Les prix à la consommation baissent de 0,1 % en septembre 2010Indice des prix à la consommation - résultats définitifs (IPC) - septembre 2010

En septembre 2010, l’indice des prix à la consommation (IPC) baisse de 0,1 %, après une hausse de 0,2 % au mois d’août. Sur un an, il augmente de 1,6 %. Hors tabac, l’indice est également en baisse de 0,1 % en septembre (+1,5 % sur un an). Corrigé des variations saisonnières (CVS), l’IPC augmente de 0,2 % (+1,6 % sur un an).

Informations rapides
No 250
Paru le : 13/10/2010
Prochaine parution le : 12/10/2017 à 08h45 - septembre 2017

Évolution mensuelle : —0,1 % ; variation sur un an : +1,6 %

En septembre 2010, l’indice des prix à la consommation (IPC) baisse de 0,1 %, après une hausse de 0,2 % au mois d’août. Sur un an, il augmente de 1,6 %. Hors tabac, l’indice est également en baisse de 0,1 % en septembre (+1,5 % sur un an). Corrigé des variations saisonnières (CVS), l’IPC augmente de 0,2 % (+1,6 % sur un an).

La diminution de l’IPC du mois de septembre provient essentiellement de la baisse saisonnière des prix des services, à la fin de la période estivale, baisse non totalement compensée par la hausse saisonnière des prix des produits manufacturés liée à la fin des soldes d’été et par celle des prix de l’énergie. Par ailleurs, les prix des produits alimentaires sont stables.

Baisse saisonnière des prix des services

De manière saisonnière, les prix des services sont en baisse en septembre 2010 (—0,8 %, comme en septembre 2009). Sur un an, la variation est de +1,4 % (+2,2 % en septembre 2009). Cette baisse est imputable aux reculs saisonniers liés à la fin des vacances d’été, reculs qui l’emportent sur les augmentations tarifaires de rentrée. Baissent notamment les prix des hébergements de vacances (—41,0 % ; +2,3 % sur un an), des voyages touristiques tout compris (—23,8 % ; —1,7 % sur un an) et des transports aériens (—8,8 % ; —0,9 % sur un an). De façon traditionnelle au mois de septembre, les prix des services des dentistes diminuent (—2,1 % ; +0,7 % sur un an). Ceux des services de médecins continuent de décroître (—0,8 % ; —0,1 % sur un an). A contrario, avec la rentrée, renchérissent notamment les services d’éducation (+0,8 % ; +2,9 % sur un an). Par ailleurs, la fin de la gratuité de certains parkings accroît les prix des péages et parkings (+2,3 % ; +0,8 % sur un an).

Tableau 1 – Variations des indices de prix détaillés

base 100 : année 1998
Variations des indices de prix détaillés
Variations (en %) au cours
Regroupements conjoncturels Pondérations 2010 IndicesSept. 2010 du dernier mois des 12 derniers mois
a) Ensemble des ménages - France
ENSEMBLE (00 E) 10000 121,23 –0,1 1,6
Ensemble CVS (00 C) 10000 121,20 0,2 1,6
ALIMENTATION (4000 E) 1625 123,78 0,0 0,8
Produits frais (4001 E) 195 126,66 1,3 9,9
Alimentation hors produits frais (4002 E) 1430 123,34 –0,2 –0,3
TABAC (4034 E) 175 202,39 0,0 5,6
PRODUITS MANUFACTURÉS (4003 E) 3110 101,17 0,7 0,0
Habillement et chaussures (4004 E) 470 106,59 3,4 0,2
Produits de santé (4005 E) 476 86,96 0,0 –1,6
Autres produits manufacturés (4006 E) 2164 103,10 0,4 0,4
ÉNERGIE (4007 E) 730 151,66 0,5 9,8
dont Produits pétroliers (4008 E) 428 172,79 0,2 11,8
SERVICES (4009 E) 4360 127,96 –0,8 1,4
Loyers, eau et enlèvement des ordures ménagères (4010 E) 759 132,31 0,2 1,5
Services de santé (4011 E) 521 117,58 –0,7 0,1
Transports et communications (4012 E) 533 103,47 –1,5 0,0
Autres services (4013 E) 2547 134,29 –0,9 1,9
ENSEMBLE HORS LOYERS ET HORS TABAC (5000 E) 9216 119,26 –0,1 1,5
ENSEMBLE HORS TABAC (4018 E) 9825 119,88 –0,1 1,5
b) Ménages urbains dont le chef est ouvrier ou employé - France
ENSEMBLE HORS TABAC (4018 D) 9749 119,83 0,0 1,5
ENSEMBLE (00 D) 10000 121,82 0,0 1,6
  • Source : Insee - indice des prix à la consommation

