Au troisième trimestre 2010, la demande adressée à l’industrie manufacturière reste jugée dynamiqueEnquête trimestrielle de conjoncture dans l'industrie - octobre 2010

Au troisième trimestre, la demande globale adressée aux industriels, comme la demande étrangère, demeure jugée très dynamique, même si elle a légèrement ralenti. Pour le quatrième trimestre 2010, les perspectives d’évolution de la demande, globale comme étrangère, se redressent nettement, à un niveau bien supérieur à leur moyenne de longue période.

Informations rapides
No 260
Paru le : 22/10/2010
Prochaine parution le : 24/10/2017 à 08h45 - octobre 2017

La demande

La demande globale a légèrement ralenti

Au troisième trimestre, la demande globale adressée aux industriels, comme la demande étrangère, demeure jugée très dynamique, même si elle a légèrement ralenti. Pour le quatrième trimestre 2010, les perspectives d’évolution de la demande, globale comme étrangère, se redressent nettement, à un niveau bien supérieur à leur moyenne de longue période.

Graph1 – Évolution passée de la demande

Les facteurs de production

Au cours du troisième trimestre 2010, l’appareil de production a été plus sollicité qu’au deuxième trimestre : la proportion d’entreprises industrielles contraintes par des goulots de production augmente de quatre points, s’établissant nettement au-dessus de son niveau moyen de longue période.

Le taux d’utilisation des capacités de production reste stable

En revanche, le taux d’utilisation des capacités de production est resté stable. Il demeure toujours très inférieur à sa moyenne de longue période.

La proportion d’entreprises considérant leur capacité de production comme « plus que suffisante » est toujours supérieure à celle des entreprises qui considèrent leur capacité « non suffisante ». Au troisième trimestre 2010, cet écart s’établit désormais bien au-dessus de son niveau moyen.

tableau1 – Opinion des industriels : demandes et facteurs de production

Soldes d’opinion, en % CVS
Opinion des industriels : demandes et facteurs de production
Industrie manufacturière Moy.* Jan. 10 Avr. 10 Juil. 10 Oct. 10
Demande globale
Évolution passée 0 14 9 21 16
Évolution prévue 1 0 4 –2 9
Demande étrangère
Évolution passée 3 13 4 19 18
Évolution prévue 4 –12 –4 3 12
Facteurs de production
Goulots de production (en %) 22 23 22 22 26
Jugement sur les capacités de production 14 26 16 15 23
Taux d’utilisation des capacités de production (en %) 85 74 78 77 77
Difficultés d’offre et de demande
Difficultés d’offre et de demande 6 9 8 9 11
Difficultés d’offre seulement 20 7 16 22 16
Difficultés de demande seulement 43 64 52 45 46
  • * : Moyenne de longue période.
  • Source : enquête trimestrielle de conjoncture dans l'industrie - Insee

Les effectifs

La baisse des effectifs s’atténue de nouveau

La baisse des effectifs industriels s’est atténuée au cours du troisième trimestre 2010, selon les chefs d’entreprise. Les effectifs industriels se stabiliseraient presque au quatrième trimestre.

Le pourcentage d’entreprises éprouvant des difficultés de recrutement dans l’industrie manufacturière progresse encore, mais reste inférieur à son niveau moyen.

Graph3 – Les effectifs de l'industrie manufacturière

Salaires et durée du travail

Selon les chefs d’entreprise de l’industrie manufacturière, les salaires ont augmenté de 0,3 % au cours du troisième trimestre 2010, soit au même rythme qu’au trimestre précédent.

La durée du travail a augmenté

La durée hebdomadaire du travail a encore augmenté au cours du troisième trimestre, d’après les industriels. Ces derniers anticipent toutefois qu’elle pourrait diminuer au cours des prochains mois.

Trésorerie et prix de vente

La proportion d’entrepreneurs de l’industrie manufacturière rencontrant des difficultés de trésorerie demeure stable : 12 % des chefs d’entreprises ont déclaré rencontrer des difficultés de trésorerie. C’est la proportion moyenne sur le long terme.

Les prix de vente dans l’industrie manufacturière ont progressé de 0,5 % au troisième trimestre 2010 selon les industriels. La progression devrait être légèrement plus importante au trimestre prochain (+0,7 %).

Compétitivité

Les entrepreneurs considèrent que la compétitivité des industries françaises s’est améliorée au troisième trimestre 2010, et ce quel que soit le marché : France, Union Européenne ou monde. Néanmoins, cette amélioration est moins importante que celle du deuxième trimestre.

En parallèle, bien qu’en repli, les perspectives générales d’exportation demeurent supérieures à leur moyenne de longue période.

Graph4 – Position de compétitivité

tableau2 – Opinion des industriels : emploi, compétitivité, trésorerie, salaires et prix de vente

Soldes d’opinion, en % CVS
Opinion des industriels : emploi, compétitivité, trésorerie, salaires et prix de vente
Industrie manufacturière Moy.* Jan. 10 Avr. 10 Juil. 10 Oct. 10
Effectifs
Évolution passée –12 –25 –18 –6 –4
Évolution prévue –14 –21 –16 –3 –1
Difficultés de recrutement 27 13 16 21 24
Durée du travail
Évolution passée –4 –7 –2 5 6
Évolution prévue –6 –4 0 –1 –1
Trésorerie et salaires
Difficultés de trésorerie 12 12 10 11 12
Salaires passés 0,5 0,4 0,2 0,3 0,3
Prix de vente
Évolution passée 0,1 0,1 0,5 0,5 0,5
Évolution prévue 0,2 –0,1 0,9 0,7 0,7
Compétitivité
Sur le marché national 3 –2 2 8 7
Sur le marché de l’Union européenne 2 –4 1 10 10
Sur le marché hors de l’Union européenne 0 –10 8 22 15
Perspectives générales d'exportation –8 –12 0 3 –2
  • * : Moyenne de longue période.
  • Source : enquête trimestrielle de conjoncture dans l'industrie - Insee