc). Le prix des œufs chute depuis cinq mois, à la suite du recouvrement du potentiel de production.

Tab1 – Indice des prix des produits agricoles à la production (IPPAP)

base 100 en 2010
Indice des prix des produits agricoles à la production (IPPAP)
Variation en % sur
poids mai 2013 un mois 3 mois un an
brut CVS CVS brut
Indice général 1000 123,5 0,0 +1,0 +9,0
sauf fruits et légumes 900 124,3 –0,3 +1,0 +8,9
Produits végétaux (sauf fruits et légumes) 502 132,3 +0,3 +1,2 +13,3
Céréales 190 142,2 –0,5 –1,1 +10,3
dont blé tendre 113 145,3 –0,4 0,0 +15,1
maïs 42 131,4 –1,2 –4,0 +5,2
Pommes de terre 26 216,3 /// /// +122,1
Vins 171 118,1 +0,1 +1,7 +10,9
d'appellation 135 116,9 +0,5 +2,3 +10,3
autres vins 36 122,5 –1,3 –0,2 +13,1
Oléagineux 49 127,1 0,0 –1,0 –1,5
Produits de l'horticulture 31 107,5 +3,2 +0,3 +3,9
Autres produits végétaux 34 113,7 –0,1 –2,7 +3,9
Légumes et fruits (1) 100 116,4 /// /// +10,2
dont légumes frais 93 115,4 /// /// +7,3
fruits frais 41 119,4 /// /// +17,4
Productions animales 398 114,2 –1,1 +0,6 +3,1
Animaux 234 123,7 –1,2 +0,1 +7,2
dont gros bovins 96 132,1 +0,2 +1,5 +8,5
veaux 26 110,0 –3,6 –3,4 +2,4
porcins 54 118,5 –4,3 –2,1 +4,6
ovins 10 115,4 +5,2 +11,4 +9,3
volailles 44 123,5 –0,1 –0,4 +10,3
dont poulets 18 125,6 0,0 +0,1 +12,1
Lait 149 101,0 0,0 +5,2 +3,6
dont lait de vache (2) 139 101,4 0,0 +5,7 +3,7
Œufs 15 96,4 –10,1 –27,1 –43,6
  • (1) Incluant les légumes pour la transformation
  • (2) Le prix CVS du lait de vache a été reconduit en mai par rapport à avril
  • Sources : INSEE - SSP (ministère chargé de l'Agriculture)

Le prix d’achat des moyens de production diminue un peu en mai.

Le prix des consommations intermédiaires baisse légèrement en mai (-0,2 %) tandis que celui des investissements est stable. Le prix des aliments pour animaux recule (-0,4 %) mais il a augmenté de plus de 10 % sur un an.

Moyens_prod – Prix d’achat des moyens de production agricole

Tab2 – Indice des prix d'achat des moyens de production agricole (IPAMPA)

Base 100 en 2010
Indice des prix d'achat des moyens de production agricole (IPAMPA)
variation en % sur
poids mai 2013 un mois 3 mois un an
Indice général 1000 115,8 –0,2 –0,8 +3,9
Consommations intermédiaires 755 119,0 –0,2 –1,1 +4,5
Énergie (1) 102 117,1 –0,5 –5,2 –2,6
Semences et plants 67 108,5 +0,2 +0,7 +4,9
Engrais et amendements 100 128,7 –0,8 –0,6 0,0
Produits de protection des cultures 83 101,3 +0,2 +1,5 +1,2
Aliments des animaux 211 136,1 –0,4 –1,9 +12,4
Produits et services vétérinaires 50 108,6 +0,4 +0,8 +2,7
Matériel et petit outillage 16 108,3 +0,1 +0,7 +2,9
Entretien et réparation du matériel 73 108,4 +0,2 +0,5 +3,3
Entretien et réparation des bâtiments 9 107,0 0,0 +0,1 +1,2
Frais généraux 52 105,9 +0,1 +0,6 +2,2
Biens d'investissement 245 105,8 0,0 +0,2 +2,0
Matériel 193 105,1 0,0 +0,1 +2,4
dont tracteurs 82 105,5 0,0 –0,1 +1,8
matériel et machines de culture 37 104,4 +0,1 –0,1 +4,0
matériel et machines de récolte 43 105,8 –0,2 +0,5 +2,8
véhicules utilitaires 19 102,5 0,0 –0,1 +0,1
Ouvrages 52 108,3 0,0 +0,6 +0,8
  • (1) Le remboursement de la TICPE (ex TIPP) au titre de l’année 2013 est intégré par anticipation dans l’indice.
  • Sources : INSEE - SSP (ministère chargé de l'Agriculture)