Malgré un léger recul en décembre (-0,1 %), la consommation des ménages en biens augmente au quatrième trimestre 2013 (+0,8 %)Dépenses de consommation des ménages en biens - décembre 2013

En décembre, les dépenses de consommation des ménages en biens reculent légèrement : -0,1 % en volume*, après +1,4 % en novembre. Mais compte tenu des hausses sur les mois précédents, les dépenses de consommation en biens augmentent sur l’ensemble du quatrième trimestre (+0,8 %, après une stabilité au troisième). Ce rebond est imputable à l’accélération des dépenses en biens durables et alimentaires, ainsi qu’à la moindre baisse des dépenses en énergie. Il compense l’atonie en début d’année : sur l’ensemble de l’année 2013 les dépenses en biens sont en légère hausse (+0,1 %, après -0,5 % en 2012).

Informations rapides
No 29
Paru le : 31/01/2014
Prochaine parution le : 29/09/2017 à 08h45 - août 2017

En décembre, les dépenses de consommation des ménages en biens reculent légèrement : -0,1 % en volume*, après +1,4 % en novembre. Mais compte tenu des hausses sur les mois précédents, les dépenses de consommation en biens augmentent sur l’ensemble du quatrième trimestre (+0,8 %, après une stabilité au troisième). Ce rebond est imputable à l’accélération des dépenses en biens durables et alimentaires, ainsi qu’à la moindre baisse des dépenses en énergie. Il compense l’atonie en début d’année : sur l’ensemble de l’année 2013 les dépenses en biens sont en légère hausse (+0,1 %, après -0,5 % en 2012).

Biens fabriqués : de nouveau en hausse

Biens durables : rebond en décembre

Les dépenses en biens durables rebondissent en décembre (+1,9 %, après –0,2 % en novembre). Cette progression résulte principalement du rebond des achats en automobiles (+2,7 %, après –0,2 %), notamment par anticipation du renforcement du malus sur les voitures les plus polluantes au 1er janvier 2014. Les achats en équipement du logement accélèrent également (+1,2 % après –0,3 %).

Sur l’ensemble du quatrième trimestre, les dépenses en biens durables croissent de 2,0 %, après +0,9 % : les dépenses en automobiles accélèrent (+2,2 % après +0,9 %), de même que celles en équipement du logement (+1,9 %, après +1,0 %). Mais la hausse des trois derniers trimestres ne suffit pas à compenser la baisse de début d’année et la consommation de biens durables baisse de 0,4 % sur l’ensemble de l’année (après -3,2 % en 2012).

graph1_new – La consommation totale de biens

graph2_new – Alimentaire et biens fabriqués

graph3_new – Décomposition des biens fabriqués

Textile-cuir : en net recul en décembre

En décembre, les achats de textile, habillement et cuir se contractent (–3,2 %) après avoir rebondi en novembre (+4,4 %). Néanmoins, ils continuent de progresser sur l’ensemble du quatrième trimestre (+1,2 % après +1,9 % au troisième trimestre).

Autres biens fabriqués : quasi-stabilité en décembre

Les dépenses en autres biens fabriqués sont quasi stables en décembre (–0,1 %, après +0,1 % en novembre), notamment dans la quincaillerie-bricolage. Elles progressent légèrement sur le quatrième trimestre (+0,3 %, comme au troisième trimestre).

Alimentaire : en hausse

En décembre, la consommation en produits alimentaires augmente légèrement (+0,1 % après –0,5 % en novembre), notamment du fait du rebond des dépenses en tabac qui avaient chuté en novembre. Elle continue de progresser sur l’ensemble du trimestre (+1,0 %, après +0,5 % au troisième trimestre).

Énergie : en recul

Après avoir rebondi en novembre (+7,0 %), la consommation des ménages en énergie recule en décembre (–1,4 %), traduisant notamment l’effet de températures au-dessus des normales saisonnières sur les dépenses de chauffage (électricité, gaz, fioul). En revanche, les dépenses en carburants se redressent. Sur l’ensemble du trimestre, les dépenses en énergie se replient (–0,9 % après –3,1 % au troisième trimestre). Sur l’année, elles progressent de 1,4 %.

La hausse de novembre est confirmée

L’évolution de la consommation en biens est estimée à +1,4 % en novembre, comme lors de la précédente publication : de légères révisions se compensent.

graph4_new – Énergie

tab1_trim – Dépenses de consommation des ménages

En milliards d'euros chaînés
Dépenses de consommation des ménages
Oct. Nov. Déc. Déc.13/ T4 13/
2013 2013 2013 Déc.12 T3 13
Alimentaire 14,969 14,897 14,913
évolution (%) 1,5 –0,5 0,1 1,2 1,0
Biens fabriqués 20,739 20,903 20,955
évolution (%) 0,4 0,8 0,2 1,3 1,3
Biens durables 10,942 10,920 11,125
évolution (%) 1,1 –0,2 1,9 2,7 2,0
- dont automobiles 4,557 4,548 4,672
évolution (%) 1,3 –0,2 2,7 3,3 2,2
- dont éqpt. du logement 5,489 5,472 5,537
évolution (%) 1,0 –0,3 1,2 2,2 1,9
Textile-cuir 3,798 3,965 3,839
évolution (%) –0,7 4,4 –3,2 –1,7 1,2
Autres biens fabriqués 6,014 6,021 6,014
évolution (%) 0,1 0,1 –0,1 0,8 0,3
Énergie 6,080 6,503 6,412
évolution (%) –4,1 7,0 –1,4 2,5 –0,9
Prod. pétroliers 3,687 3,888 3,900
évolution (%) –4,5 5,5 0,3 2,9 –1,8
Total 41,685 42,276 42,227
évolution (%) 0,0 1,4 –0,1 1,4 0,8
Produits manufacturés 36,344 36,451 36,612
évolution (%) 0,8 0,3 0,4 1,6 1,0