Tableau 2 – Évolution des indices d'inflation sous-jacente* et de l'IPCH**

Évolution des indices d'inflation sous-jacente* et de l'IPCH**
Variations (en %) au cours
Regroupements conjoncturels Pondéra tions 2010 Indices sept. 2010 du derniermois des 12 derniersmois
ENSEMBLE "sous-jacent" (4022 S) 6260 118,87 0,0 0,8
I.A.A. hors viandes, produits laitiers et exotiques (4019 S) 702 120,90 0,0 –0,5
Produits manufacturés (4020 S) 2582 103,92 0,0 0,3
Services y compris loyers et eau (4021 S) 2976 133,17 0,2 1,5
Ensemble IPCH (00 H) 108,91 0,0 1,8
  • *Les indices d'inflation sous-jacente excluent les tarifs publics et les produits à prix volatils, et sont corrigés des mesures fiscales et des variations saisonnières. Ils sont en base 100 en 1998. Ils sont calculés pour l'ensemble des ménages et pour la France métropolitaine.
  • **IPCH : indice des prix à la consommation harmonisé utilisé pour les comparaisons entre les pays membres de l'Union européenne. Il est en base 100 en 2005. Cet indice est calculé pour l'ensemble des ménages et pour la France.
  • Source : Insee - indice des prix à la consommation

Graphique1 – Glissements annuels de l'indice des prix à la consommation (IPC) et de l'inflation sous-jacente (ISJ)

  • Source : Insee - indice des prix à la consommation

Les maisons de retraite enregistrent de nouveaux ajustements tarifaires (+0,8 % ; +2,7 % sur un an). Enfin, les nouvelles grilles tarifaires dans les services de télécommunications mises en place le 20 août 2010 se traduisent par une augmentation de 0,3 % au mois de septembre (—0,8 % sur un an).

Augmentation saisonnière des prix des produits manufacturés

Au mois de septembre, les prix des produits manufacturés augmentent de 0,7 % (+0,3 % en septembre 2009 ; stabilité sur un an). Avec la fin des soldes d’été, les prix de l’habillement-chaussures s’accroissent de 3,4 % (+2,6 % en septembre 2009 ; +0,2 % sur un an). Des hausses de prix sont aussi visibles sur les prix de la maroquinerie et des articles de voyage (+1,0 % ; +0,8 % sur un an) et sur ceux des meubles, articles d’ameublement et tapis (+0,5 % ; +0,9 % sur un an), tandis que l’horlogerie, bijouterie, joaillerie continuent de renchérir (+1,3 % ; +12,6 % sur un an). De plus, la fin de promotions importantes est à l’origine d’une forte hausse des prix des automobiles neuves (+1,8 % ; +2,7 % sur un an). Enfin, de façon saisonnière, les prix des fleurs et plantes grimpent (+4,1 % ; +1,1 % sur un an).

Les prix de l’énergie sont en hausse

En septembre 2010, les prix de l’énergie sont en hausse (+0,5 % ; +9,8 % sur un an). Cette hausse reflète à la fois l’augmentation des tarifs de l’électricité du 15 août 2010 (+1,5 % en septembre ; +3,1 % sur un an) et l’accroissement des prix des produits pétroliers (+0,2 % ; +11,8 % sur un an), dans le sillage des récentes hausses des cours du pétrole brut.

Stabilité des prix des produits alimentaires

Les prix des produits alimentaires sont stables en septembre 2010 (+0,8 % sur un an). La hausse saisonnière des prix des produits frais (+1,3 % ; +4,6 % en septembre 2009 ; +9,9 % sur un an) est compensée par une diminution des prix des autres produits alimentaires (—0,2 % ; —0,3 % sur un an). La hausse des prix est sensible pour les légumes frais (+3,7 % ; +16,8 % sur un an), tandis que les prix des fruits frais diminuent de nouveau (—1,6 % ; +5,2 % sur un an). Sont également en baisse ce mois-ci, en raison de promotions, les prix des viandes (—0,2 % ; +0,4 % sur un an), ceux des eaux minérales et de source (—0,6 % ; —1,9 % sur un an) et ceux des champagnes, mousseux et cidres (—0,8 % ; —0,1 % sur un an).

Stabilité de l’inflation sous–jacente

L’indicateur d'inflation sous–jacente (ISJ) est stable au mois de septembre 2010 (+0,8 % sur un an).

L’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) est également stable (+1,8 % sur un an).