Légère augmentation des prix agricoles à la production en novembreIndices des prix agricoles (IPPAP, IPAMPA) - Novembre 2009

En novembre, les prix du blé sont en hausse, malgré une offre excédentaire qui se traduit par des stocks en augmentation. La hausse des cours du blé est en partie attribuable au bas niveau des taux d’intérêt aux États-Unis qui pousse les investisseurs à se tourner vers les marchés de matières premières, et notamment le blé.

Les prix agricoles à la production augmentent de 0,3 % par rapport à octobre, mais diminuent de 6,9 % sur un an

En novembre, les prix du blé sont en hausse, malgré une offre excédentaire qui se traduit par des stocks en augmentation. La hausse des cours du blé est en partie attribuable au bas niveau des taux d’intérêt aux États-Unis qui pousse les investisseurs à se tourner vers les marchés de matières premières, et notamment le blé.

Cereales – Céréales

Sur le tournesol et le maïs, des perspectives d’offres plus resserrées ont provoqué des augmentations sensibles de leurs prix.

Les prix des vins sont stables.

Les prix des fruits frais restent très inférieurs à ceux de 2008 à la même période (-17,0 %). Le prix de la pomme demeure très bas, sous l’effet d’une concurrence étrangère accrue et de l’écoulement des stocks subsistant de la saison précédente. Une demande peu soutenue fait baisser le prix de la poire. Le prix du kiwi français chute en début de saison car il peine à s’imposer sur un marché dominé par les importations. En revanche, la concurrence étrangère est moins forte pour la clémentine, qui entame la saison avec un prix plus soutenu que l’année dernière.

Fruits – Fruits frais

Les prix des légumes frais baissent sensiblement par rapport à 2008 (-7,5 %). Les températures clémentes ont poussé à la baisse la demande de poireaux et de carottes, légumes davantage consommés en cette saison. Cette douceur a aussi accéléré la production automnale de salades dans le sud de la France, déclenchant un afflux d’offre et donc une baisse de prix. L’offre abondante de tomates espagnoles pèse sur les prix de la production française.

Legumes – Légumes frais

Les prix de la viande décroissent faiblement dans l’ensemble. Le prix du bœuf diminue modérément ; les abattages de bovins sont limités pour s’ajuster à une demande atone. Le prix du porc baisse en raison de la concurrence allemande. En revanche, une hausse de la demande avant la fête de l’Aïd el-Kebir provoque une augmentation du prix de la viande ovine.

Tableau 1 – Indice des prix des produits agricoles à la production (IPPAP)

100 = 2005
Indice des prix des produits agricoles à la production (IPPAP)
Variation en % sur
Poids Nov. 2009 un mois 3 mois un an
brut CVS CVS brut
Indice général 1000 105,3 +0,3 -1,4 -6,9
sauf fruits et légumes 878 106,3 +1,0 -1,7 -6,5
Produits végétaux (sauf fruits et légumes) 417 110,9 +2,0 -0,7 -6,0
Céréales 115 115,5 +3,2 -0,6 -4,9
dont blé tendre 63 121,9 +2,3 -1,3 -6,6
maïs 27 115,8 +8,0 +11,4 +8,0
Pommes de terre 19 112,2 /// /// -12,6
Vins 161 110,1 -0,3 -1,0 -6,8
de qualité 140 108,9 +0,1 -1,2 -7,2
autres vins 21 118,0 -2,6 +0,5 -4,1
Oléagineux 28 124,8 +7,8 +2,5 -11,2
Produits de l'horticulture 51 112,7 +6,8 +7,7 +0,9
Autres produits végétaux 43 89,8 -1,1 -9,0 -7,1
Légumes et fruits (1) 122 97,9 /// /// -9,7
dont légumes frais 61 95,8 /// /// -7,5
fruits frais 39 97,6 /// /// -17,0
Productions animales 461 102,1 -0,1 -2,8 -7,0
Animaux 286 101,4 -1,0 -2,4 -5,0
dont gros bovins 108 96,4 -1,2 -0,4 -0,1
veaux 29 109,5 +0,6 -4,7 +3,2
porcins 64 87,3 -3,8 -7,1 -12,8
ovins 14 111,5 +5,5 +7,5 +1,6
volailles 59 118,1 -0,9 -2,4 -9,9
dont poulets 26 116,7 -1,1 -3,0 -9,5
Lait 159 97,5 - -5,9 -13,1
dont lait de vache (2) 148 96,0 - -6,1 -14,0
Œufs 13 176,2 +13,3 +15,7 +19,9
  • (1) Y compris légumes pour l'industrie de transformation
  • (2) Le prix du mois de novembre, non encore connu à la date de parution de l"'Informations rapides", a été estimé en reconduisant le prix CVS d'octobre. Les évolutions à 1 et 3 mois sont celles des prix CVS.
  • Sources : Insee - SSP (ministère chargé de l'Agriculture)

Les prix d’achat des moyens de production agricole sont toujours stables en novembre

Les prix de l’énergie continuent d’augmenter en novembre (+2,7 %). À l’inverse, les prix des engrais et amendements poursuivent leurs baisses, comme ceux des aliments des animaux. Les autres composantes sont stables, entraînant une stabilité de l’indice global.

Moyens_prod – Prix d’achat des moyens de production agricole

Tableau 2 – Indice des prix d'achat des moyens de production agricole (IPAMPA)

100=2005
Indice des prix d'achat des moyens de production agricole (IPAMPA)
Poids Nov. 2009 Variation en % sur
un mois 3 mois un an
Indice général 3161 114,0 0,0 -0,8 -7,5
Biens de consommation courante 751 114,3 0,0 -1,2 -9,1
Énergie (1) 77 112,2 +2,8 +3,5 +1,5
Semences 47 115,1 -0,1 -0,4 +0,3
Engrais et amendements 81 130,1 -1,0 -5,4 -36,2
Produits de protection des cultures 81 107,9 0,0 +0,1 +3,0
Aliments des animaux 205 113,7 -0,6 -2,9 -11,7
Produits et services vétérinaires 31 109,6 0,0 -0,1 +1,4
Petit matériel et outillage 13 107,5 -0,1 -0,5 -5,0
Entretien et réparation de matériel 70 120,2 +0,1 +0,4 +3,8
Entretien et réparation des bâtiments 15 115,2 +0,2 0,0 +1,0
Frais généraux 131 108,9 0,0 -0,2 +1,9
Biens d'investissement 2410 113,0 +0,1 +0,3 -1,8
Matériel 164 113,0 0,0 +0,1 +0,7
dont tracteurs 54 109,6 0,0 +0,2 +1,9
matériel et machines de culture 38 116,8 0,0 0,0 +0,7
matériel et machines de récolte 41 111,9 0,0 +0,1 -0,3
véhicules utilitaires 21 112,1 0,0 +0,8 +1,0
Ouvrages 85 113,0 +0,2 +0,8 -7,4
  • (1) En 2009, l'indice intègre la taxe intérieure sur les produits pétroliers (TIPP) ; tandis qu'en 2008 il s'entend avec le remboursement aux agriculteurs de 5 centimes par litre de fioul de la TIPP.
  • Source : Insee - SSP