La situation de la trésorerie et les résultats d’exploitation s’améliorent nettement dans l’industrie au second semestre 2009Enquête de trésorerie dans l'industrie - Décembre 2009

Selon les chefs d’entreprise, la situation de trésorerie dans l’industrie est jugée plus aisée au second semestre 2009 : le solde d’opinion correspondant progresse nettement et s’établit désormais dix points au-dessus de sa moyenne de longue période.

Ensemble de l’industrie

La situation de trésorerie dans l’industrie est jugée plus aisée

Selon les chefs d’entreprise, la situation de trésorerie dans l’industrie est jugée plus aisée au second semestre 2009 : le solde d’opinion correspondant progresse nettement et s’établit désormais dix points au-dessus de sa moyenne de longue période.

Les résultats d’exploitation se sont nettement améliorés

Au second semestre 2009, les résultats d’exploitation se sont également améliorés. L’opinion des chefs d’entreprise sur le volume des ventes se redresse, après avoir atteint un niveau historiquement bas au premier semestre. Le solde correspondant reste cependant inférieur à sa moyenne de longue période. De même, les frais financiers nets ont moins pesé sur la trésorerie au cours du second semestre. Enfin, l’opinion des industriels sur leurs charges salariales se redresse très fortement.

Les dépenses d’équipement, les variations de crédits-clients et de stocks ont été favorables à la trésorerie

Les industriels continuent de citer les pertes et profits exceptionnels, ainsi que les crédits fournisseurs, comme des facteurs qui pèsent sur leur trésorerie. En revanche, d’autres facteurs jouent favorablement au cours du second semestre : dépenses d’équipement, variation des stocks et variation des crédits clients.

Au cours du second semestre, l’endettement à moyen et long termes des entreprises industrielles se serait accru et les taux d’intérêt des crédits de moyen-long terme ont baissé à 3 %. Les industriels indiquent par ailleurs une réduction de leurs crédits à court terme.

La situation de trésorerie s’améliorerait de nouveau

Pour le second semestre 2009, les industriels anticipent que leur situation de trésorerie et leurs résultats d’exploitation s’amélioreraient de nouveau.

– Opinion relative à la trésorerie et aux résultats d'exploitation dans l'industrie

Soldes d’opinion, en % CVS
Opinion relative à la trésorerie et aux résultats d'exploitation dans l'industrie
Moy* JUN08 DEC08 JUN09 DEC09
SITUATION ACTUELLE
Trésorerie –10 –14 –32 –23 0
Résultats d’exploitation –6 17 –8 –26 –5
ÉVOLUTION PRÉVUE
Trésorerie –8 4 –44 –24 –18
Résultats d’exploitation –3 15 –44 –25 –2

    Graph1 – Trésorerie dans l'industrie

    Graph2 – Résultats d'exploitation

    Principaux regroupements industriels

    Biens intermédiaires

    Au second semestre 2009, la situation de la trésorerie du secteur des biens intermédiaires est jugée nettement moins difficile qu’au premier semestre. Les résultats d’exploitation restent toutefois dégradés, même si cette dégradation est moins prononcée qu’au premier semestre. Pour le premier semestre 2010, les perspectives s’améliorent, tant pour la situation de trésorerie que pour les résultats d’exploitation.

    Biens d’équipement

    Selon les chefs d’entreprise du secteur des biens d’équipement, la situation actuelle de la trésorerie est jugée moins difficile au second semestre 2009, et ce bien que les résultats d’exploitation se soient nettement dégradés. Les variations du volume des ventes, des prix de vente et des prix d’approvisionnement ont certes dégradé la trésorerie, mais les variations de stocks et de crédits-clients et crédits-fournisseurs l’ont soutenue. Pour le premier semestre 2010, les chefs d’entreprise prévoient une moindre dégradation de leur trésorerie.

    Automobile

    Au second semestre 2009, la situation de trésorerie du secteur automobile est désormais jugée aisée. Les résultats d’exploitation sont également jugés très satisfaisants grâce notamment à l’augmentation du volume des ventes et à la baisse des prix des approvisionnements. Les variations de stocks et de crédits-fournisseurs ont renforcé la trésorerie.

    Biens de consommation

    La situation de trésorerie des entreprises du secteur des biens de consommation s’est nettement améliorée et le solde d’opinion correspondant retrouve son niveau de longue période. Les résultats d’exploitation sont également jugés satisfaisants en raison de la hausse du volume des ventes et de la baisse des prix des approvisionnements. Pour le premier semestre 2010, les résultats d’exploitation s’amélioreraient encore : les industriels attendent une augmentation du rythme de production et des prix de vente.

    tableau2 – Trésorerie et résultats d'exploitation par sous-secteurs

    Soldes d’opinion, en % CVS
    Trésorerie et résultats d'exploitation par sous-secteurs
    Moy.* Juin 08 Déc. 08 Juin 09 Déc. 09
    SITUATION ACTUELLE
    Trésorerie
    Biens agro-alimentaires -4 -17 -20 -11 -1
    Biens intermédiaires -11 -10 -20 -29 -8
    Biens d'équipement -9 -13 -18 -26 -17
    Automobile -11 -32 -81 -32 1
    Biens de consommation -12 -11 -16 -23 -7
    Résultats d’exploitation
    Biens agro-alimentaires -1 6 -12 4 13
    Biens intermédiaires -8 20 -19 -54 -28
    Biens d'équipement -7 18 6 -23 -27
    Automobile 1 13 -75 -84 10
    Biens de consommation 12 27 16 -3 21
    ÉVOLUTION PRÉVUE
    Trésorerie
    Biens agro-alimentaires -2 -11 -5 -2 10
    Biens intermédiaires -11 5 -48 -23 -15
    Biens d'équipement -10 8 -27 -31 -23
    Automobile -7 5 -90 -59 -63
    Biens de consommation 0 4 -22 -29 -8
    Résultats d’exploitation
    Biens agro-alimentaires 2 3 -4 4 13
    Biens intermédiaires -2 6 -52 -30 5
    Biens d'équipement -2 13 -29 -35 -35
    Automobile -16 64 -95 -59 8
    Biens de consommation 11 10 -9 -15 0
    • *Moyenne de longue période des soldes d’opinion.
    • Source : enquête de trésorerie dans l'industrie - Insee

    Graph3 – Résultats d'exploitation passés par secteurs