En mars 2011, les prix agricoles à la production baissentIndices des prix agricoles (IPPAP, IPAMPA) - mars 2011

En mars, les prix agricoles à la production décroissent de 3,0 % par rapport à février et augmentent de 16,4 % sur un an.

En mars, les prix agricoles à la production décroissent de 3,0 % par rapport à février et augmentent de 16,4 % sur un an.

Le prix des céréales baisse nettement en mars (–9,9 %). Compte tenu des évènements au Japon, des contrats à terme portant sur les céréales ont été vendus massivement sur les marchés, en anticipation d’une baisse de la demande mondiale. Leur prix reste toutefois élevé ; il a plus que doublé depuis un an (+104,7 %).

Cereales – Prix de production des céréales

Le prix des oléagineux diminue en mars (–5,8 %). Les catastrophes au Japon se sont également traduites par la baisse du prix du colza et cela, malgré une demande soutenue par l’attractivité du biodiesel dans un contexte de prix élevés du pétrole. Le prix du tournesol baisse sensiblement en raison d’une demande atone.

Le prix du vin diminue (–1,5 %), tant pour les vins de qualité que pour les autres vins.

Le prix des fruits frais augmente en glissement annuel (+12,4 %). La pomme se commercialise à des prix plus élevés compte tenu de la faiblesse des productions européennes. Le prix du kiwi croît également, sous l’effet d’une production européenne moins importante que l’année précédente. En revanche, le prix de la fraise diminue légèrement en début de saison, afin de faciliter l’écoulement de ce fruit à côté des importations marocaines et espagnoles.

Legumes – Prix de production des légumes frais

Le prix des légumes frais baisse par rapport à l’année dernière à la même période (–28,5 %). Des conditions climatiques douces au mois de mars ont, d’une part, permis des récoltes précoces de choux-fleurs, et d’autre part, contribué à une moindre consommation de poireaux, ce légume étant plutôt consommé en saison froide. Les arrivages précoces des salades d’été ont chevauché l’offre des salades d’hiver, augmentant ainsi l’offre totale. Les arrivages tardifs de la production espagnole d’asperges ont été concomitants avec la production française, occasionnant également un surcroît d’offre.

Porcins – Prix de production des porcins et des gros bovins

En données corrigées des variations saisonnières, le prix des animaux décroît légèrement en mars (–0,5 %). Le prix des bovins diminue en raison d’une demande atone. En revanche, le prix du porc continue de se redresser, rejoignant les niveaux atteints fin 2008 : le cheptel français a diminué en 2010 et la demande est soutenue à l’export. Le prix des œufs augmente compte tenu d’une baisse de l’offre française, due à la mise aux nouvelles normes des bâtiments.

Tab1 – Indice des prix des produits agricoles à la production (IPPAP)

100 = 2005
Indice des prix des produits agricoles à la production (IPPAP)
Variation en % sur
poids mars 2011 un mois 3 mois un an
brut CVS CVS brut
Indice général 1000 128,4 –3,0 –0,6 +16,4
sauf fruits et légumes 878 130,4 –3,0 +0,4 +21,5
Produits végétaux (sauf fruits et légumes) 417 150,6 –5,6 +0,3 +37,2
Céréales 115 212,8 –9,9 –0,4 +104,7
dont blé tendre 63 230,0 –11,6 –0,5 +113,7
maïs 27 191,7 –5,3 +0,9 +74,7
Pommes de terre 19 176,8 /// /// +69,6
Vins 161 119,0 –1,5 +0,6 +4,5
de qualité 140 117,2 –1,6 +0,6 +3,9
autres vins 21 130,1 –0,8 +0,6 +8,1
Oléagineux 28 211,7 –5,8 –3,9 +51,7
Produits de l'horticulture 51 109,1 –3,7 –0,5 –3,0
Autres produits végétaux 43 99,9 –3,0 +0,7 +11,0
Légumes et fruits (1) 122 113,9 /// /// –13,4
dont légumes frais 61 111,0 /// /// –28,5
fruits frais 39 119,8 /// /// +12,4
Productions animales 461 112,2 +0,4 +0,6 +6,7
Animaux 286 113,4 –0,5 +2,2 +9,2
dont gros bovins 108 103,1 –2,1 –3,2 +3,7
veaux 29 116,2 +0,2 +2,6 +4,1
porcins 64 107,2 +2,3 +10,3 +14,9
ovins 14 112,8 +1,3 –0,5 –0,4
volailles 59 138,5 +1,9 +6,2 +17,5
dont poulets 26 137,0 +1,6 +5,6 +17,5
Lait 159 108,2 0,0 –3,6 +7,9
dont lait de vache 148 108,4 0,0 –3,8 +8,9
Œufs 13 134,9 +24,2 +15,2 –30,5
  • (1) Y compris légumes pour l'industrie de transformation
  • (2) Le prix CVS du lait de vache a été reconduit en mars
  • Sources : Insee - SSP (ministère chargé de l'Agriculture)

Le prix d’achat des moyens de production agricole augmente en mars de 0,9 % par rapport à février et de 10,0 % sur un an

Le prix des consommations intermédiaires est en hausse en mars, en raison principalement d’une augmentation sensible des coûts de l’énergie. Le prix des investissements est stable dans l’ensemble.

Moyens_prod – Prix d'achat des moyens de production agricole

Tab2 – Indice des prix d'achat des moyens de production agricole (IPAMPA)

100=2005
Indice des prix d'achat des moyens de production agricole (IPAMPA)
poids mars 2011 variation en % sur
un mois 3 mois un an
Indice général 1000 125,7 +0,9 +3,3 +10,0
Biens de consommation courante 758 128,8 +1,2 +4,2 +12,5
Énergie (1) 84 150,7 +4,4 +8,8 +23,7
Semences 51 112,4 +0,2 0,0 +0,1
Engrais et amendements 92 153,8 +1,1 +7,1 +20,8
Produits de protection des cultures 77 105,5 +0,6 –0,2 –0,2
Aliments des animaux 189 140,6 +1,2 +6,5 +25,3
Produits et services vétérinaires 38 113,8 +0,5 +1,5 +3,2
Petit matériel et outillage 14 107,3 +0,7 +2,0 +2,4
Entretien et réparation de matériel 56 125,2 +0,1 +1,5 +2,5
Entretien et réparation des bâtiments 9 118,9 0,0 0,0 +2,1
Frais généraux 149 111,5 +0,5 +1,0 +1,9
Biens d'investissement 242 116,2 0,0 +0,3 +2,0
Matériel 170 114,7 0,0 +0,4 +1,1
dont tracteurs 71 111,5 0,0 +0,8 +1,5
matériel et machines de culture 36 118,1 +0,4 +0,9 +1,2
matériel et machines de récolte 37 115,0 +0,1 +0,4 +1,3
véhicules utilitaires 16 111,3 0,0 –0,1 –0,1
Ouvrages 72 120,0 0,0 0,0 +4,3
  • (1) En 2010 et 2011, l'indice intègre la taxe intérieure sur les produits pétroliers (TIPP)  ; tandis que précédemment il s'entend avec le remboursement aux agriculteurs de 5 centimes par litre de fioul de la TIPP.
  • Source : Insee - SSP