En janvier 2010, le climat conjoncturel dans le commerce de détail et dans le commerce et la réparation automobile s’améliore légèrementEnquête mensuelle de conjoncture dans le commerce de détail et le commerce et la réparation automobiles - janvier 2010

Selon les chefs d’entreprise interrogés en janvier 2010, la conjoncture dans le commerce de détail et dans le commerce et la réparation automobile s’améliore légèrement : l’indicateur synthétique du climat des affaires progresse de trois points à partir de sa moyenne de longue période.

Informations rapides
No 23
Paru le : 22/01/2010
Prochaine parution le : 23/11/2017 à 08h45 - novembre 2017

Selon les chefs d’entreprise interrogés en janvier 2010, la conjoncture dans le commerce de détail et dans le commerce et la réparation automobile s’améliore légèrement : l’indicateur synthétique du climat des affaires progresse de trois points à partir de sa moyenne de longue période.

Une activité passée raffermie mais des prévisions mitigées

D’après les détaillants, l’activité des derniers mois s’est nettement renforcée, en particulier dans l’automobile. Les perspectives générales d’activité se stabilisent au-dessus de leur niveau moyen, signe que les chefs d’entreprise restent assez optimistes sur la situation globale du commerce. Cependant les prévisions de ventes se replient de nouveau et les intentions de commandes se stabilisent, chacun des deux soldes se situant en deçà de son niveau moyen.

Des perspectives d‘emploi mieux orientées

Les suppressions d’emploi se sont un peu accentuées sur la période passée. Toutefois, les perspectives d’emploi apparaissent mieux orientées.

Moins de baisses de prix à venir

Les chefs d’entreprise sont toujours aussi nombreux à déclarer des baisses de prix sur le passé. Au vu des anticipations, ces baisses de prix s’atténueraient dans les prochains mois. En ce qui concerne la situation de trésorerie, celle-ci est déclarée moins difficile, essentiellement dans le commerce et la réparation automobile.

graph_indsynt – Indicateur synthétique du climat des affaires

graph_ventes_ic – Ventes passées et intentions de commandes

tab1 – Données d'ensemble

Soldes d’opinion*, en %, CVS
Données d'ensemble
Moy. (1) Oct. 09 Nov. 09 Déc. 09 Janv. 10
Climat des affaires 100 97 104 100 103
Perspectives générales d’activité –29 –27 –18 –21 –21
Ventes passées –4 –30 –17 –19 –6
Ventes prévues –0 –1 –1 –10 –17
Intentions de commandes –7 –8 –5 –13 –11
Stocks 10 1 3 2 1
Emploi passé 2 –14 –12 –7 –10
Emploi prévu –2 –15 –7 –9 –4
  • (1) Moyenne depuis 1991 (2004 pour les variables ventes passées, ventes prévues et intentions de commandes)
  • Source : enquête de conjoncture dans le commerce de détail et l'automobile - Insee

Commerce de détail

Une activité plus soutenue dans le commerce spécialisé que dans le commerce généraliste

D’après les détaillants du commerce généraliste, l’activité passée a légèrement progressé mais le solde correspondant demeure très bas. Les prévisions de ventes et les intentions de commandes se replient nettement.

Dans le commerce spécialisé, les ventes passées se sont raffermies. Les perspectives de ventes et les intentions de commandes s’améliorent un peu. Si l’activité est restée dégradée dans le secteur culture-loisirs-luxe, elle s’est nettement renforcée dans l’équipement du foyer, et reste proche de la normale dans la pharmacie.

Les stocks sont toujours jugés sensiblement inférieurs à leur niveau moyen dans le commerce de détail. Les baisses de prix restent encore nombreuses sur le passé mais seraient moins fréquentes dans les prochains mois.

Commerce et réparation automobile

Des ventes passées très dynamiques

D’après les commerçants automobiles, les ventes passées ont été particulièrement dynamiques. Le solde correspondant se situe désormais nettement au-dessus de sa moyenne de longue période. Toutefois, si les ventes prévues se stabilisent et si les intentions de commandes progressent, chacun des deux soldes se situe bien en deçà de son niveau moyen. Les stocks sont jugés encore plus légers qu’en décembre. Les chefs d’entreprise sont à nouveau plus nombreux à anticiper des baisses de prix que des hausses au cours des prochains mois.

graph_ventes_ic_auto – Ventes passées et intentions de commandes

tab2 – Données détaillées

Soldes d’opinion*, en %, CVS
Données détaillées
Moy. (1) Oct. 09 Nov. 09 Déc. 09 Janv. 10
Ventes passées
Ensemble –4 –30 –17 –19 –6
Commerce et réparation automobile –8 –22 –14 –15 7
Commerce de détail –2 –34 –19 –22 –12
dont généraliste 1 –38 –19 –23 –15
dont spécialisé –5 –30 –19 –20 –9
Ventes prévues
Ensemble –0 –1 –1 –10 –17
Commerce et réparation automobile –4 –5 0 –18 –18
Commerce de détail 2 1 –1 –6 –16
dont généraliste 7 9 4 1 –20
dont spécialisé –3 –15 –9 –11 –5
Intentions de commandes
Ensemble –7 –8 –5 –13 –11
Commerce et réparation automobile –10 –18 –11 –27 –18
Commerce de détail –6 –3 –3 –10 –11
dont généraliste 2 10 8 3 –6
dont spécialisé –15 –17 –22 –20 –18
Stocks
Ensemble 10 1 3 2 1
Commerce et réparation automobile 15 8 4 8 3
Commerce de détail 10 –3 3 –1 –1
dont généraliste 7 –9 –2 –7 –5
dont spécialisé 14 8 9 6 3
Prix passés (2)
Ensemble –6 –15 –13
Commerce et réparation automobile 3 –2 –4
Commerce de détail –9 –17 –19
dont généraliste –9 –18 –19
dont spécialisé –8 –16 –19
Prix prévus
Ensemble –3 –9 –9 –5 –2
Commerce et réparation automobile 7 –1 –4 2 –5
Commerce de détail –5 –10 –12 –8 –7
dont généraliste –5 –7 –12 –6 –5
dont spécialisé –4 –14 –10 –8 –9
Situation de trésorerie (2)
Ensemble –15 –25 –21
Emploi passé
Ensemble 2 –14 –12 –7 –10
Commerce et réparation automobile –8 –8 –12 –10 –10
Commerce de détail 3 –16 –13 –5 –11
Emploi prévu
Ensemble –2 –15 –7 –9 –4
Commerce et réparation automobile –5 –12 –10 –7 –5
Commerce de détail –0 –17 –10 –8 –4
  • (1) Moyenne depuis 1991 (2004 pour les variables Ventes passées, Ventes prévues et Intentions de commandes, et pour le Commerce et la réparation automobile).
  • (2) Variables bimestrielles.
  • Source : enquête de conjoncture dans le commerce de détail et l'automobile - Insee.