Les prix agricoles à la production augmentent en juilletIndices des prix agricoles (IPPAP, IPAMPA) - juillet 2010

En juillet, les prix agricoles à la production augmentent de 2,9 % par rapport à juin et de 7,0 % sur un an.

En juillet, les prix agricoles à la production augmentent de 2,9 % par rapport à juin et de 7,0 % sur un an.

Le prix des céréales augmente fortement en juillet (de plus de 25 % par rapport au mois précédent). La sécheresse qui frappe l’Ukraine et la Russie a réduit les rendements pour le blé. Les prévisions de récoltes pour cette saison ont été en conséquence revues à la baisse, ce qui conduit les marchés à valoriser davantage cette céréale. Les conditions climatiques défavorables ont aussi nui aux récoltes de maïs, mais moins que pour le blé. Côté demande, le plein essor de la production d’éthanol soutient aussi le prix du maïs.

Cereales – Prix de production des céréales

Le prix du colza, la principale graine oléagineuse cultivée en France, augmente, notamment sous l’effet de rendements en baisse et de moindres surfaces cultivées. Les intempéries ont de surcroît détruit une partie de la récolte au Canada.

Le prix du vin est stable en juillet.

Les prix des fruits frais augmentent fortement dans l’ensemble par rapport à l’année dernière à la même période (+25,9 %). L’abricot et la pêche se commercialisent à des prix sensiblement plus élevés qu’en juillet 2009. La météo du mois de juillet a favorisé la consommation de ces fruits d’été dont les retards de production ont par ailleurs limité les approvisionnements en début de mois.

Fruits – Prix de production des fruits frais

Les prix des légumes frais affichent également une augmentation prononcée en glissement annuel (+29,8 %). Les températures élevées ont favorisé la consommation de crudités (salade, concombre, tomate) et de melon. En outre, des aléas climatiques (fortes chaleurs et pluies denses) ont quelque peu entravé l’offre de plein champ, gâchant notamment salades et concombres.

Legumes – Prix de production des légumes frais

Le prix de la viande est en légère baisse (-0,8 %), en données corrigées des variations saisonnières. Le prix du porc baisse sensiblement, malgré une consommation en hausse portée par des températures estivales : la concurrence étrangère a limité les débouchés de la production nationale. En revanche le prix du veau augmente sous l’effet de la contraction progressive du cheptel.

Le prix des œufs est en baisse continue depuis mars en raison d’une offre importante difficile à juguler à courte échéance ; celle-ci avait été stimulée en début d’année par un prix jugé élevé à cette période.

Tab1 – Indice des prix des produits agricoles à la production (IPPAP)

100 = 2005
Indice des prix des produits agricoles à la production (IPPAP)
Variation en % sur
poids juil 2010 un mois 3 mois un an
brut CVS CVS brut
Indice général 1000 115,6 +2,9 +4,1 +7,0
sauf fruits et légumes 878 115,0 +3,4 +5,1 +5,0
Produits végétaux (sauf fruits et légumes) 417 123,8 +8,0 +11,9 +7,9
Céréales 115 153,9 +26,6 +39,6 +22,5
dont blé tendre 63 165,0 +31,7 +45,1 +23,1
maïs 27 141,9 +13,2 +20,7 +24,6
Pommes de terre 19 125,1 /// /// +12,3
Vins 161 112,9 0,0 +1,5 –1,0
de qualité 140 112,8 +0,7 +1,1 –0,3
autres vins 21 113,6 –3,8 +3,9 –5,3
Oléagineux 28 158,7 +7,3 +10,0 +28,4
Produits de l'horticulture 51 97,7 –2,6 –3,0 –3,9
Autres produits végétaux 43 91,2 +0,6 +2,2 –7,7
Légumes et fruits (1) 122 119,5 /// /// +23,6
dont légumes frais 61 115,0 /// /// +29,8
fruits frais 39 134,0 /// /// +25,9
Productions animales 461 107,1 –1,1 –1,2 +2,1
Animaux 286 103,7 –0,8 –0,7 –1,9
dont gros bovins 108 97,8 –0,4 –2,3 –0,5
veaux 29 107,7 +1,3 +1,6 +2,0
porcins 64 102,9 –3,8 +0,2 –5,2
ovins 14 104,3 –0,3 –2,9 +0,7
volailles 59 117,6 +0,2 +0,2 –3,0
dont poulets 26 116,9 +0,2 +0,6 –3,0
Lait 159 114,8 0,0 +1,8 +14,0
dont lait de vache (2) 148 115,6 0,0 +2,0 +15,7
Œufs 13 88,6 –18,8 –34,0 –36,8
  • (1) Y compris légumes pour l'industrie de transformation
  • (2) Le prix CVS du lait de vache a été reconduit par rapport au mois précédent
  • Sources : Insee - SSP (ministère chargé de l'Agriculture)

Le prix d’achat des moyens de production agricole reste stable en juillet

Le prix des engrais a sensiblement baissé sur un an.

Moyens_prod – Prix d'achat des moyens de production agricole

Tab2 – Indice des prix d'achat des moyens de production agricole (IPAMPA)

100=2005
Indice des prix d'achat des moyens de production agricole (IPAMPA)
poids juil variation en % sur
2010 un mois 3 mois un an
Indice général 1000 115,0 0,0 +0,1 +0,5
Biens de consommation courante 758 115,2 0,0 +0,1 +0,2
Énergie (1) 84 122,6 –2,0 –1,9 +24,4
Semences 51 112,9 –0,1 –0,3 –2,7
Engrais et amendements 92 127,5 –0,1 –0,6 –7,9
Produits de protection des cultures 77 106,8 0,0 +0,5 –0,9
Aliments des animaux 189 113,1 +0,7 +1,0 –4,3
Produits et services vétérinaires 38 111,2 0,0 +0,2 +1,4
Petit matériel et outillage 14 105,8 +0,3 +0,9 –2,6
Entretien et réparation de matériel 56 122,8 +0,1 +0,5 +2,8
Entretien et réparation des bâtiments 9 117,2 0,0 0,0 +2,0
Frais généraux 149 110,0 0,0 +0,6 +0,8
Biens d'investissement 242 114,6 0,0 0,0 +1,5
Matériel 170 113,4 0,0 0,0 +0,5
dont tracteurs 71 110,0 0,0 0,0 +0,6
matériel et machines de culture 36 116,9 0,0 0,0 +0,1
matériel et machines de récolte 37 113,3 0,0 –0,1 +1,3
véhicules utilitaires 16 110,9 0,0 –0,4 –0,4
Ouvrages 72 117,2 0,0 0,0 +3,9
  • (1) En 2010, l'indice intègre la taxe intérieure sur les produits pétroliers (TIPP) ; tandis que précédemment il s'entend avec le remboursement aux agriculteurs de 5 centimes par litre de fioul de la TIPP.
  • Source : Insee - SSP