En février 2011, les prix agricoles à la production augmentent légèrementIndices des prix agricoles (IPPAP, IPAMPA) - février 2011

En février, les prix agricoles à la production croissent de 0,5 % par rapport à janvier et de 20,9 % sur un an.

En février, les prix agricoles à la production croissent de 0,5 % par rapport à janvier et de 20,9 % sur un an.

Le prix des céréales augmente faiblement en février (+0,3 %), à partir de niveaux quasiment jamais atteints. La demande de blé est importante, car les pays d’Afrique du Nord, notamment, constituent des stocks de précaution. Cependant, le contexte d’incertitudes politiques dans certains pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord a incité les marchés à vendre massivement des contrats à terme. Au total, la hausse du prix du blé est modérée. Des prévisions de récoltes abondantes aux États-Unis ont fait baisser le prix du maïs.

Cereales – Prix de production des céréales

Le prix des oléagineux diminue en février (-3,8 %), sous l’effet d’une baisse sensible du prix du colza, principale graine oléagineuse produite en France. Cette baisse trouve son origine dans celle du prix du soja, partiellement substituable au colza pour l’alimentation animale ; des conditions climatiques favorables en Argentine ont nourri des anticipations d’offre mondiale abondante de soja.

Le prix de la pomme de terre a fortement augmenté depuis un an (+140,2 %) en raison, d’une part, de la diminution de la production des principaux pays producteurs européens, et d’autre part de la demande soutenue des Pays de l’Est, et notamment de la Russie.

Le prix du vin est quasi stable (+0,1 %).

Legumes – Prix de production des légumes frais

Le prix des fruits frais augmente nettement en glissement annuel (+18,7 %). La poire et la pomme se commercialisent à des prix plus élevés en raison de productions européennes plus faibles. Le prix du kiwi augmente également sous l’effet d’importations moins importantes que l’année précédente.

Le prix des légumes frais baisse par rapport à l’année dernière à la même période (-20,4 %). Des conditions climatiques douces et humides durant le mois de février ont permis d’obtenir plus tôt des récoltes de salades, de choux-fleurs et de poireaux.

Porcins – Prix de production des gros bovins et des porcins

En données corrigées des variations saisonnières, le prix des animaux croît en février (+1,3 %). Le prix du porc augmente sensiblement. L’Union Européenne a en effet décidé de limiter l’offre en aidant financièrement au stockage des carcasses. Les volailles renchérissent car le prix de leur alimentation a augmenté. Le prix des œufs diminue en raison de la concurrence allemande sur ce marché.

Tab1 – Indice des prix des produits agricoles à la production (IPPAP)

100 = 2005
Indice des prix des produits agricoles à la production (IPPAP)
Variation en % sur
poids févr 2011 un mois 3 mois un an
brut CVS CVS brut
Indice général 1000 133,4 +0,5 +7,0 +20,9
sauf fruits et légumes 878 135,6 +1,0 +7,4 +25,1
Produits végétaux (sauf fruits et légumes) 417 162,4 +1,3 +13,3 +45,7
Céréales 115 236,3 +0,3 +19,3 +121,8
dont blé tendre 63 260,1 +2,3 +21,3 +135,9
maïs 27 202,5 –1,2 +14,6 +81,4
Pommes de terre 19 219,4 /// /// +140,2
Vins 161 120,8 +0,1 +5,8 +4,5
de qualité 140 119,1 +0,1 +6,1 +3,8
autres vins 21 131,3 +0,1 +4,2 +9,1
Oléagineux 28 224,8 –3,8 +12,7 +68,0
Produits de l'horticulture 51 120,9 +2,2 +2,5 –1,5
Autres produits végétaux 43 102,9 +0,8 +5,3 +14,1
Légumes et fruits (1) 122 117,1 /// /// –5,3
dont légumes frais 61 115,6 /// /// –20,4
fruits frais 39 118,4 /// /// +18,7
Productions animales 461 111,4 +0,6 +0,4 +5,4
Animaux 286 110,8 +1,3 +3,6 +7,8
dont gros bovins 108 101,8 +0,1 –0,6 +3,9
veaux 29 116,3 +1,4 +2,8 +4,3
porcins 64 102,0 +6,1 +11,0 +11,3
ovins 14 109,2 +1,6 –2,8 –1,4
volailles 59 135,7 +2,0 +5,7 +14,6
dont poulets 26 134,5 +2,2 +5,2 +14,7
Lait 159 112,6 0,0 –5,9 +7,0
dont lait de vache 148 112,9 0,0 –6,3 +7,9
Œufs 13 108,6 –7,9 +13,2 –38,4
  • (1) Y compris légumes pour l'industrie de transformation
  • (2) Le prix CVS du lait de vache a été reconduit en février
  • Sources : Insee - SSP (ministère chargé de l'Agriculture)

Le prix d’achat des moyens de production agricole augmente en février de 0,7 % par rapport à décembre et de 8,7 % sur un an

Le prix des consommations intermédiaires est en hausse en février, principalement sous l’effet d’une augmentation des coûts de l’énergie, des engrais et des aliments pour animaux. Sur un an, ceux-ci se sont accrus de 20 % environ. Le prix des investissements est stable.

Moyens_prod – Prix d'achat des moyens de production agricole

Tab2 – Indice des prix d'achat des moyens de production agricole (IPAMPA)

100=2005
Indice des prix d'achat des moyens de production agricole (IPAMPA)
poids févr 2011 variation en % sur
un mois 3 mois un an
Indice général 1000 123,6 +0,7 +2,5 +8,7
Biens de consommation courante 758 125,9 +0,9 +3,1 +10,7
Energie (1) 84 144,4 +2,2 +10,5 +22,1
Semences 51 112,8 0,0 0,0 +0,2
Engrais et amendements 92 148,2 +1,4 +4,8 +18,8
Produits de protection des cultures 77 105,1 0,0 –1,3 –0,2
Aliments des animaux 189 135,4 +1,1 +4,0 +20,4
Produits et services vétérinaires 38 112,7 +0,2 +0,5 +2,4
Petit matériel et outillage 14 106,3 +0,5 –0,2 +1,1
Entretien et réparation de matériel 56 125,1 +0,5 +1,6 +2,7
Entretien et réparation des bâtiments 9 118,3 0,0 0,0 +2,1
Frais généraux 149 110,9 +0,3 +0,4 +1,3
Biens d'investissement 242 116,3 0,0 +0,4 +2,5
Matériel 170 114,7 0,0 +0,6 +1,3
dont tracteurs 71 111,5 0,0 +0,9 +1,6
matériel et machines de culture 36 117,6 –0,2 +0,7 +1,3
matériel et machines de récolte 37 114,9 0,0 +0,3 +1,3
véhicules utilitaires 16 111,2 +0,1 +0,6 +0,1
Ouvrages 72 120,0 0,0 0,0 +5,5
  • (1) En 2010 et 2011, l'indice intègre la taxe intérieure sur les produits pétroliers (TIPP), tandis que précédemment il comprenait le remboursement aux agriculteurs de 5 centimes par litre de fioul de la TIPP.
  • Source : Insee - SSP