En août 2013, repli du cours des matières premières alimentairesPrix du pétrole et des matières premières importées - Août 2013

En août, le prix du pétrole augmente légèrement (+0,5 %), à 82,7 € par baril de Brent. En revanche, les prix en euros des matières premières importées hors énergie diminuent (-1,5 %), du fait d’une forte baisse du prix des matières premières alimentaires (–6,8 %) alors que les prix des matières premières industrielles se redressent (+2,1 %).

En août, le prix du pétrole augmente légèrement (+0,5 %), à 82,7 € par baril de Brent. En revanche, les prix en euros des matières premières importées hors énergie diminuent (-1,5 %), du fait d’une forte baisse du prix des matières premières alimentaires (–6,8 %) alors que les prix des matières premières industrielles se redressent (+2,1 %).

Le prix du pétrole en légère hausse

Exprimé en dollars, le prix du pétrole de la mer du Nord (Brent) est en hausse (+2,3 % après +4,7 %), à 110,1 $ le baril. En euros, cette augmentation est moins marquée (+0,5 % après +5,6 %), du fait d’une appréciation de la monnaie européenne par rapport au dollar (+1,8 %).

Hausse du prix des matières premières industrielles importées

Les prix en euros des matières premières industrielles sont en hausse (+2,1 % après +0,9 % en juillet). Les prix des matières premières minérales ont augmenté plus fortement qu’en juillet (+2,7 % après +0,7 %), portés notamment par les cours du minerai de fer (+5,9 %), sous l’effet d’une hausse de la demande chinoise. Les prix des métaux non ferreux ont également crû en août (+1,6 % après –1,7 %). Ce sont en particulier les prix du plomb (+6,1 %) ainsi que ceux du cuivre et du nickel (+4,2 % pour l’un et l’autre) qui ont contribué à ce renchérissement.

Les cours des métaux précieux ont rebondi de manière significative (+4,7 % après -3,3 %), portés par l’incertitude géopolitique au Moyen-Orient. Le cours de l’argent (+8,9 %), en particulier, a bénéficié de son statut de valeur-refuge. Le cours du platine est également en hausse (+4,7 %), en raison de craintes de fermeture de plusieurs mines sud-africaines et du dynamisme de la demande chinoise.

Les prix des matières premières agro-industrielles ont peu augmenté (+0,4 % après +1,6 %), les hausses relativement importantes des prix des bois sciés de conifères (+2,6 %) et du caoutchouc naturel (+4,7 %) étant compensées par les baisses des cours de la pâte à papier (–1,9 %) et des fibres textiles naturelles (-1,8 % après -0,4 %).

Les prix des matières premières alimentaires diminuent nettement

Les prix des matières premières alimentaires ont significativement baissé (-6,8 % après +2,0 % en juillet). En particulier, les prix des oléagineux ont chuté (-12,5 % après +4,1 %), notamment sous l’effet d’une excellente récolte de tournesol. Les prix des céréales baissent également nettement (-12,1 % après -4,3 %). Cette baisse concerne en particulier le cours du maïs (-19,4 %), due à des récoltes abondantes chez les principaux producteurs (Argentine, Brésil, Europe, États-Unis). Les prix des denrées tropicales ont légèrement ralenti (+0,8 % après +2,1 %). Le prix du cacao (+4,8 %), soutenu par une forte demande mondiale et les intempéries qui menacent la récolte en Afrique de l’Ouest, est en hausse. A contrario, les cours de l’arabica (-5,9 %), et du robusta (-2,6 %) baissent. Le Brésil, premier producteur d’arabica, connaît en effet une récolte particulièrement bonne. Les prix de la viande bovine ont également diminué (-2,1 % après +0,3 %).

tabpetrole – Pétrole et dérivés

en euros
Pétrole et dérivés
Prix Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Prix du Brent en $/baril 110,1 2,3 6,9 –2,0
Prix du Brent en €/baril 82,7 0,5 4,2 –8,7
Supercarburant €/L 0,58 –1,4 3,8 –10,1
Gazole-fioul domestique 701,1 0,6 5,8 –9,8
Fioul lourd 458,3 –0,9 –0,9 –17,8
Naphta 682,0 1,7 6,7 –9,4
  • Les prix sont en euros par tonne sauf indication contraire.
  • Source : Insee

tabmatprem – Matières premières importées (hors énergie) en euros

base 100 en 2000
Matières premières importées (hors énergie) en euros
Indices Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Alimentaires 178,0 –6,8 –6,8 –19,3
Denrées tropicales 143,0 0,8 –3,8 –17,9
Oléagineux 232,0 –12,5 –6,5 –23,0
Céréales 169,4 –12,1 –18,2 –29,2
Sucre 140,4 0,2 –4,6 –24,2
Viande bovine 116,6 –2,1 –6,3 –4,8
Industrielles 161,6 2,1 –2,0 –6,1
Agro-industrielles 102,8 0,4 –3,3 –5,0
Fibres textiles naturelles 129,7 –1,8 –3,4 0,7
Caoutchouc naturel 252,1 4,7 –8,0 –15,4
Cuirs 82,3 –5,6 –6,7 2,6
Pâte à papier 87,4 –1,9 –2,0 –2,2
Bois sciés tropicaux 97,0 0,3 –1,1 –8,1
Bois sciés de conifères 88,5 2,6 –2,7 –2,1
Minérales 193,8 2,7 –1,6 –6,2
Minerai de fer 762,0 5,9 7,7 18,5
Métaux non ferreux 144,3 1,6 –3,6 –10,1
Métaux précieux 240,4 4,7 –5,6 –19,9
Ensemble 161,0 –1,5 –3,9 –11,5
  • Source : Insee

G_petrole – Prix du pétrole (Brent)

  • Source : Insee

G_alim – Ensemble des matières alimentaires

  • Source : Insee

G_ensemble – Matières premières importées (ensemble, hors énergie)

  • Source : Insee

G_indus – Ensemble des matières industrielles

  • Source : Insee