En mai, la consommation des ménages en biens baisse de nouveau (–0,8 %)Dépenses de consommation des ménages en biens - mai 2011

En mai, les dépenses de consommation des ménages en biens baissent de 0,8 % en volume*, après avoir reculé de 1,4 % en avril. Ce recul s’explique par ceux de la consommation des produits alimentaires et des biens fabriqués, en particulier les achats de textile-cuir. En revanche, les dépenses en énergie rebondissent nettement.

Informations rapides
No 163
Paru le : 30/06/2011
Prochaine parution le : 29/11/2017 à 08h45 - octobre 2017

En mai, les dépenses de consommation des ménages en biens baissent de 0,8 % en volume*, après avoir reculé de 1,4 % en avril. Ce recul s’explique par ceux de la consommation des produits alimentaires et des biens fabriqués, en particulier les achats de textile-cuir. En revanche, les dépenses en énergie rebondissent nettement.

Biens fabriqués : nouveau recul

Biens durables : en légère baisse

Après une forte baisse en avril (–6,4 %), les dépenses en biens durables diminuent légèrement en mai (–0,6 %). Cela s’explique par un recul des achats d’automobiles moins prononcé qu’en avril (–1,8 % en mai après –10,3 %). Les achats en équipement du logement reculent de nouveau en mai (–0,4 %, après -1,9 % en avril).

Textile-cuir : forte baisse en mai

En mai, les achats de textile-cuir baissent fortement (–4,4 %), après un mois d’avril en hausse (+1,6 %).

Autres biens fabriqués : en net recul

Les dépenses de consommation en autres biens fabriqués sont en baisse en mai (-1,3 %) après une légère hausse en avril (+0,3 %). La diminution d’ensemble s’explique notamment par un fort recul des dépenses en quincaillerie-bricolage, le calendrier spécifique du mois de mai cette année (1er et 8 mai tombant un dimanche, ni Pentecôte ni Ascension) ayant peut-être été peu propice à ce type de dépenses.

[* Les volumes sont mesurés aux prix de l’année précédente chaînés de 2000 et corrigés des variations saisonnières et des effets des jours ouvrables (CVS CJO).]

graph1_new – La consommation totale de biens

graph2_new – Alimentaire et biens fabriqués

graph3_new – Décomposition des biens fabriqués

Alimentaire : en baisse

En mai, la consommation en produits alimentaires est en baisse (-1,7 % après +1,4 % en avril).

Énergie : retour à la normale

La consommation en énergie rebondit en mai (+3,4 % après -3,4 %). Après une météo particulièrement douce en avril, ayant limité les dépenses de chauffage, la consommation des ménages retrouve ainsi un niveau habituel en mai.

La baisse de la consommation de biens en avril est révisée : -1,4 % contre -1,8 %.

La baisse de la consommation en biens est maintenant estimée à -1,4 % en avril, contre -1,8 % précédemment.

Cette révision un peu plus ample que d’habitude est imputable principalement à l’actualisation des coefficients de correction des variations saisonnières et de ceux des jours ouvrés. En particulier, le traitement des soldes dans le textile a été révisé au premier trimestre. Exceptionnellement, la correction des jours ouvrés pour le tabac a également été revue. Les révisions s’expliquent dans une moindre mesure par l’intégration de nouvelles informations connues depuis lors.

graph4_new – Énergie

tab1 – Dépenses de consommation des ménages

En milliards d'euros chaînés
Dépenses de consommation des ménages
Mars Avril Mai Mai 11/
2011 2011 2011 Mai 10
Alimentaire 14,694 14,898 14,648
évolution (%) –0,8 1,4 –1,7 0,0
Biens fabriqués 21,136 20,522 20,198
évolution (%) –1,0 –2,9 –1,6 –1,5
Dont:
automobiles 5,293 4,746 4,661
évolution (%) –1,9 –10,3 –1,8 –3,4
éqpt. du logement 5,100 5,001 4,981
évolution (%) –0,6 –1,9 –0,4 –2,4
textile-cuir 3,954 4,019 3,840
évolution (%) –2,1 1,6 –4,4 –2,8
autres biens fabriqués 5,743 5,761 5,686
évolution (%) 0,1 0,3 –1,3 0,7
Énergie 6,349 6,135 6,341
évolution (%) –0,8 –3,4 3,4 –6,5
Dont prod. pétroliers 3,906 3,764 3,891
évolution (%) –1,3 –3,6 3,4 –7,8
Total 42,082 41,485 41,151
évolution (%) –0,9 –1,4 –0,8 –1,8
Produits manufacturés 36,710 36,275 35,744
évolution (%) –0,9 –1,2 –1,5 –1,0