Le climat conjoncturel dans le commerce de gros s’améliore en mai 2010Enquête bimestrielle de conjoncture dans le commerce de gros - Mai 2010

Selon les chefs d’entreprise interrogés en mai 2010, le climat conjoncturel dans le commerce de gros s’améliore : l’indicateur synthétique du climat des affai-res progresse de cinq points, accélérant sa remontée amorcée en mai 2009. Il reste toutefois en deçà de son niveau moyen. L’indicateur de retournement demeure dans la zone favorable.

Informations rapides
No 135
Paru le : 26/05/2010
Prochaine parution le : 26/09/2017 à 08h45 - septembre 2017

Avertissement : les enquêtes de conjoncture sont désormais publiées selon la nouvelle nomenclature d'activités française, NAF rév. 2 (révision 2).

Ensemble du commerce de gros

Selon les chefs d’entreprise interrogés en mai 2010, le climat conjoncturel dans le commerce de gros s’améliore : l’indicateur synthétique du climat des affaires progresse de cinq points, accélérant sa remontée amorcée en mai 2009. Il reste toutefois en deçà de son niveau moyen.

L’indicateur de retournement demeure dans la zone favorable.

Le repli de l’activité s’atténue notablement

En mai, le repli de l’activité s’atténue notablement selon les grossistes : le recul des ventes passées ainsi que des livraisons reçues est moins prononcé qu’en mars. L’activité avec l’étranger connaît également un léger regain de dynamisme.

Parallèlement, les perspectives générales d’activité, qui retracent l’opinion des grossistes sur l’ensemble du commerce français, se redressent à nouveau ; elles reviennent au-dessus de leur moyenne de longue période. Les intentions de commande continuent de se rapprocher de la normale, sur le marché national comme à l’étranger. Les commandes à livrer à l’étranger s’étoffent encore quelque peu.

Comme en mars, les stocks sont jugés très légers.

L’emploi devrait cesser de reculer

Les grossistes font part de moindres baisses d’effectifs ces deux derniers mois. Ces baisses pourraient même cesser lors des mois à venir.

Les baisses des prix devraient s’interrompre

Les chefs d’entreprise sont beaucoup moins nombreux qu’en mars à signaler des baisses de prix.

Les prix devraient baisser encore moins, voire cesser de baisser lors des prochains mois.

graph_indclimaff – Indicateur synthétique du climat des affaires

graph_indretournf – Indicateur de retournement

  • Lecture : proche de 1 (respectivement -1), l’indicateur signale un climat conjoncturel favorable (respectivement défavorable).

tab_cgens – Ensemble du commerce de gros

Soldes d'opinion, en %, CVS
Ensemble du commerce de gros
MOY* Nov 09 Jan 10 Mar 10 Mai 10
Climat des affaires 100 79 85 87 92
Perspectives générales –24 –25 –23 –28 –23
Volume des ventes –13 –46 –33 –33 –25
ventes à l'étranger –15 –45 –43 –34 –27
Livraisons reçues –8 –36 –31 –30 –23
reçues de l'étranger –10 –36 –28 –26 –23
Intentions de commandes –15 –34 –29 –25 –21
passées à l'étranger –15 –32 –27 –22 –20
Commandes à livrer à l'étranger –16 –38 –31 –27 –24
Stocks 9 –1 –2 –5 –3
Effectifs passés 0 –18 –16 –15 –7
Effectifs prévus –3 –12 –9 –8 –6
Situation trésorerie –11 –10 –11 –8 –9
Prix de vente passés 9 –15 –6 –14 1
Prix de vente prévus 17 –8 –4 2 6
  • * : moyenne depuis septembre 1979
  • Source : enquête de conjoncture commerce de gros - Insee

L’activité dans les biens d’équipement moins dégradée qu’en mars

Produits agricoles bruts et animaux vivants

Les grossistes en produits agricoles bruts et animaux vivants signalent une amélioration notable de leur activité passée : leurs ventes cessent de se replier sur le marché national et progressent même à l’étranger. De même, les importations sont en légère hausse.

Produits alimentaires et boissons

Dans le commerce de gros de produits alimentaires et de boissons, l’activité continue de se dégrader légèrement. Cette dégradation est encore plus accentuée à l’étranger.

Biens domestiques

Les grossistes en biens domestiques indiquent une progression sensible de leur activité, notamment sur le marché national. Les importations demeurent toutefois encore en dessous de leur moyenne de longue période.

Biens d’équipements de l’information et la communication

Dans le commerce de gros de biens d’équipement de l’information et de la communication, l’activité s’améliore légèrement sur le marché national mais s’inscrit encore fortement en retrait à l’étranger.

Autres équipements industriels

Selon les grossistes en biens d’équipement industriels, leur activité passée s’est moins repliée, que ce soit sur le marché national ou à l’étranger. Toutefois, la baisse des importations s’accentue quelque peu.

Autres commerces de gros spécialisés

Les grossistes spécialisés en autres produits indiquent un regain de dynamisme de leur activité passée, sur le marché national comme à l’étranger.

graph_sect – Activité (ventes passées) dans les biens d'équipement

tab_cgsect – Secteurs du commerce de gros

Soldes d'opinion, en %, CVS
Secteurs du commerce de gros
MOY* Nov 09 Jan 10 Mar 10 Mai 10
Volume des ventes –13 –46 –33 –33 –25
Produits agricoles bruts et animaux vivants –12 –38 –15 –29 –19
Produits alim. et boissons –15 –36 –26 –23 –25
Biens domestiques –8 –33 –24 –10 –4
Équipements de l'information et de la communication –9 –20 –16 –37 –31
Autres équipements industriels –15 –70 –57 –56 –43
Autres C. G. spécialisés –16 –61 –48 –52 –35
Ventes à l'exportation –15 –45 –43 –34 –27
Produits agricoles bruts et animaux vivants –16 –44 –23 –17 –10
Produits alim. et boissons –12 –40 –41 –25 –32
Biens domestiques –11 –32 –37 –29 –9
Équipements de l'information et de la communication –14 –42 –44 –51 –53
Autres équipements industriels –21 –64 –53 –53 –45
Autres C. G. spécialisés –18 –52 –50 –35 –27
Livraisons reçues de l'étranger –10 –36 –28 –26 –23
Produits agricoles bruts et animaux vivants –8 –32 –19 –14 –6
Produits alim. et boissons –13 –39 –31 –19 –18
Biens domestiques –5 –18 –22 –13 –13
Équipements de l'information et de la communication –7 –14 –8 –43 –37
Autres équipements industriels –11 –62 –47 –33 –36
Autres C. G. spécialisés –12 –46 –32 –36 –25
Intentions de commandes –15 –34 –29 –25 –21
Produits agricoles bruts et animaux vivants –12 –27 –20 –28 –19
Produits alim. et boissons –11 –25 –24 –17 –16
Biens domestiques –14 –27 –19 –8 –4
Équipements de l'information et de la communication –11 –20 –19 –31 –36
Autres équipements industriels –22 –62 –43 –46 –40
Autres C. G. spécialisés –19 –40 –41 –34 –26
Stocks 9 –1 –2 –5 –3
Produits agricoles bruts et animaux vivants 6 10 3 9 9
Produits alim. et boissons 6 –3 5 1 –1
Biens domestiques 13 6 –5 –6 0
Équipements de l'information et de la communication 9 –12 –9 –35 –37
Autres équipements industriels 12 3 0 0 –4
Autres C. G. spécialisés 6 –7 –7 –5 –1
  • * : moyenne depuis septembre 1979
  • Source : enquête de conjoncture commerce de gros - Insee